Accueil
Le lundi 26 mai 2008
 

23 h 53 - Commerce
Microsoft veut détourner les utilisateurs de Google
À défaut de séduire les internautes et de les attirer par la qualité de son service de recherche en ligne, Microsoft a décidé de prendre les grands moyens pour détourner les utilisateurs de Google, l'argent! Et pour y arriver, l'entreprise vient de mettre en place un nouveau programme de rabais Live Search cashback pour les internautes qui décident d'utiliser son moteur de recherche Live.

Le programme, disponible uniquement aux États-Unis pour le moment, veut offrir des rabais aux consommateurs qui sont à la recherche de biens à acheter en ligne. La nouvelle approche Live Search Cashback de Microsoft veut tirer profit de l'utilisation grandissante de la recherche dans le processus de l'achat en ligne.

Selon Microsoft, presque un tiers des recherches en ligne ont pour but de trouver un produit de consommation en ligne et d'en faire l'acquisition. Même chose pour le placement publicitaire dans les moteurs de recherche où l'on trouve majoritairement des commerces qui tentent de convaincre les internautes de venir acheter chez eux. De là, l'importance du placement publicitaire par mot-clé.

Mais cette fois, Microsoft vise directement le consommateur avec son programme de rabais qui lui permet de trouver de bonnes occasions et, en plus, d'obtenir un remboursement basé sur la valeur des biens achetés en ligne chez des commerçants présents sur le Web.

Ce remboursement est en fait un pourcentage négocié par le commerçant avec Microsoft. Une fois la transaction terminée et Microsoft avisé par le commerçant, le remboursement sur l'achat est transféré au consommateur en utilisant l'outil de paiement PayPal, un chèque à la poste ou par un dépôt dans leur compte de banque des consommateurs qui s'inscrivent à son programme.

Le programme semble avoir un certain succès auprès des commerçants puisque Microsoft confirme déjà plus de 700 commerçants participants au programme Live Search Cashback pour un rabais disponible sur plus de dix millions de produits en ligne.

Parmi les participants, on retrouve Barnes and Noble, Circuit City, eBay, Foot Locker, Home Depot, HP et Sears. Et selon le commerçant, les remboursements sur achat peuvent aller de 2 % à 31 %.

Commentez cette nouvelle
Commentaires
27 mai 2008 - 7 h 45
Argent, pas seulement Microsoft
Encore une fois notre blogger bash Microsoft!!!

Faites quelques recherches, dites-moi sans rire que Google ne fait pas de pratiques douteuses avec ses méthodes de placements publicitaires. Google a des méthodes bien sournoises d'attirer les gens avec l'argent aussi. Mais on semble dire que seulement Microsoft a de telles pratiques...

Encore une fois...


Envoyé par Frodo202
27 mai 2008 - 11 h 30
Hein ??!??
Vous voulez dire que Microsoft et ce genre de compagnie font ça pour de l'argent ??!? Je me demande si les intentions de Google d'être à la bourse étaient d'ordre pécunières ?


Envoyé par Stretchy
27 mai 2008 - 12 h 47
Il reste du travail
Le concept est intéressant mais il y a beaucoup de travail à faire sur le contenu. Les descriptions des produits sont incomplètes sinon totalement inutile. Quelques exemples;

Disque dur externe My World Book II de Western Digital, disponible en 3 capacités mais la description ne contient aucune spécifications, j'ai donc dû me rabattre sur le prix pour les différencier.

Autre exemple, les films DVD. Le résumé du film est présent mais il n'y a aucun détails sur le format d'écran, les pistes sonores ou le matériel supplémentaire ce qui nous oblige à cliquer plusieurs fois pour aller voir le produit chez chacun des commerçants.

Il reste le côté 'business', je vois difficilement l'intérêt pour les commerçants. Une recherche de produit nous affiche les résultats en ordre croissants de prix, c'est sur que tout le monde va acheter chez le commerçant le moins cher, quel est l'intérêt pour tous les autres ????


Envoyé par Eric
27 mai 2008 - 13 h 00
Idée douteuse
Je trouve l'idée un peu particulière à vrai dire. Je ne sais pas quelle sera la réaction des consommateurs qui se font offrir de se faire payer pour utiliser un engin de recherche.

Vont-ils se mettre à l'utiliser davantage en voyant une opportunité incroyable?

Ou vont-ils se méfier davantage d'un engin de recherche qui souhaite attirer les consommateurs avec l'argent plutôt que la qualité des résultats de recherche?

Je vois aussi des problèmes évidents de conflits d'intérêt. Google a probablement des ententes avec certains fournisseurs, mais je ne crois pas qu'ils vont aussi loin. Je vois une très grande tentation à déformer les résultats de recherche en faveur d'entreprises qui participent au programme.

Je trouve aussi que l'idée rappelle passablement l'époque de la bulle Internet. À moins que je me trompe, les résultats n'étaient pas au rendez-vous...

Et d'où vient cette statistique du 1/3 au juste? Je suis un peu surpris par cette affirmation, car il ne me semble pas voir tant d'achats sur Internet... La progression est indéniable, certes, mais je ne serais pas prêt à dire 1/3...

En sommes, je suis sceptique...


Envoyé par Richard Lemay
29 mai 2008 - 10 h 49
Etonné????
Je suis surpris de voir que des gens sont encore étonnés à l'idée de "découvrir" qu'une entreprise fait du business... sans blague, Microsoft ou n'importe quelle boite veut faire du fric, peut importe les moyens utilisés, je trouve cela scandaleux mais pas étonnant..


Envoyé par Kariboo





Recherche

25 Janvier 2010
 Durée : 00:06:30
28 Novembre 2009
 Durée : 00:13:46
11 Novembre 2009
 Durée : 00:19:52
11 Novembre 2009
 Durée : 00:33:54
10 Novembre 2009
 Durée : 00:14:36
Toutes les entrevues


Radio-Canada n'assume pas la responsabilité du contenu des sites extérieurs