1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

Justin Trudeau envisage la vaccination obligatoire pour les fonctionnaires fédéraux

Justin Trudeau lors d'une annonce sur les services de garde au Québec dans un parc à Montréal.

Justin Trudeau a aussi évoqué une vaccination obligatoire pour les industries sous réglementation fédérale.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La Presse canadienne

Ottawa pourrait rendre la vaccination obligatoire pour certains fonctionnaires fédéraux.

Lors d'une conférence de presse à Montréal jeudi, le premier ministre Justin Trudeau a dit qu'il avait demandé à la greffière du Conseil privé par intérim, Janice Charette, qui agit comme chef de la fonction publique fédérale, de se pencher sur cet enjeu.

Mme Charette aura la responsabilité de déterminer quels employés devront obligatoirement avoir reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19 pour entrer au travail.

Est-ce qu'il y a des catégories, est-ce qu'il y a des gens de qui l'on devrait exiger une vaccination obligatoire? À quel moment on pourrait l'introduire? On est en train de regarder ça, a répondu M. Trudeau en réponse à une journaliste.

Il a aussi évoqué des mesures à venir pour les industries sous réglementation fédérale, dans le secteur des transports notamment, où il serait peut-être très intéressant de commencer à exiger des vaccinations.

Le premier ministre a tenu ces propos alors que le pays connaît le début d'une quatrième vague. Le nombre de cas augmente, notamment en raison des Canadiens non vaccinés.

L'hésitation vaccinale « prolonge la pandémie », dit Trudeau

Dans ces circonstances, le premier ministre du Québec a annoncé jeudi qu'il allait imposer un passeport vaccinal (nouvelle fenêtre). M. Trudeau s'est dit favorable à cette initiative et en a profité pour indiquer que le palier fédéral allait lui aussi prendre les grands moyens.

C'est une question de leadership, a renchéri le premier ministre canadien.

Je pense que la plupart des Canadiens – qui, d'ailleurs, se sont fait vacciner – savent que c'est comme ça qu'on va passer à travers et que ceux qui continuent à hésiter de se faire vacciner prolongent la pandémie au Canada et ailleurs dans le monde, a-t-il déclaré.

M. Trudeau a par ailleurs esquivé les questions des journalistes au sujet de la tenue d'élections anticipées en pleine quatrième vague.

Il faut que les gens continuent de se faire vacciner et je salue le leadership de tous ceux qui sont en train d'encourager et d'amener des mesures pour convaincre ces derniers résistants de se faire vacciner pour le bien de tout le monde, a-t-il dit.

À la une