René Lévesque en 1933Épisode 2 : De New Carlisle à Londres
 
René Lévesque naît le 24 août 1922 à New Carlisle, un village à majorité anglophone de la Gaspésie. Des proches de l'homme politique reconstituent son enfance. René Lévesque étudie chez les Jésuites au Collège Saint-Charles Garnier, à Québec. Il fait ses débuts à la radio à CKCV et CBV. Puis, pendant la guerre, René Lévesque travaille à Londres comme rédacteur et annonceur à La Voix de l'Amérique.
 
Témoignages tirés du documentaire :
Gérard Poirier, son ami d'enfance :
« Je peux vraiment dire que nous avons été élevés ensemble jusqu'à l'âge de 15 ans. René passait plus de temps chez nous que chez lui… René était un gars qui avait le diable au corps et il fallait que ça sorte... Il y avait une grande porte de grange, avec 16 petites fenêtres au-dessus et il y avait une échelle en dedans. René prend l'échelle, casse la moitié des fenêtres, s'en va, pousse l'échelle plus loin et casse l'autre moitié. Le père de René, monsieur Dominique Lévesque, entre et regarde cela : "Qui a fait ça?" Je pense qu'il n'était pas capable de mentir, René. Il a dit : "C'est moi…" Si René avait fait quelque chose, il répondait : "Oui, c'est moi qui a fait ça". Même s'il savait qu'il allait se faire donner une fessée pour cela. »
 
Alice Lévesque-Amyot, sa soeur :
« En lisant ses lettres, on en frémissait, c'est pas compliqué. Mais, il avait toujours le don de raconter en riant un peu, en se moquant, avec humour. Pour lui, cela paraissait moins pire. Mais nous, quand on se faisait une idée de ce qui se passait, et qu'il disait qu'il s'était jeté en dessous d'un meuble parce qu'il y avait eu un bombardement à Londres, ce n'était pas rassurant trop trop… une période assez difficile, surtout pour maman. Elle s'inquiétait beaucoup. »
 
L'été 1944 à Londres (Michel Roy et Alice Lévesque-Amyot) Écoutez l'extrait >>>[durée : 02 : 08]
 

 
Les contenus audio et vidéo sont disponibles en format Windows Media.
Téléchargez la plus récente version de Windows Media Player