1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

Des électeurs connaissent finalement les noms de leurs députés, 48 h après le scrutin

Un homme dépose son bulletin de vote dans l'urne à l'effigie d'Élections Canada.

Un électeur met son bulletin de vote dans l'urne, le 20 septembre.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Jean-François Thériault

Cela a été une courte campagne, mais une longue soirée électorale pour certains candidats, dont quelques-uns sont toujours en entente du verdict des électeurs deux jours après le scrutin.

Élections Canada a scellé le sort de certaines courses en publiant mercredi les résultats finaux dans sept circonscriptions où les luttes étaient jusqu'ici trop serrées pour déclarer des vainqueurs.

Dans Trois-Rivières, où l'ancien maire de la ville Yves Lévesque tentait de nouveau sa chance avec les conservateurs après avoir été défait en 2019, c'est finalement le bloquiste René Villemure qui arrive premier au fil d'arrivée. Quatre-vingt-treize voix : c'est tout ce qui départage les deux candidats.

De tous les sièges en jeu au pays, il s'agit du résultat le plus serré (nouvelle fenêtre) à avoir été déclaré par Élections Canada.

René Villemure derrière un podium

René Villemure

Photo : Radio-Canada / Raphaël Tremblay

Le Bloc québécois gagne aussi in extremis dans Châteauguay-Lacolle et signe ainsi son premier gain de cette campagne électorale. Le parti pourrait en ajouter un de plus prochainement, puisque sa candidate est en avance de 139 voix dans la circonscription de Brome-Missisquoi alors que le décompte se poursuit.

Dans les circonscriptions chaudement disputées, Élections Canada s'en remet aux résultats des votes spéciaux, dont le vote postal, qui sont dépouillés au lendemain du scrutin.

Les libéraux percent encore davantage la muraille albertaine

Les libéraux ont été rayés de la carte électorale albertaine en 2019, mais le rouge refait mercredi son apparition dans les grands centres urbains de la province.

Après avoir remporté Calgary Skyview le soir même de l'élection (nouvelle fenêtre), ils peuvent désormais ajouter Edmonton-Centre à la liste de leurs gains. L'ancien député Randy Boissonnault est parvenu, là aussi par une très courte avance, à reprendre la circonscription (nouvelle fenêtre) des mains du conservateur James Cumming, qui demandait un second mandat aux électeurs.

Autre gain des libéraux, cette fois au sud de Toronto, dans Hamilton-Mountain (nouvelle fenêtre), où la libérale Lisa Hepfner coiffe de justesse le néo-démocrate Malcolm Allen, qui lui a concédé la victoire alors qu'à peine 749 voix les séparaient. La circonscription était représentée par le Nouveau Parti démocratique depuis 2006.

Dans le Nord de l'Ontario, le libéral Terry Sheehan, qui représente la circonscription de Sault Ste. Marie depuis 2015, obtient de justesse un troisième mandat (nouvelle fenêtre). Il devance par moins de 250 votes son rival conservateur, alors qu'il avait facilement remporté ses courses précédentes par des marges plus imposantes.

Les troupes de Justin Trudeau conservent également de justesse (nouvelle fenêtre) la circonscription de Davenport, dans le centre-ville de Toronto, où la candidate du Nouveau Parti démocratique talonnait par 165 votes la libérale Julie Dzerowicz.

Autre résultat attendu, celui dans Fredericton, où la libérale Jenica Atwin affrontait les électeurs pour la première fois depuis qu'elle a claqué la porte du Parti vert pour rejoindre les rangs de Justin Trudeau (nouvelle fenêtre). Elle a finalement remporté son pari, devançant la candidate conservatrice Andra Jonhson par quelque 500 votes.

Élections Canada recommence à dépouiller les votes dès 9 h 30 (HAE) jeudi.

Les circonscriptions encore en jeu

  • Brome-Missisquoi
  • Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley
  • Coast of Bays-Central-Notre Dame
  • Kitchener-Conestoga
  • Nanaimo-Ladysmith
  • Richmond-Centre
  • Vancouver Granville
Jean-François Thériault

À la une