1. Accueil
  2. Économie
  3. Transports

Le CN suspend de nouveau ses services dans le sud de la Colombie-Britannique

Une locomotive du CN sur des rails.

Le CN a choisi de fermer son réseau en prévisions des nouvelles pluies à venir.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

RCI

En raison des inondations et de la pluie attendues, le Canadien National (CN) a de nouveau suspendu son service ferroviaire dans le sud de la Colombie-Britannique, ce qui ajoute une difficulté en ce qui concerne le transport des marchandises au port de Vancouver.

L’accessibilité au réseau routier est, de son côté, toujours entravé. Certains segments demeurent fermés à la circulation, dont la route Transcanadienne, dans la vallée du Fraser, lien principal entre le Grand Vancouver et le reste de la province.

Le transport de marchandises est devenu un véritable problème en Colombie-Britannique, le port de Vancouver étant déjà touché (nouvelle fenêtre) par la congestion qui secoue la chaîne d'approvisionnement mondiale,

Le secteur manufacturier roulait déjà au ralenti. La crise en Colombie-Britannique ne fait qu’empirer ce fait, explique le président de l'association Canadian Manufacturers and Exporters, Dennis Darby.

Nous espérons que la situation reviendra à la normale rapidement, mais cela pourrait prendre encore des semaines, voire des mois.

Le Canadien National affirme que sept trains ont circulé au cours du week-end le long de la voie qui relie Vancouver à l’intérieur de la province, mais il a choisi de fermer son réseau de manière proactive en raison des nouvelles pluies (nouvelle fenêtre) annoncées et des risques de débris.

Des citrouilles et des courgettes endommagées jonchent une route inondée d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, le jeudi 25 novembre 2021.

La crue des eaux, la pluie intense et les glissements de terrain menacent le réseau des transports dans le sud de la province.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Nos équipes cherchent des moyens sécuritaires et efficaces pour gérer les eaux, sécuriser les infrastructures et surveiller l’état du réseau ferroviaire, note un porte-parole de l’entreprise dans un courriel.

Les services du Canadien National vers le port de Prince Rupert, dans le nord de la province, demeurent intacts.

Les trains du Canadien Pacifique (CP) continuent leurs activités, mais de manière limitée. (nouvelle fenêtre) La semaine dernière, la compagnie ferroviaire est parvenue à acheminer du carburant et du grain à Vancouver.

Congestion au port de Vancouver

Au port de Vancouver, le plus achalandé du pays, d'importantes congestions de conteneurs touchent les chantiers et les terminaux.  (nouvelle fenêtre)

Les prix des conteneurs et les retards de livraison rendent la vie dure aux commerçants.

La situation est à ce point critique que plusieurs entreprises doivent congédier des employés ou suspendre leur production, déplore Dennis Darby. C’est une situation tragique.

Avec les informations de Ross Marowits, La Presse canadienne

À la une