1. Accueil
  2. Arts
  3. Cinéma
Archives

Quatre moments dans la carrière de Denis Villeneuve

Denis Villeneuve en entrevue avec Louis-Philippe Ouimet le 28 septembre 2017.

Denis Villeneuve s'est imposé comme cinéaste au Québec et dans le milieu cinématographique international.

Photo : Radio-Canada

RCI

Le 22 octobre 2021, le film de Denis Villeneuve, Dune, sort dans les salles de cinéma, notamment au Québec. Le cinéaste a parcouru beaucoup de chemin depuis qu'il a participé à l'émission La Course Europe-Asie de Radio-Canada.

Une course entre deux continents…

Du 10 septembre 1990 au 1er avril 1991, Radio-Canada propose aux téléspectateurs, à une heure de grande écoute, l’émission La course Europe-Asie.

Cette émission a été diffusée dès 1976 sous différents noms dont La course autour du monde et La course destination monde.

Dans cette émission se trouvaient en compétition des participants qui parcouraient seuls des régions du monde.

Ils/elles produisaient des petits films qui montraient leurs visions des endroits explorés

L'émission s'est révélée une pépinière de réalisatrices et de réalisateurs.

L’édition 1990-1991 n'a pas fait exception.

Parmi les concurrents qui se lancent dans cette course se trouve un jeune homme de Bécancour. Il s’appelle Denis Villeneuve.

La course Europe-Asie, 24 septembre 1990

Le 24 septembre 1990, l’animateur de l’émission La course Europe-Asie, Michel Désautels, reçoit les huit candidats de cette course entre deux continents.

Comme ses collègues, Denis Villeneuve présente son autoportrait aux téléspectateurs.

On décèle dans ce dernier plusieurs traits de caractère que l’on reconnaît encore de nos jours chez le cinéaste.

Il est un peu timide, plutôt modeste et il possède déjà un goût marqué pour la science-fiction.

Son autoportrait confirme par ailleurs un humour déjanté et un grand sens de l’imagination.

Denis Villeneuve remportera cette course et se voit offrir de travailler à l’Office national du film du Canada.

… le propulse dans le cinéma professionnel

Il y réalisera un court-métrage, REW FFWD. Tourné en Jamaïque, ce film raconte l’histoire d’un photographe retenu par une panne d’auto dans un quartier réputé dangereux.

C’est en 1998 que Denis Villeneuve complète son premier long métrage.

Un 32 août sur Terre raconte l’histoire de Simone Prévost qui demande à son meilleur ami Philippe de lui faire un enfant après avoir frôlé de près la mort.

Ils se retrouvent dans le désert de sel de l’Utah. Mais les choses ne se passent pas comme prévu.

Denis Villeneuve

Denis Villeneuve

Photo : Invision / Chris Pizzello

Le 24 octobre 1998, l’animatrice de l’émission radiophonique À l’écran, Francine Laurendeau, interviewe Denis Villeneuve sur son parcours.

Denis Villeneuve y parle de la période où il réalisait des vidéoclips et aussi d’un film, Cosmos, co-réalisé avec quatre autres cinéastes.

Il décrit aussi le tournage, dans le désert de l’Utah, d’une partie du film Un 32 août sur Terre.

Ce désert de sel est pour Denis Villeneuve un élément poétique.

Le désert de l’Utah est une surface plane et d’une blancheur immaculée.

Le cinéaste l’utilisera comme une page sur laquelle conversent ses deux protagonistes.

Tourner dans un désert s’est révélé plus difficile que ce que Denis Villeneuve imaginait au début.

L’aspect technique et logistique est très lourd et l’équipement souffre des conditions extrêmes du climat.

Denis Villeneuve loue abondamment les talents de ses équipes et remercie les comédiens avec qui il a travaillé dans ce film. Sans eux, ce film n’aurait pas pu exister.

En 1999, Un 32 août sur Terre est sélectionné pour représenter le Canada dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère dans la course aux Oscars.

… puis à Hollywood

Par la suite, Denis Villeneuve enchaîne les films et les récompenses.

En 2001, son film Maelstrom représente de nouveau le Canada dans la compétition aux Oscars.

En 2009, le réalisateur se penche, avec Polytechnique, sur la tuerie à l’École Polytechnique de Montréal.

En 2010, il adapte au cinéma la pièce à succès Incendies du dramaturge Wajdi Mouawad.

Ce matin à 10 heures au cinéma Beaubien, les gens autour de moi […] certains sont sortis en larmes, d’autres émus.
Une citation de Patrice Roy, 2010

Le Téléjournal 18h, 17 septembre 2010

Le 17 septembre 2010, Denis Villeneuve accorde une entrevue à l’animateur du Téléjournal 18h, Patrice Roy. 

Ce dernier commence l’entrevue en racontant au réalisateur l’émotion des spectateurs qu’il avait constatée lors de la première projection d’Incendies dans un cinéma de Montréal.

Denis Villeneuve avoue pour sa part l’éblouissement que provoque chez lui le texte de Wajdi Mouawad.

Le film Incendies est récompensé, entre autres, par huit prix Génie et neuf prix Jutra au Canada.

Il compétitionne également dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère dans la course aux Oscars en 2011.

En 2013, Denis Villeneuve entame une carrière hollywoodienne.

Parmi les films qu’il réalise en Californie, Premier contact (2016) remporte huit Oscars en 2017.

Le Téléjournal 18h, 17 septembre 2010

Le 28 septembre 2017, Denis Villeneuve s’entretient une nouvelle fois avec Patrice Roy qui anime le Téléjournal.

C’est l’occasion pour le cinéaste de parler de sa passion pour le cinéma et la science-fiction.

Cette double passion transpire dans chaque séquence du film Blade Runner 2049 sorti sur les écrans en octobre 2017.

Blade Runner 2049 est la suite du film culte réalisé par Ridley Scott en 1982 et était ardemment attendu par les amateurs de science-fiction.

Le film de Denis Villeneuve reçoit l'approbation de la critique et des amoureux du film de Ridley Scott.

Dans l’entrevue, Denis Villeneuve parle de sa relation avec Ridley Scott et du tournage du film.

Il réitère sa passion pour le cinéma, qu’il considère comme un moyen idéal pour raconter une histoire.

Le cinéaste évoque également certains projets, dont Dune et la possible réalisation d’un James Bond.

Ce serait un rêve pour lui, car l’espion britannique fait partie de ses héros depuis qu’il est enfant.

Le roman Dune de Frank Herbert a la réputation d’être difficilement adaptable au cinéma.

Le grand public pourra voir en salle quelle en est la vision de Denis Villeneuve.

Encore plus de nos archives

À la une