1. Accueil
  2. Techno
  3. Arts visuels

Des dessins d’enfants mis aux enchères en NFT pour lutter contre la pauvreté

Montage de deux œuvres NFT. Une représente des mains de différentes personnes autour d'un globe terrestre avec une colombe en haut. L'autre œuvre représente le visage d'une femme noire qui porte des bijoux et une couronne de fleurs.

La vente aux enchères Dons non fongibles compte neuf œuvres créées par des enfants et ados.

Photo : BGC

RCI

Des enfants au pays ont laissé libre cours à leur créativité en dessinant des œuvres d’art qui font l’objet d’une mise aux enchères en jetons non fongible (NFT). L’objectif est d’amasser des fonds pour l’organisme BGC Canada, qui lutte depuis plus de 120 ans contre la pauvreté infantile.

Cet organisme de bienfaisance, autrefois appelé Repaires jeunesse du Canada, est l’un des plus importants au pays. Avec ses clubs et services communautaires, il vise à aider les jeunes à surmonter les obstacles de la pauvreté notamment par l’emploi, l’éducation, l’hébergement, la nutrition et la sécurité alimentaire.

La pandémie de COVID-19 a été très éprouvante pour les jeunes et leurs familles, ce qui s’est traduit par une forte augmentation de la demande pour les services offerts par nos clubs.
Une citation de Owen Charters, président et chef de la direction de BGC Canada

L’agence créative Sid Lee a donc pensé que de jumeler cette cause à une enchère d'œuvres NFT – dont les ventes dans le monde à la première moitié de 2021 frôlent les 3,1 milliards de dollars, selon Reuters – était un bon moyen d'amasser des fonds pour l’organisme.

En réorientant les NFT et en profitant de l’attention qu’ils suscitent, nous sommes en mesure de diriger cette notoriété vers une cause importante, croit Matt Fraracci, directeur de création de Sid Lee.

Que sont les jetons non fongibles?

Les jetons non fongibles (non-fungible tokens, ou NFT) constituent une sorte de certificat d’authenticité pour une œuvre, dont l’historique de propriété est conservé et accessible publiquement grâce à la technologie de la chaîne de blocs.

Depuis quelques années, Sid Lee cherche à s’investir dans des projets qui font évoluer certains enjeux sociaux. À l’automne 2020, l’entreprise avait incité les jeunes aux États-Unis à passer au vote dans le jeu vidéo Minecraft (nouvelle fenêtre). Cette fois-ci, c’est la pauvreté infantile qui est entrée dans leur ligne de mire, un fléau qui touche 20 % des enfants au pays, selon des données recueillies par Canada sans pauvreté (CSP).

Neuf dessins d’enfants et d’ados ont été numérisés et mis sur le marché lundi sur la plateforme OpenSea, qui permet les transactions en cryptomonnaie. Les enchères débutent à 0,1 ethereum, soit environ 375 $, pour mettre la main sur l’une de ces œuvres numériques (nouvelle fenêtre) d’ici le 18 novembre prochain.

À la une