Lecteur de nouvelles
 
L'auditeur reconnaît sa voix entre mille. Elle le relie au monde, à intervalles réguliers, se faisant l'écho de l'actualité.

Depuis 25 ans, Raymond Archambault prête sa voix aux bulletins de nouvelles de Radio-Canada. Il commence sa journée tôt le matin, en compagnie des chefs de pupitre et des affectateurs.

Sa tâche consiste à présenter en direct les nouvelles rédigées à partir des dépêches ou des reportages radio des journalistes postés au pays et à l'étranger. Et aussi d'en assurer la compréhension. Ses atouts : sa voix, qu'il a appris à moduler, et sa connaissance des dossiers d'actualité.

Écouter : un bulletin de nouvelles (1 min 16)

Étape 1 : Lire les dernières nouvelles
Étape 2 : Se mettre en voix
Étape 3 : Découper le texte
Étape 4 : Lire les nouvelles en studio

» Étape 1 : Lire les dernières nouvelles
 
Arrivé à la salle des nouvelles vers 5 h 30, Raymond parcourt les dernières dépêches, puis écoute les reportages déjà soumis.

Évidemment, les nouvelles les plus fraîches proviennent de l'Asie ou de l'Europe, étant donné le décalage horaire. Au pays, les journalistes disposent encore de trente minutes pour faire parvenir leur reportage à la salle des nouvelles.

L'actualité étant ce qu'elle est - extrêmement mouvante -, Raymond ne sera pas fixé sur la composition exacte du bulletin de nouvelles avant d'entrer en ondes.

» Étape 2 : Se mettre en voix
 
Si, après des années de métier, Raymond ne ressent plus le besoin de faire des exercices d'articulation ou de phonétique, il y voit toutefois un avantage pour les débutants.

De tels exercices permettent d'éviter les bafouillages, les prononciations molles et les fins de phrases escamotés. Ils donnent de l'assurance ! L'expression se travaille aussi, il va sans dire…

 

» Étape 3 : Découper le texte
 
Souvent, l'auditeur ne bénéficie pas de conditions favorables à une bonne écoute : bruits ambiants, impossibilité de revenir en arrière ou de s'appuyer sur un texte représentent autant d'obstacles à la compréhension de la nouvelle.

Pour lui faciliter la tâche, Raymond découpe le texte; il y place des traits de crayon permettant une lecture claire et expressive. Si la nouvelle est bien rédigée, le lecteur aura de la facilité à en saisir le sens et à le transmettre aux auditeurs.


» Étape 4 : Lire les nouvelles en studio
 
Les bulletins de nouvelles sont mis en ondes régulièrement pour permettre aux auditeurs de suivre l'évolution des dossiers d'actualité. Raymond se rend dans un studio pour lire les nouvelles. À cette étape, un technicien l'accompagne pour s'assurer de la qualité du son.

S'il paraît répétitif, le métier de lecteur de nouvelles est en fait plein de surprises. Ainsi, Raymond ne s'étonne jamais de voir déposer devant lui, alors qu'il se trouve déjà au micro, le texte d'une nouvelle qu'il doit diffuser tout de go…

Reportage : Jacinthe Bussières 

Archive audio : « La préparation du bulletin de nouvelles de 8 h », avec Raymond Archambault, Michèle Descent, Gilles Le Bigot et Renée Vaillancourt, C'est la faute aux médias, 25/09/1995, 16 min 39
 



La salle des nouvelles, là où la dernière minute compte… (33 s)

 



Les qualités d'une voix radiophonique ? Netteté, présence, vivacité...
(1 min 34)

 



Pour obtenir un bon texte radiophonique, pensez à des phrases simples et courtes.
(48 s)

 




Même une fois entré en studio, des surprises attendent le lecteur de nouvelles. (43 s)
Retour