1. Accueil
  2. Politique
  3. Autochtones

Un député du NPD critique les propos de Jean Chrétien sur les pensionnats

Charlie Angus en point de presse.

Charlie Angus, député de Timmins—Baie James.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

La Presse canadienne

La sortie de Jean Chrétien à l'émission Tout le monde en parle, dimanche soir, a fait plus que sourciller le député néo-démocrate Charlie Angus.

Celui-ci ne croit tout simplement pas l'ancien premier ministre quand il dit qu'il ne savait rien des atrocités commises contre les enfants autochtones dans les pensionnats.

M. Chrétien a fait cette déclaration alors qu'il passait à l'émission diffusée à l'antenne de Radio-Canada pour y vanter un nouvel ouvrage qu'il a signé. Le livre s'intitule Mes nouvelles histoires.

M. Angus, qui se présentait à une conférence de presse à Ottawa, lundi matin, avec des survivants du pensionnat Sainte-Anne, a cité une lettre envoyée à M. Chrétien en 1968 alors qu'il était ministre fédéral des Affaires indiennes.

Cette lettre, écrite à la main par un enseignant de Sainte-Anne, raconte les crimes commis à ce moment-là. Le député Angus dit qu'il est « scandaleux » que M. Chrétien tente maintenant de se « disculper».

Selon M. Angus, M. Chrétien, à l'époque, a simplement choisi d'ignorer les appels de ceux qui dénonçaient les horreurs commises.

À la une