Lors de l'émission «Au lendemain de la veille» en janvier 1958Épisode 4 : La Révolution tranquille
 
Le 29 décembre 1958, les réalisateurs de la télévision de Radio-Canada déclenchent une grève qui durera 70 jours. Ils réclament la reconnaissance de leur droit d'association. Au début, René Lévesque n'était pas en faveur du débrayage. Cette grève ouvrira la porte à la Révolution tranquille. Elle changera aussi le destin de René Lévesque. En avril 1960, il quitte Radio-Canada et se lance en politique avec l'équipe de Jean Lesage. Au sein de ce gouvernement, René Lévesque défendra son projet de nationalisation de l'électricité. Cet épisode rappelle un grand moment de la Révolution tranquille : la création de la Caisse de dépôt et de la Régie des rentes.
 
Témoignage tiré du documentaire
Rita Martel :
« C'était un vendredi. Il (René Lévesque) était allé à la bibliothèque se documenter… Il arrive dans le bureau et me dit : "Claude (Sylvestre) n'est pas là?" Je dis : "Non, il m'a demandé de vous dire qu'il était dans le hall de Radio-Canada, l'immeuble principal et qu'à cinq heures, les réalisateurs vont déclarer la grève." Et alors là, il m'a regardée et il m'a dit : "Bande de caves." »
 
René Lévesque se lance en politique (Gérard Pelletier) Archives : Claude-Henri Grignon Écoutez l'extrait >>> [durée : 01 : 57]
 

Lors de l'émission «Au lendemain de la veille en janvier 1958» René Lévesque interviewe Lester B. Pearson à Moscou en  1955 À l'émission «Carrefour» le 14 février 1958, René Lévesque s'entretient avec Gina Lollobrigida.

 
Les contenus audio et vidéo sont disponibles en format Windows Media.
Téléchargez la plus récente version de Windows Media Player