1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

« On va continuer à se battre pour vous », promet Jagmeet Singh

Jagmeet Singh lève le poing en souriant. Il tient la main de son épouse devant un podium où est écrit le slogan « Fighting for you; Oser ensemble ».

Jagmeet Singh est arrivé sur scène en compagnie de son épouse Gurkiran Kaur Sidhu.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Yannick Donahue
Marc-Antoine Ménard

La situation du Nouveau Parti démocratique ne changera pas beaucoup à la Chambre des communes, mais qu’à cela ne tienne : le chef du parti, Jagmeet Singh, promet de continuer à influencer à sa manière les politiques du gouvernement libéral minoritaire réélu.

Peu importe le nombre de députés dans notre caucus, je veux vous dire qu’on va continuer à se battre pour vous, a déclaré M. Singh, peu après que sa réélection à titre de député de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, eut été confirmée.

Tous nos députés vont aller chercher des victoires, des gains pour aider les gens au Québec et partout dans le pays, a-t-il ajouté en français.

Vous pouvez compter sur nous pour s’assurer qu’on défend l’environnement, qu’on fait face à la crise climatique, qu’on règle la crise du logement, qu’on investit dans nos soins de santé. Vous pouvez être sûrs qu’on sera là pour vous, a-t-il promis.

Tandis qu'Alexandre Boulerice a facilement conservé son siège de député dans Rosemont-La Petite-Patrie, le seul détenu par le NPD au Québec, Ruth Ellen Brosseau s'est inclinée devant le bloquiste Yves Perron après une lutte serrée dans Berthier-Maskinongé.

Le NPD n'est pas parvenu à faire élire un de ses candidats dans les provinces de l'Atlantique.

Ses députés sont principalement concentrés en Ontario, en Colombie-Britannique et au Manitoba.

À l'échelle nationale, le NPD comptait 25 candidats élus ou en tête mardi à 3 h. Il détenait 24 sièges à la dissolution de la Chambre des communes, le 15 août dernier.

Yannick Donahue
Marc-Antoine Ménard

À la une