1. Accueil
  2. Économie
  3. Santé publique

Les salles à manger des restaurants de l’Ontario rouvriraient le 31 janvier

Une femme qui porte un masque tourne une affichette signalant qu'un restaurant est ouvert.

Les restaurants sont fermés depuis le 5 janvier.

Photo : getty images/istockphoto / Getty Images/iStock/Natalie_magic

RCI

Doug Ford doit annoncer jeudi que les restaurants pourront à nouveau servir des clients à l'intérieur, mais qu'ils seront limités à 50 % de leur capacité d'accueil, selon des sources gouvernementales.

Le premier ministre avait déclaré mardi que de bonnes nouvelles allaient être rendues publiques d'ici la fin de la semaine au sujet des restaurants et autres établissements qui étaient fermés pour limiter la propagation du variant Omicron.

Présentement, seuls les commandes à emporter, les livraisons et le service sur les terrasses sont autorisés. La consommation d'alcool sur place doit cesser à 23 h.

Au début de janvier, le gouvernement Ford avait ramené la province à une version modifiée de la deuxième étape du déconfinement (nouvelle fenêtre).

Outre les restaurants, les bars, les salles d'exercice, les cinémas, les salles de spectacle et les musées ont notamment fermé le 5 janvier.

Ces restrictions devaient s'appliquer pour trois semaines. La semaine dernière, le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario avait déclaré qu'il ne pouvait garantir que ces mesures seraient levées le 26 janvier (nouvelle fenêtre).

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, a affirmé mercredi qu’il y avait une lueur d’espoir dans la lutte contre le variant Omicron. 

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, ajuste son masque.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

On s’attend en effet à ce que les cas de COVID plafonnent (nouvelle fenêtre) ce mois-ci, ce qui serait suivi par un pic des hospitalisations et des admissions aux soins intensifs.

Grâce aux sacrifices que vous faites présentement, nous commençons à voir des signes de stabilisation, a déclaré la ministre à l’intention des Ontariens.

L’association Restaurants Canada avait réclamé des précisions de la province sur les conditions qui s’appliqueront lors de la réouverture. 

Une serveuse qui porte de l'équipement de protection prend la commande de clients au restaurant Olivea de Kingston en février 2021.

Les restaurants veulent cesser de subir les fermetures à répétition.

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Les restaurants ne peuvent simplement rouvrir à cinq minutes d’avis, avait fait valoir dans un communiqué le PDG Todd Barclay. Ils doivent commander de la nourriture et des fournitures, planifier l’horaire du personnel et préparer les menus.

L’association soutient que les restaurants sont de plus en plus endettés et demande de l’aide d’urgence plus généreuse que les programmes provinciaux actuels.

Avec les informations de Natasha MacDonald-Dupuis

À la une