1. Accueil
  2. Économie
  3. Emploi

Toronto et Ottawa poussent l’emploi des minorités dans la technologie

Vue aérienne de Toronto le jour.

Des milliers de membres des communautés sous-représentées dans le secteur de la technologie vont bénéficier d'aide à l'emploi.

Photo : CBC / Talia Ricci

RCI

Le gouvernement fédéral et la Ville de Toronto ont annoncé jeudi qu'ils vont investir dans un nouveau programme de soutien à l'emploi des minorités raciales, sexuelles et francophone dans le secteur de la technologie.

Le programme, nommé Elevate Talent, aura pour objectif de fournir des outils (formation, recherche d’emploi, partenariats avec des entreprises) à 5300 chercheurs d’emploi des minorités de la région du Grand Toronto et de Hamilton pour s'intégrer à un secteur qui compte 70 000 emplois ouverts.

Pour ce faire, Ottawa débloque 5,8 millions de dollars à l'organisation à but non lucratif Elevate, qui met en relation les candidats et les entreprises et qui gérera le programme.

Notre message est clair, a déclaré la ministre du Développement économique et des Langues officielles, lors d’une conférence de presse virtuelle : nous sommes là pour soutenir une économie forte, qualifiée, diversifiée et inclusive pour toutes et tous.

Après avoir fait face aux impacts disproportionnés de la pandémie, les personnes de ces communautés ont plus que jamais besoin de soutien.
Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles

La Ville de Toronto, qui participera au financement d’Elevate Talent, souhaite tirer parti de notre industrie de la technologie en plein essor, de nos établissements d’enseignement postsecondaire de renommée mondiale et de nos partenaires communautaires pour nous assurer que chacun participe à notre relance économique, dans les mots du maire John Tory.

Forte hausse du chômage chez certaines minorités pendant la pandémie

Des membres de certaines communautés culturelles ont été particulièrement touchés, en ce qui concerne le travail, au cours de la pandémie (nouvelle fenêtre). Lors de l’hiver passé, le taux de chômage a augmenté de 7,6 points de pourcentage parmi les Canadiens originaires d’Asie du Sud-Est de décembre à janvier, selon Statistique Canada. La hausse était de 5,5 points de pourcentage chez les Noirs et de 4,5 points de pourcentage chez les Canadiens d'origine latino-américaine pour la même période.

En comparaison, le taux de chômage n’a grimpé que de 0,6 point de pourcentage dans l’ensemble de la population.

À la une