1. Accueil
  2. Justice et faits divers
  3. Accidents et catastrophes

L’armée en renfort à Terre-Neuve alors que de la pluie forte est attendue

Un militaire aide un chien à monter dans un hélicoptère.

Des militaires aident des résidents et leur chien à se rendre à Port aux Basques à partir de Stephenville en raison de l'effondrement de plusieurs sections de l'autoroute Transcanadienne.

Photo : Force opérationnelle interarmées de l'Atlantique

RCI

Deux hélicoptères CH146 Griffons sont arrivés à Terre-Neuve dimanche et des opérations de reconnaissance sont prévues lundi.

Des militaires ont également surveillé l’autoroute Transcanadienne là où elle est encore sectionnée en raison des pluies diluviennes de la semaine dernière.

Un centre d’opération a été établi à l’aéroport de Stephenville pour coordonner le déploiement des appareils.

Nos missions premières ici sont de transporter des personnes entre Stephenville et Port aux Basques, indique le Capitaine Estéban Simard, officier des opérations de l’équipe d’activation des opérations de la base militaire de Bagotville.

Le froid a forcé l'annulation d'un trajet entre les deux communautés dimanche.

La Garde côtière canadienne a également procédé à la livraison de fournitures médicales et de médicaments au cours de la fin de semaine.

Toutefois, les forts vents compliquent les opérations.

Les vols nous prennent 30 minutes d’habitude, là c’est plutôt 45 minutes en raison des forts vents. Il y a aussi des bourrasques de neige, donc on essaie de faire du mieux qu’on peut dans les conditions actuelles pour livrer les marchandises qu’on doit livrer, explique Paul Veber, surintendant de la Garde côtière canadienne.

La météo menace l'avancée des travaux

Lundi, deux sections de la route Transcanadienne doivent être ouvertes à la circulation, mais le ministère des Transports et de l’Infrastructure décourage tout déplacement non essentiel dans la région.

Des travailleurs s’affairaient encore lundi à remettre en place les conduites d’évacuation d’eau emportées, car d’importantes quantités de pluie sont attendues dans la région d’ici mardi.

Une grue jaune devant une crevasse.

Travaux le 28 novembre 2021 pour réparer une section de la Transcanadienne au nord de Little Paradise Park, à Terre-Neuve, endommagée par une tempête.

Photo : Radio-Canada / Héloïse Rodriguez

Selon Environnement Canada, il pourrait tomber de 60 à 80 mm de pluie (nouvelle fenêtre) dans les secteurs du sud-ouest, voire plus dans les secteurs montagneux où les accumulations pourraient atteindre 100 mm.

Dès mardi, des vents forts soufflant jusqu'à 130 km/h dans le secteur de Wreckhouse sont possibles. La pluie devrait également se changer en neige mardi soir.

Avec des informations d’Héloïse Rodriguez-Qizilbash et de CBC

À la une