Le chanteur Corneille
Le chanteur Corneille
RWANDA, Conflits
«Le mystère Corneille»

En 1994, lors du génocide rwandais, la famille du chanteur Corneille a été décimée.  
 
Le journaliste Raymond Saint-Pierre s'est intéressé aux circonstances qui ont mené à l'assassinat des membres de sa famille. Les résultats de son enquête seront diffusés vendredi, dans le cadre de l'émission Zone libre enquête.  
 
Dans le documentaire Le mystère Corneille, le père de Corneille, Émile Nyungura, est présenté comme un homme d'affaires et un intellectuel faisant partie de la nouvelle aristocratie rwandaise. Sa femme était Hutu, lui était Tutsi, mais se réclamait Hutu. Leur destin s'inscrit dans un pan méconnu de l'histoire du génocide rwandais.  
 
Dans le reportage, deux anciens officiers du Front patriotique rwandais (FPR) affirment que l'actuel président du Rwanda, Paul Kagame, aurait programmé l'attentat contre le général Habyarimana. Selon les témoins interrogés, en plus des 800 000 Tutsis tués pendant le génocide, entre 400 000 et 600 000 Hutus auraient subi le même sort.  
 
Finalement, le documentaire dévoile que le père de Corneille aurait fait partie de ces victimes hutues, parce qu'il était dans le cercle du pouvoir avant les événements. Émile Nyungura avait quitté le Parti social-démocrate (PSD) pour se rapprocher du président Habyarimana. 
 
René Mailhot a vu le documentaire. Il met en contexte les révélations de l'enquête. 

 
Dernière mise à jour: le 20 avril 2006


 


Les explications de René Mailhot
Écoutez  





Rwanda, survivre à un génocide
Dossier de la section Nouvelles de Radio-Canada.ca

Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

 
Error processing SSI file