1. Accueil
  2. Environnement
  3. Conditions météorologiques

Les conditions météo provoquent collisions et sorties de route

Une sortie de route en raison d'une tempête de neige.

La poudrerie et les accumulations de neige sur la chaussée ont provoqué des dizaines de collisions et de sorties de route dans le sud de l'Ontario et au Québec.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

RCI

La première tempête hivernale de 2022 s'abat sur l'Ontario et le Québec : d'importantes chutes de neige et des rafales provoquent des dizaines de sorties de route. De nombreux carambolages sont signalés sur les voies rapides. Un cocktail de neige, de pluie et de rafales atteignant 150 km/h par endroits est attendu en Atlantique (nouvelle fenêtre).

Au Québec, le plus gros des précipitations est déjà tombé sur les régions les plus à l'ouest, mais les conditions routières sont demeurées compliquées un peu partout en raison de la poudrerie soulevée par des rafales.

Montréal aura reçu au total de 20 à 25 centimètres de neige, tandis qu'une trentaine de centimètres sont tombés dans les Laurentides. Les accumulations ont été moins importantes à Québec et dans le Bas-Saint-Laurent, soit 5 à 10 centimètres.

Évitez les voies rapides, si possible

La Sûreté du Québec et le ministère des Transports signalent des dizaines de sorties de route, de collisions et de véhicules enlisés sur le réseau routier québécois.

Une demi-douzaine de collisions multiples étaient signalées en mi-journée sur le réseau autoroutier québécois.

Une voiture accidentée dans la neige.

De multiples collisions sont survenues lundi midi sur l'autoroute 20 en direction est, à la hauteur de Boucherville.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Au moins trois séries de collisions sont survenues sur l'autoroute 20 en Montérégie. La première s'est produite à Boucherville, à la hauteur du boulevard de Montarville. La seconde s'est aussi produite en direction est, mais cette fois à la hauteur du boulevard Industriel, à Longueuil. La troisième s'est produite en direction ouest, à Beloeil.

L'autoroute 30 n'a pas non plus été épargnée. Un carambolage d'une vingtaine de véhicules s'est produit en direction ouest à la hauteur du rang Saint-Régis, à Saint-Constant. À Beauharnois, une mise en portefeuille sur le pont Madeleine-Parent a aussi forcé la fermeture de la voie rapide, tandis qu'un autre tronçon de l'A-30 a été fermé vers l'est, cette fois à Sainte-Julie, près de l'Électrium d'Hydro-Québec.

Des collisions se sont aussi produites sur l'autoroute 10, toujours en Montérégie.

Les services d'urgence, qui sont très sollicités, n'ont pas encore confirmé le nombre exact de véhicules impliqués dans ces collisions ni le nombre de blessés, s'il y en a eu.

À l’heure actuelle, le ministère des Transports recommande de limiter ses déplacements uniquement à ceux qui sont essentiels.
Une citation de Sarah Bensadoun, porte-parole de Transports Québec

Lorsqu’on doit faire un déplacement, il faut bien s’assurer de consulter les conditions routières sur Québec 511 (nouvelle fenêtre) parce qu’elles peuvent changer à tout moment, a aussi prévenu la porte-parole de Transports Québec, en entrevue à ICI RDI.

Aéroports de Montréal avertit également que la majorité des vols en direction ou en provenance des Maritimes, de l'Ontario et de l'ouest du pays sont annulés ou retardés. Encore là, il faut s'informer sur le site web (nouvelle fenêtre) avant de se déplacer.

Une femme traverse une rue en tirant deux valises sur roulettes en pleine tempête.

De nombreux vols sont annulés ou retardés lundi en raison des conditions météo.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Fermeture d'autoroutes à Toronto

Le vaste système dépressionnaire venu du sud de la frontière (nouvelle fenêtre) a également balayé l’Ontario. Les vents y sont moins puissants, mais ils demeurent assez importants pour causer de la poudrerie. Les régions de Kingston et d’Ottawa pourraient avoir reçu une quarantaine de centimètres de neige (nouvelle fenêtre) d’ici la fin de la soirée.

Dans la région de Toronto, où quelque 30 centimètres sont tombés, les autorités ont dû fermer deux axes routiers majeurs – les autoroutes Gardiner et Don Valley – en raison d'une importante accumulation (nouvelle fenêtre).

Des déneigeuses en activité sur une route.

Les services de déneigement municipaux tournent à plein régime lundi alors que s'achève l'une des plus grosses tempêtes de neige des dernières années dans la région du Grand Toronto.

Photo : CBC/Nicole Ireland

En ce sens, le déneigement pourrait ne pas se faire aussi rapidement que nécessaire, il est donc recommandé là aussi de ne pas sortir sur le réseau routier, à moins que ce soit essentiel.

La neige doit se poursuivre jusque dans la nuit, voire jusqu’au petit matin mardi, notamment à Peterborough, Toronto et Hamilton.

Postes Canada a également émis des avis d'interruption de livraison du courrier dans plusieurs régions du Québec et de l'Ontario en raison des conditions météorologiques.

Neige, pluie et vents violents attendus en Atlantique

Une ville sous la neige.

La visibilité est réduite au centre-ville de Charlottetown.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

La vaste dépression qui progresse vers l'est doit aussi apporter un mélange de neige et de pluie parfois forte au cours des prochaines heures dans l'est du pays.

Alors qu'elles se relèvent à peine d'une importante tempête hivernale (nouvelle fenêtre) qui a laissé des milliers de foyers sans électricité (nouvelle fenêtre) ce week-end, les provinces de l'est recevront une quinzaine de centimètres de neige de plus, de la pluie parfois forte par endroits, mais surtout de forts vents qui balayeront le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

Les rafales qui atteindront 90 km/h dans la majorité des régions pourraient cependant souffler jusqu'à 150 km/h au cours de la nuit de lundi à mardi à l'ouest de Terre-Neuve.

Neige et vents violents dans les Prairies

Certains secteurs de l’Alberta (nouvelle fenêtre) et du Manitoba (nouvelle fenêtre) sont également visés par des avertissements d'Environnement Canada. Ces provinces ne seront pas touchées par le même système qui déferlera sur l’est du pays, mais les conditions seront très semblables.

Des chutes de neige laisseront dans leur sillage de 10 à 20 centimètres dans le sud-est du Manitoba, le tout accompagné de vents pouvant atteindre 80 km/h. En Alberta, Edmonton et le centre et le nord de la province vont recevoir une quinzaine de centimètres de neige, avec du vent et de la poudrerie, mais aussi de la pluie verglaçante.

Plus au sud, des rafales vont souffler jusqu’à 90 km/h sur Calgary et ses environs. Le tout sera ponctué d’averses de pluie et de neige parfois fortes.

À la une