1. Accueil
  2. Société
  3. Autochtones

Elle découvre dans un musée les mocassins innus traditionnels fabriqués par sa mère

Une femme au visage partiellement couvert d'un masque tient dans ses mains gantées deux mocassins innus traditionnels.

Germaine Benuen a retrouvé dans un musée ces mocassins confectionnés par sa mère.

Photo : Radio-Canada / Contribution : Germaine Benuen

RCI

Une femme innue du Labrador a été réunie avec des mocassins fabriqués par sa mère 62 ans auparavant.

Germaine Benuen, de Sheshatshiu, a retrouvé les mocassins qui étaient entreposés au Musée canadien de l'histoire à Gatineau.

Des mocassins fait en peau de caribou, garnis de motifs perlés.

Ces mocassins innus traditionnels auraient été confectionnés à la main il y a plus de soixante ans.

Photo : Radio-Canada / Contribution : Germaine Benuen

Elle affirme s'être sentie pendant un instant comme si elle était réunie avec sa mère Louisa Benuen, décédée en 2000.

D'après des notes conservées au musée, Louisa Benuen aurait confectionné les mocassins en 1959, alors qu'elle avait 28 ans.

La femme s'apprêtait à quitter l'ancienne communauté innue de Davis Inlet pour aller vivre à North West River.

Un savoir transmis par les anciens

Ces chaussures traditionnelles sont généralement cousues main et faites de peau de caribou.

Selon sa fille, Louisa Benuen était au fait des traditions ancestrales et elle n'avait pas été scolarisée.

Germaine Benuen espère pouvoir ramener un jour les mocassins dans sa communauté de façon permanente pour les montrer à ses petits-enfants et à ses arrière-petits-enfants.

D'après un reportage de Rafsan Faruque Jugol, CBC

À la une