1. Accueil
  2. Science
  3. Société

Vaccin, le mot de l’année 2021, selon le dictionnaire Merriam-Webster

Montage montrant une main tenant un vaccin devant une photo de la Terre.

En moyenne, 52 doses ont été injectées pour 100 habitants de la planète

Photo : iStock

Agence France-Presse

Le mot « vaccin » a été désigné mot de l'année 2021 par le célèbre dictionnaire américain en ligne Merriam-Webster, pour être passé de principal remède à la pandémie de la COVID-19 à un « argument politique et une source de division ».

Rares sont les mots qui peuvent exprimer tant de choses sur une période dans le temps, justifie le dictionnaire dans un communiqué.

Le mot vaccin a signifié beaucoup plus que la médecine en 2021. Pour beaucoup, il a symbolisé un retour possible à la vie d'avant la pandémie. Mais il a aussi été au centre des débats sur le choix personnel, l'affiliation politique, les règlements professionnels, la sécurité à l'école, l'inégalité dans la santé, et tant d'autres, ajoute Merriam-Webster.

Les recherches sur un traitement du coronavirus apparu en Chine à l'hiver 2019 ont débuté dans le monde entier dès le début de la pandémie. Les vaccins utilisant la nouvelle technologie de l'ARN messager (mRNA) ont été rapidement développés et testés avant d'être produits à grande échelle.

Les premières doses ont été administrées en décembre 2020 aux États-Unis, où une campagne massive de vaccination a été lancée au début de l'année 2021.

L'utilisation d'un vaccin qui déclenche une réponse immunitaire d'une façon tout à fait nouvelle a forcé Merriam-Webster à réviser et étendre sa définition du mot en mai, indique le dictionnaire.

Les recherches en ligne sur le mot vaccin ont augmenté de 601 % entre 2020 et 2021, et de 1048 % entre 2019 et 2021.

Petite histoire

Le mot vaccin est dérivé du latin vacca (vache) et vient de la vaccine, ou variole de la vache, qui a été utilisée pour mettre au point le vaccin contre la variole chez les humains.

Parmi les autres mots les plus recherchés en 2021, on trouve insurrection pour qualifier les violences du 6 janvier au Congrès américain, le nom du robot de la NASA Perseverance qui s'est posé en février sur Mars, et le terme woke développé par la gauche américaine pour désigner la prise de conscience des injustices notamment liées à la couleur de peau ou au genre.

À la une