1. Accueil
  2. Justice et faits divers
  3. Accidents et catastrophes

39 mineurs coincés sous terre après un problème à la mine Totten de Vale

La mine vue de haut.

La mine Totten avait été fermée en 1972, mais Vale a réalisé des avancées technologiques lui permettant de la rouvrir en 2014.

Photo : VALE

RCI

39 mineurs sont coincés sous terre et doivent attendre le soutien de l'équipe de sauvetage pour être évacués après un incident survenu dimanche dans une mine proche de Sudbury dans le Nord de l'Ontario.

Selon la compagnie Vale, propriétaire de la mine, les mineurs devront être évacués grâce à un système de sortie secondaire après qu'un incident dans le puits de la mine Totten eut forcé la fermeture du système de transport principal.

Le système de sortie secondaire est composé d'une série d'échelles et de stations de repos.

Les échelles sont utilisées occasionnellement pour l'entretien et les déplacements plus limités, mais l'usage pour un trajet entier est inhabituel, selon la porte-parole de Vale, Danica Pagnutti.

Cette dernière a confirmé que les mineurs sont coincés à une profondeur d'environ un kilomètre sous terre.

Opération de sauvetage en cours

Vale indique qu'une grande partie de la journée de lundi a été consacrée à la planification de l'opération de sauvetage.

Personne n'était à bord du système de transport principal lorsque l'incident est survenu, rassure-t-elle, en précisant qu'un morceau d'équipement lourd était entré en collision avec l'ascenseur du système de transport principal, surnommé la cage.

Le président de la section locale 6500 du Syndicat des Métallos, Nick Larochelle, représente 30 des 39 mineurs coincés à Totten. Il se dit optimiste mais prudent.

Nous travaillons en étroite collaboration avec la direction de Vale et notre personnel de sauvetage minier hautement qualifié, indique-t-il dans un communiqué de presse.

Nous sommes confiants dans notre capacité de face à ce type d'incident. Nous continuerons à travailler jusqu'à ce que tout le monde soit à la surface.
Nick Larochelle, président de la section locale 6500 du Syndicat des Métallos

Les mineurs en contact avec leurs proches

Par communiqué de presse, Vale indique que les employés se sont immédiatement rendus dans des stations de refuge au sein de la mine, comme prévu dans les procédures d'urgence.

Ils ont accès à de l'eau, de la nourriture et des médicaments. Vale affirme être en communication étroite avec les mineurs, qui peuvent également communiquer avec leurs proches.

Nous savons que l'opération de sauvetage prendra du temps, note le premier ministre de la province, Doug Ford, sur Twitter.

Le maire de la ville du Grand Sudbury, Brian Bigger, a également réagi sur les médias sociaux.

Merci à toutes les équipes sur le terrain, et à tous ceux qui ont élaboré la stratégie de secours, conclut-il.

À la une