1. Accueil
  2. Santé
  3. Établissements de santé

Délestage : neuf régions du Québec dépassent le niveau d’alerte 4

Certaines régions du Québec ont tellement de patients hospitalisés avec la COVID-19 que le nombre de lits occupés va au-delà de la nouvelle cible maximale du ministère.

Une personne couchée dans un lit d'hôpital, photographiée à travers la fenêtre circulaire d'une porte fermée.

Pas moins de 3095 personnes sont hospitalisées avec la COVID-19 au Québec, un sommet depuis le début de la pandémie.

Photo : Reuters / Agencja Wyborcza.pl / Grzegorz Celejewski

Thomas Gerbet
Thomas Gerbet

Toutes les régions du Grand Montréal ont dépassé l'occupation des lits d'hospitalisation que le délestage de niveau 4 doit leur permettre d'atteindre pour accueillir les patients atteints de la COVID-19, a appris Radio-Canada. L'Estrie, la Mauricie–Centre-du-Québec, l'Outaouais et Chaudière-Appalaches complètent le tableau.

Selon nos sources, le délestage de niveau 5 n'est pas encore utilisé par le ministère de la Santé. On qualifie pour le moment quatre régions de niveau « 4+ ».

Dans les faits, ce sont neuf régions, regroupant 17 CISSS et CIUSSS, qui déclarent un nombre de lits occupés en courte durée au-delà de la cible du ministère pour le niveau d'alerte 4.

Exemple le plus frappant : le délestage de niveau 4 devait permettre d'attribuer 120 lits d'hospitalisation aux patients positifs à la COVID-19 dans les Laurentides, mais ils sont plutôt 288 à occuper un lit en date du 16 janvier.

Il faut préciser que certains établissements n'ont pas utilisé tout ce que le délestage de niveau 4 leur permet de faire, comme, par exemple, réduire de 80 % les chirurgies en ne gardant que celles qui sont considérées comme urgentes (nouvelle fenêtre).

Le délestage est géré établissement par établissement. Des opérations pour le cancer ont par exemple été reportées (nouvelle fenêtre) dans certaines de ces régions, alors que d'autres effectuent encore des interventions cardiaques non urgentes.

Délestage, niveau d'alerte et cible de lits

Le ministère de la Santé explique qu'il y a toujours quatre niveaux de délestage au Québec. « Il n'y a pas de niveau d'alerte supplémentaire ». En revanche, le ministère a introduit de nouvelles « cibles de lits » pour le niveau 4, avec une cible de lits de « phase 5 », c'est-à-dire une plus grande quantité de lits à rendre disponibles pour les patients infectés par la COVID-19.

Selon nos informations, une cible de lits de phase 6 est aussi en préparation, car des régions se trouvent déjà au-delà de la capacité de lits de courte durée de la phase 5.

La phase 5 déjà dépassée

Plusieurs établissements dépassent le nombre de lits ciblés à la phase 5. C'est le cas de l'Est-de-Montréal, qui a 236 patients COVID-19 hospitalisés, alors que sa capacité prévue est 175.

Cela représente plus de 35 % de nos lits. Notre cible de niveau 5 pour l’accueil des patients COVID devrait correspondre à 30 % de nos lits disponibles, explique le porte-parole Christian Merciari.

Les principaux impacts de l’occupation de nos lits par des patients atteints de la COVID-19 se situent au niveau de l’accès à des lits d’hospitalisation pour les autres patients qui en ont besoin. En effet, une personne qui doit être hospitalisée peut être appelée à attendre à l’urgence avant d’avoir accès à un lit d’hospitalisation.
Une citation de Christian Merciari, porte-parole du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Des transferts vers d'autres hôpitaux de la région sont envisagés.

Voici d'autres CISSS et CIUSSS qui excèdent le nombre de lits prévus à la phase 5 :

  • Laurentides (152 %)
  • Montérégie-Est (117 %)
  • Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (110 %)
  • Nord-de-l'Île-de-Montréal (107 %)

Aux soins intensifs, la cible de phase 5 de certaines régions est atteinte, mais aucune ne la dépasse.

Avec la collaboration de Yessica Chavez

Thomas Gerbet
Thomas Gerbet

À la une