1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

27 M$ pour aider à exhumer les corps d’enfants autochtones

Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, et la ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett.

Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, et la ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett.

Photo : La Presse canadienne

Delphine Jung

Ottawa versera une subvention de 27 millions de dollars pour soutenir les communautés qui souhaitent engager des recherches autour des sites qui ont autrefois abrité les pensionnats. Selon les ministres Marc Miller et Carolyn Bennett, cette enveloppe figurait déjà dans le budget de 2019.

L’annonce a été faite mercredi matin par Marc Miller, le ministre des Services aux Autochtones, et Carolyn Bennett, la ministre chargée des relations entre la Couronne et les Autochtones.

Ils ont rappelé leur soutien aux communautés autochtones touchées par la découverte de 215 corps d’enfants dans une fosse commune à proximité d’un ancien pensionnat de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Mme Bennett a évoqué le travail du gouvernement avec le Centre national pour la vérité et la réconciliation, notamment la mise à jour d’un registre national des décès d’élèves dans les pensionnats autochtones.

Cela répond, selon elle aux recommandations 72 et 73 du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Notre gouvernement s’est engagé à poursuivre le travail et à mettre en œuvres les recommandations 74 à 76, a encore dit la ministre Bennett.

Selon le gouvernement fédéral, 80 % des recommandations du rapport ont été suivies ou sont en cours d'exécution.

Des femmes tiennent un carton sur lequel apparaît le chiffre 215.

À travers tout le pays, des rassemblements se tiennent depuis plusieurs jours pour honorer la mémoire des 215 enfants morts au pensionnat de Kamloops.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La subvention de 27 millions de dollars est ainsi mise à la disposition des communautés afin de les aider à localiser et honorer la mémoire des enfants morts ou disparus après leur séjour dans un pensionnat.

Les communautés veulent un soutien pour la recherche et l’accès à des expertises archéologiques, a expliqué la ministre Bennett.

Les communautés recevront aujourd’hui des informations pour accéder au financement qui sera distribué de manière urgente, a-t-elle précisé.

Lors de la période de question à Ottawa, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a évoqué les procès qui ont toujours lieu et qui opposent le gouvernement fédéral à des survivants (nouvelle fenêtre).

Comment le premier ministre peut-il dire qu'il prend en sérieux la réconciliation alors qu'il traîne les survivants autochtones des pensionnats en cours?, a-t-il demandé.

Chaque survivant mérite une indemnisation, c’est une chose à laquelle s’est engagé le gouvernement, lui a répondu Justin Trudeau.

Le chef de l'opposition officielle, le conservateur Erin O'Toole, a lui aussi évoqué les récents événements de Kamloops. Il a rappelé que l'annonce de mercredi matin datait en réalité de deux ans et a exigé du gouvernement un plan général d'ici le 1er juillet prochain.

M. Trudeau a répondu que contrairement aux conservateurs, son gouvernement a accepté l’ensemble des conclusions de la Commission de vérité et réconciliation et va continuer de travailler avec les communautés.

Delphine Jung

À la une