Accueil
Pour faire parvenir
vos suggestions
d'entrevues, de
thèmes à aborder
ou tout autre
commentaire.
Ecrivez à Bruno

Le carnet techno en baladodiffusion 

Ajoutez les fils de nouvelles RSS 

Suivez le Carnet Techno sur Twitter 

Le carnet techno sur You tube 

Le carnet techno sur DayliMotion 




Jérôme Colombain - France Info

La Chaîne Techno

Dominic Arpin

Nelson Dumais

Denis Talbot

Slashdot

New York Times





Le lundi 26 octobre 2009 
 


14 h 51 - Internet
Internet ouvre ses portes au multilinguisme
Dès l'été prochain, il sera possible d'utiliser des caractères provenant de la langue arabe, chinoise, japonaise, grecque ou russe (en cyrillique) pour composer de nouvelles adresses de site Web. C'est l'organisme qui assure la gestion des noms de domaine de l'Internet, l'ICANN, qui vient de confirmer la nouvelle aujourd'hui.

Jusqu'à maintenant, seuls les caractères extraits de l'alphabet latin pouvaient servir à composer une adresse Internet, autant pour un site Web ou une adresse de courrier électronique. C'est une modification importante dans l'identification des noms sur Internet, alors que plus de la moitié du milliard et demi d'utilisateurs de l'Internet utilise un autre alphabet que le latin pour communiquer par écrit dans la vie de tous les jours.

Commentez cette nouvelle
5 commentaires


1 h 13 - Sécurité
Six antivirus désactivés en quelques minutes
Petite brève pour ceux qui ne jurent que par les logiciels de sécurité... Dans le cadre d'un congrès organisé par l'École supérieure d'informatique électronique automatique en France, des experts ont réussi à désactiver six antivirus en quelques minutes.

Le magazine français Le Point rapporte qu'il aura fallu une minute et cinquante-six secondes à deux experts en sécurité informatique pour désactiver l'antivirus Mc Afee. De sob côté, le Norton aurait tenu quatre minutes. Le logiciel G-Data, considéré comme un antivirus très fiable avec son double moteur d'analyse a résisté cinq minutes.

Finalement, les antivirus AVG, NOD32 et Kaspersky ont été désactivé après quinze à quarante minutes de travail de la part des experts. Mais la conclusion de cette histoire, c'est que dans tous les cas, les experts ont réussi à infecter les ordinateurs avec un virus.

Commentez cette nouvelle
6 commentaires





Recherche

25 Janvier 2010
 Durée : 00:06:30
28 Novembre 2009
 Durée : 00:13:46
11 Novembre 2009
 Durée : 00:19:52
11 Novembre 2009
 Durée : 00:33:54
10 Novembre 2009
 Durée : 00:14:36
Toutes les entrevues


Radio-Canada n'assume pas la responsabilité du contenu des sites extérieurs