1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

Human Rights Watch déplore des manquements du Canada sur le climat et les Autochtones

Une paire de mocassins arbore le chiffre 215, faisant référence aux 215 victimes de Kamloops.

Un nouveau rapport indique que le Canada est confronté à de sérieux défis en matière de politique intérieure et étrangère sur diverses questions relatives aux droits de la personne.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

RCI

Le rapport annuel de l'organisme Human Rights Watch (HRW) indique que le Canada est confronté à de sérieux défis en matière de politique intérieure et étrangère sur diverses questions relatives aux droits de la personne.

Le document publié par Human Rights Watch indique que bien que le gouvernement Trudeau ait fait des efforts pour faire avancer les questions de droits au cours de ses six premières années au pouvoir, il n'en a pas fait assez pour s'attaquer aux inégalités touchant les populations autochtones, pour combattre le changement climatique, pour superviser les opérations minières canadiennes outre-mer et pour aider les Canadiens piégés en Syrie.

Le rapport de l'organisme établi à New York prend note des efforts continus du pays vers la réconciliation avec les peuples autochtones, mais documente les défis qui subsistent, y compris les conséquences de la découverte l'année dernière de dizaines de tombes anonymes d'enfants forcés de fréquenter les pensionnats fédéraux (nouvelle fenêtre).

Menace majeure pour la santé

Et il indique que l'accès insuffisant à l'eau potable continue de poser une menace majeure pour la santé qui continue d'entraver l'avancement des droits des Autochtones au Canada.

Le rapport affirme également que le Canada est l'un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre du G7 et qu'il est premier dans l'échelle de financement des producteurs de combustibles fossiles.

Le rapport reproche aussi au gouvernement de ne pas en faire plus pour assouplir les règles de propriété intellectuelle qui permettraient une distribution plus équitable des vaccins contre la COVID-19 aux pays les plus pauvres.

À la une