1. Accueil
  2. Arts
  3. Arts visuels

L’œuvre Debouttes! de Caroline Monnet dans la collection permanente de l’UNESCO

La réalisatrice et artiste Caroline Monnet.

L'artiste anichinabée Caroline Monnet.

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet-Diotte

RCI

L'œuvre Debouttes! de l’artiste anichinabée Caroline Monnet fera partie de la collection permanente de l’UNESCO aux côtés d'œuvres faites par des artistes de partout dans le monde. Cette œuvre géante, qui met de l’avant la force des femmes autochtones ainsi que leur apport à leurs communautés, sera installée au siège de l'UNESCO, à Paris, au début de l'année 2022.

Plus de 50 ans de militance au féminin, c’est ce que souligne cette œuvre de Caroline Monnet en donnant la voix aux femmes autochtones oubliées de la crise d’Octobre. Le but est de regarder ce qui s’est passé pour réussir à trouver un dialogue pour le futur.

C'est un honneur d'intégrer la prestigieuse collection de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture en tant qu'artiste, mais c'est d'autant plus important qu'à travers cette œuvre, les luttes des femmes autochtones soient reconnues au-delà de nos frontières, affirme Caroline Monnet par voie de communiqué.

Debouttes! présente six femmes autochtones qui se tiennent debout en regardant droit devant. On reconnaît Émilie Monnet, Caroline Monnet, Swaneige Bertrand, Eruoma Awashish, Meky Ottawa et Catherine Boivin.

Des photos de femmes autochtones devant des images d'archives.Agrandir l’image (nouvelle fenêtre)

L'œuvre « Debouttes » de l'artiste d'origine anichinabée et française, Caroline Monnet.

Photo : Caroline Monnet

Leurs photos grandeur nature et en couleurs sont exposées devant des images d’archives en noir et blanc de femmes qui ont marqué leur communauté à l’époque. Les costumes sont des créations de l’artiste Swaneige Bertrand et les photos ont été prises par Lou Scamble.

 L'intégration de cette œuvre à la collection de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture permet à une artiste d'ici, Caroline Monnet, mais également à l'art autochtone de rayonner de façon incomparable sur la scène internationale, souligne la vice-première ministre Geneviève Guilbault.

Le gouvernement du Québec a fait le don de cette œuvre à l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture en raison des valeurs universelles présentes dans Debouttes! ainsi que pour souligner l’apport des peuples autochtones à la diversité des expressions culturelles.

Ce don a également été fait pour souligner le 15e anniversaire de l'Accord entre le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada reconnaissant la présence du Québec au sein de la délégation permanente qui représente le Canada auprès de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

À la une