René Lévesque en janvier 1968Épisode 5 : Du PLQ au PQ
 
En décembre 1964, René Lévesque, alors ministre dans le gouvernement de Jean Lesage, en choque plus d'un en déclarant qu'il n'est pas séparatiste mais qu'il pourrait le devenir. Après la défaite du PLQ en juin 1966, René Lévesque et des collègues du parti - le Groupe de la Réforme - commencent à définir ce que serait la souveraineté-association. En juillet 1967, Charles de Gaulle lance les fameux mots incendiaires : « Vive le Québec libre! ». En octobre cette même année, René Lévesque et son groupe de fidèles quittent le Parti libéral. Cet épisode retrace aussi la création du Parti québécois, en octobre 1968.
 
Témoignages tirés du documentaire

Robert McKenzie , jeune journaliste à The Gazette:
« J'ai reçu un appel de quelqu'un : "Rends-toi à la réunion du Parti libéral dans le comté de Lévesque ce soir (18 septembre 1967), il va se passer quelque chose d'important, il prend position." J'arrive là-bas. Il y avait à peu près 300 personnes. Je me souviens d'avoir vu D'Allemagne (André, le fondateur du RIN) qui se tenait discrètement en arrière. J'ai gardé le texte pendant longtemps, et il (René Lévesque) a fini en disant : "Ce pays qui pourrait s'appeler l'Union canadienne." Ça finissait comme ça, qui pourrait s'appeler l'Union canadienne. »
 
Pierre Bourgault :
« … le RIN, pour continuer à exister, devait se radicaliser considérablement sans quoi il n'aurait eu aucune crédibilité face à Lévesque. Et nous, nous n'étions pas pour la radicalisation du parti. Alors, nous avons dit : "Il n'y a plus qu'une chose à faire, c'est dissoudre le parti et entrer un par un au Parti québécois. On ne peut pas entrer en un seul bloc, il ne veut pas." Son plan, c'était de nous garder là, à sa gauche, pour que nous servions de repoussoir… »
 
Trois mouvements souverainistes (Pierre Bourgault, RIN; Jean Garon, RN; et Jean-Roch Boivin, MSA.) Écoutez l'extrait >>> [durée : 02 : 17]
 

René Lévesque en 1967

 
Les contenus audio et vidéo sont disponibles en format Windows Media.
Téléchargez la plus récente version de Windows Media Player