Journaliste à la salle des nouvelles
 
Rapidité et exactitude. Ce sont les mots qui viennent à l'esprit de Marie-Paul Rouleau quand elle parle de son métier de reporter. Dans une lutte incessante contre le temps, elle prête sa voix à une actualité qui la mène, d'heure en heure, au cœur des dossiers les plus chauds.
 
Les urgences, Marie-Paul connaît. L'entrevue qu'elle nous a accordée a d'ailleurs été entrecoupée plus d'une fois par ses sorties sur le terrain. Elle connaît aussi l'importance de bien se documenter et de rapporter rigoureusement les faits.

Étape 1 : La « commande »
Étape 2 : La préparation et le recherche
Étape 3 : Le terrain
Étape 4 : La rédaction et le prémontage
Étape 5 : La mise en ondes


» Étape 1 : La « commande »
 
Une salle des nouvelles s'apparente à une chaîne de production. L'affectateur, qui « commande » les sujets aux reporters, se trouve à la tête de cette chaîne. Marie-Paul répond à des « commandes », mais elle peut aussi suggérer elle-même un sujet de reportage, car elle suit l'évolution de certains dossiers, entre autres, grâce à ses contacts sur le terrain.

Et la chasse à la primeur (« scoop »), dans tout ça ? Dans le quotidien de la reporter, le suivi de nouvelles, s'étirant parfois sur des mois, occupe une place beaucoup plus importante. Comme l'affectateur, Marie-Paul doit rester constamment branchée, de façon à ne rien manquer de l'actualité. 

» Étape 2 : La préparation et la recherche
 
Son affectation en tête, Marie-Paul commence sa course contre le temps. La préparation de son reportage se fait dans une frénésie qui se terminera souvent… quelques minutes avant son entrée en ondes !

Selon les sujets et les circonstances, Marie-Paul a entre 30 minutes et trois heures pour effectuer sa recherche, ses déplacements, ses entrevues et son montage. La reporter commence par la recherche. Elle se sert de différents outils, dont les bases de données, le centre de documentation et Internet.

Malgré le peu de temps dont elle dispose, pas question d'aller sur le terrain sans connaître suffisamment le sujet ! Marie-Paul aura l'occasion d'approfondir son sujet au cours de la journée ou de la semaine. Une recherche supplémentaire, un angle nouveau, des éclaircissements seront apportés en prévision des autres bulletins de nouvelles, dont ceux, importants, de 17 et 18 heures. Elle pourra, par exemple, ajouter le commentaire d'un nouvel intervenant.
 
Écouter: un reportage de Marie-Paul sur la réforme scolaire diffusé le 6 décembre 2000 au bulletin de 12 h (1 min 56)
 
Écouter : un reportage sur le même sujet diffusé le 6 décembre 2000 au bulletin de 17 h (1 min 44)

 

» Étape 3 : Le terrain
 
Sa recherche complétée, Marie-Paul va recueillir de l'information fraîche sur le terrain, en conférence de presse, par exemple, ou auprès de personnes ayant pris part à l'événement (les acteurs) ou encore auprès de témoins. Elle fait des entrevues, enregistre des extraits de discours...

Si elle laisse la parole aux gens qu'elle rencontre, la reporter a le devoir de veiller à l'intérêt public, donc de bien analyser l'information et de mettre en relief les éléments pertinents. Marie-Paul se fie alors à sa connaissance du sujet et à son bon jugement. Un brin d'audace la sert aussi, dans les cas où ses invités ne veulent pas ou ne peuvent pas tirer des événements la conclusion qui s'impose…

 

» Étape 4 : La rédaction et le prémontage
 
Peu importe ce qu'elle a récolté comme information sur le terrain, Marie-Paul sait que son reportage ne peut dépasser une minute 25 secondes. Son défi consiste donc à trier l'information et à raconter une histoire compréhensible et intéressante en un minimum de mots.

Comment synthétiser toutes les idées ? En rédigeant le texte de la nouvelle. La reporter couche sur papier ce qu'elle va dire en guise de présentation. Elle transcrit aussi les extraits de ses entrevues qu'elle désire inclure dans son reportage. Elle cherche un ordre de présentation qui facilite la compréhension du sujet.

Une fois le texte rédigé, Marie-Paul doit s'assurer qu'il ne compte pas trop de mots ! Quoi enlever ? Le couperet tombe d'abord sur les redondances, les adjectifs ou adverbes inutiles et les détails superflus. Marie-Paul corrige aussi quelques tournures de phrases. En ressort un texte dense, mais qui va à l'essentiel !

 

» Étape 5 : La mise en ondes
 
Peu avant les grands bulletins de 12 h, 17 h et 18 h, ça bourdonne à la salle des nouvelles. Les reporters convergent vers la régie pour enregistrer leur reportage, souvent quelques minutes à peine avant le début des bulletins. Quand la marge de manœuvre est trop restreinte et que la nouvelle est importante, ils font leur reportage en direct.

C'est le chef de pupitre qui décide du moment et de la fréquence de diffusion d'un reportage, d'après l'importance de la nouvelle. Le technicien à la régie, de son côté, s'occupe de la mise en ondes.

La réussite d'un reportage se mesure de deux façons : son exactitude et sa clarté. Marie-Paul sait alors qu'elle a relevé la bonne information et choisi les bons mots pour raconter son histoire…

 

Reportage : Jacinthe Bussières
 

Archive audio : « La préparation du bulletin de nouvelles de 8 h », avec Raymond Archambault, Michèle Descent, Gilles Le Bigot et Renée Vaillancourt, C'est la faute aux médias, 25/09/1995, 16 min 39
 




Marie-Paul choisit-elle ses sujets ? Souvent, c'est l'affectateur qui décide… (58 s)


Internet, intranet, fils de presse… On ne fait pas plus branchée qu'une reporter ! (1 min 16)


La mémoire des journalistes : le centre de documentation
(43 s)


10 minutes seulement pour la recherche ! C'est suffisant quand on a l'info au bout des doigts… (1 min 30)


Comment identifier l'information valable ? En conférence de presse, une bonne préparation est de mise… (1 min 34)


Qu'est-ce que les auditeurs doivent comprendre de la nouvelle ? Sans donner son opinion, la reporter doit présenter les faits significatifs (1 min 7)


Dire l'essentiel en peu de mots : le combat quotidien du journaliste (1 min 52)


Les extraits d'entrevues saisis sur magnétophone numérique, matériel de base à un reportage vivant (28 s)


Leur copie papier en main, les reporters enregistrent leur reportage en studio
(1 min 4)


Une technicienne rapide et compétente. On ne pourrait trouver meilleure amie à 20 secondes du bulletin… (1 min 13)

Retour