Biographie
Discographie
Filmographie
Album photos
Archives
Chansons inédites
Collaborateurs
Équipe
Écrivez-nous
Accueil


10 ÉPISODES  
  Épisode 1
Le plus beau voyage… « je suis de lacs et de rivières »
Cette chanson Le plus beau voyage, écrite en 1971, est le point de départ de cet épisode. Claude Gauthier a cessé de la chanter en 1972 après son passage à Spa, pour la chanter à nouveau en 1975, au Théâtre Outremont. Cette chanson est à la fois rassembleuse, mais aussi très personnelle. Cet épisode est consacré à son enfance dans les Hautes-Laurentides à Lac-Saguay. Claude Gauthier évoque l’amour de ses parents, la musique omniprésente, Johny, le cheval de son père, l’école qui ne l’intéresse pas et ses jeux

Extraits audio

Musique Le plus beau voyage interprétée au piano par Philippe Noireault.
écoutez l'extrait »
00:00:28

Écrire une chanson, selon Claude Gauthier.
écoutez l'extrait »
00:00:14

Musiques diffusées »
 
Épisode 2
Ma muse
Claude Gauthier raconte la découverte de sa vocation grâce à la radio, ses premières chansons, son départ pour Montréal et ses débuts. Il remporte le concours Les étoiles de demain de CKVL et enregistre son premier disque.

Extrait audio

Claude Gauthier décrit sa fascination pour deux chanteurs de sa jeunesse.
écoutez l'extrait »
00:01:24

Musiques diffusées »
Épisode 3
Le cœur de ma guitare
Claude Gauthier est devenu chansonnier. C’est la période des boîtes à chansons qui supplantent les cabarets. Jean-Guy Moreau parle de sa rencontre avec Claude Gauthier, de l’influence de son premier disque sur ses pairs. L’auteur-compositeur-interprète n’est pas un être nostalgique. Son rythme de vie s’accorde aux saisons. Il explique l’importance de ce qu’il considère être sa première vraie chanson, Le Soleil brillera demain. Pourquoi n’a-t-il pas fait carrière en France, à l’invitation de Bruno Coquatrix?

Extraits audio

Écrire une chanson, selon Claude Gauthier.
écoutez l'extrait »
00:00:28

----------------------------------------------------------------------------------------------
Bruno Coquatrix parle de Claude Gauthier après le spectacle Pleins feux sur le Canada, à Paris en 1966.
écoutez l'extrait »
00:00:50

Musiques diffusées »
Épisode 4
Il était une fois Félix
Claude Gauthier parle de ceux qui l’ont le plus influencé, « ses phares », Charles Trenet et Félix Leclerc! Il raconte des histoires de guitares, comment il a « hérité » de celle de Félix Leclerc en échange de la sienne. Et toujours la poursuite de son but : faire des chansons.
 
Musiques diffusées »
 
Épisode 5
Ça prend des racines
La chanson Le grand six-pieds témoigne de l’évolution politique de Claude Gauthier : Son « Canadien–français » est devenu « Québécois-français. » Claude Gauthier a pris conscience de son appartenance avec les événements d’octobre 1970. Dans cet épisode, il est question du pays, du « patriote » en lui et de ses chansons engagées. Les chansons qu’il interprète dans la série radiophonique Les Patriotes sont diffusées pour la première fois de façon intégrale.

Extraits audio

En 1967, Claude Gauthier est interviewé à l’émission Faire sa vie sur ses opinions politiques.
écoutez l'extrait »
00:00:49

-----------------------------------------------------------------------------------------------
Extrait d’entrevue (2003) avec Claude Gauthier, patriote. Il siffle Malbroughs’en va en guerre enregistré pour la série radiophonique Les Patriotes.
écoutez l'extrait »
00:01:09

-----------------------------------------------------------------------------------------------
Chanson inédite tirée de la série radiophonique Les Patriotes de Pierre Lambert. Claude Gauthier interprète Un Canadien errant.
écoutez l'extrait »
00:02:43

Musiques diffusées »
Épisode 6
Geneviève
Du film Entre la mer et l’eau douce (1967) à La Manic (2003), Claude Gauthier collabore depuis plus de 30 ans avec le cinéaste Michel Brault. Il a joué dans Les Ordres (1974), dans L’emprise (1988), dans Quand je serai parti... vous vivrez encore (1999). Claude Gauthier parle de son travail d’acteur à la télévision et au cinéma : Chambres en ville, L’Homme de rêve (1989), Le violon d’Arthur (1990), Un homme de parole (1991) mais aussi de la place de ce métier dans son parcours. La fiction rejoint parfois la réalité…

Extrait audio

Claude Gauthier et le cinéma
écoutez l'extrait »
00:01:00

Musiques diffusées »
Épisode 7
Chanson-recettes
Première partie de cette réflexion sur la chanson. Claude Gauthier parle de son écriture, du doute, des mots et de leur rapport avec la musique. Il décrit comment lui viennent ses chansons, comment on écrit une chanson avec ses émotions et l’importance de la solitude. Il y aussi les nombreuses chansons-hommages qu’il a écrites et composées comme Courrier du ciel pour la série radiophonique Saint-Exupéry ou encore L’Étoile du nord pour Pauline Julien.

Musiques diffusées »
 
Épisode 8
Tant qu’il y aura des mots
Deuxième partie de cette réflexion sur la chanson. Claude Gauthier explique comment il travaille. C’est un acharné. Chaque jour, il s’assoit à sa table de travail. Certaines chansons ne passent pas le test de ses « censeurs », Suzanne, sa femme, ses amis … et le public. Il y a aussi le creux de la vague des années 80 qui correspond avec le tournant de la quarantaine et le second début, grâce à la collaboration de Daniel Lavoie. Toujours à travers ses questionnements, il y a une petite flamme qui ne veut pas s’éteindre.

Musiques diffusées »
 
Épisode 9
Planète cœur
Claude Gauthier est un homme fidèle : il parle de ses attaches affectives, de ses amis et de son amour-passion pour Suzanne rencontrée sur un quai à Percé, en 1959. Il est question aussi de simplicité volontaire, de la publicité et de la paternité. On y entend les témoignages de Jean-Guy Moreau, de Pierre Calvé, de Pierre Létourneau et du peintre Léon Bellefleur. Son beau-père a inspiré, en partie, la chanson Vieille chouette.

Extrait audio

Témoignages de Pierre Calvé, de Michel Brault et de Jean-Guy Moreau
écoutez l'extrait »
00:03:29

Musiques diffusées »
Épisode 10
Lac aux yeux bleus
Claude Gauthier fait le bilan de sa carrière et de sa vie. La nature représente l’élément fondamental de son œuvre et l’équilibre de sa vie. Il parle de ses passe-temps : des voitures de sport de sa jeunesse au plaisir de la voile en passant par la rénovation de maisons et la présence de plus en plus importante de la musique classique. Il aborde sa période « gîte du passant ». Vieillir. Et toujours son amour inconditionnel de la chanson qui continue de l’habiter.

Extrait audio

Claude Gauthier et la nature. « Le faux solitaire ».
écoutez l'extrait »
00:01:33

Musiques diffusées »
Toute la radio en profondeur