1. Accueil
  2. Économie
  3. Indicateurs économiques

L’inflation en forte hausse en août au Canada, du jamais-vu depuis 2003

Achat par carte de crédit.

L'effet de la reprise des activités des entreprises, des voyageurs estivaux, et de l’assouplissement des restrictions sanitaires se fait sentir sur les prix.

Photo : Radio-Canada / Bert Savard

RCI

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 4,1 % d’une année à l’autre en août au Canada, son rythme de croissance la plus rapide depuis mars 2003, selon Statistique Canada.

Cette augmentation découle principalement d'une accumulation de pressions récentes sur les prix et de niveaux de prix plus bas enregistrés en 2020, explique l’agence fédérale dans une mise à jour publiée mercredi (nouvelle fenêtre)

L’indice du coût de remplacement par le propriétaire, qui est lié aux prix des logements neufs, affiche son rythme de croissance la plus rapide en plus de 30 ans, peut-on lire dans le rapport. Il a augmenté de 14,3 % d'une année à l'autre en août, ce qui représente la croissance annuelle la plus prononcée depuis septembre 1987, et le quatrième mois d’affilée avec une hausse dans les deux chiffres.

Les prix des loyers ont augmenté moins rapidement en août qu’en juillet au pays, affichant un rythme de croissance de 1,6 % d'une année à l'autre. Les provinces maritimes ont néanmoins connu de fortes hausses, soit entre 7,5 % et 8,7 % d’une année à l’autre en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les biens durables ont grandement contribué à la croissance de l'Indice des prix à la consommation, note Statistique Canada, et le mois d’août ne fait pas exception. C'est la hausse des prix des véhicules automobiles (+7,2 %), des meubles (+8,7 %) et des appareils électroménagers (+5,3 %) qui a contribué le plus à l'augmentation.

L’impact du déconfinement

L'effet de la reprise des activités des entreprises, des voyageurs estivaux et de l’assouplissement des restrictions sanitaires se fait aussi sentir, selon l’agence fédérale. Les prix des services ont augmenté pour un cinquième mois d'affilée et plus rapidement qu’en juillet, avec une hausse de 2,7 %.

Les prix de l'hébergement des voyageurs ont crû de 19,3 % d’une année à l’autre sur le plan national, avec une hausse particulièrement marquée en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick, et au Québec.

Les prix de l’essence ont augmenté de 32,5 % d’une année à l’autre, une hausse que Statistique Canada attribue à la production réduite par rapport aux niveaux d’avant la pandémie et aux prix moins élevés de l’an dernier.

Les prix de la viande ont progressé de 6,9 % d'une année à l'autre, poussés par les prix du poulet et du porc. Les vêtements et les chaussures ont toutefois connu une diminution de leurs prix d’une année à l’autre en août.

À la une