10 émissions
Biographie
Audio/video
Bibliographie
Équipe
Accueil
     
  Les personnes interviewées

Les titres des personnes correspondent à leur fonction au cours de la période évoquée.

Les proches

François et Michelle Bourassa, les enfants de Robert Bourassa.
Marcelle et Suzanne Bourassa, ses sœurs.
Jacques Godbout, cinéaste, un ami d’enfance.
Michel Côté, élève au collège Brébeuf à la même époque que Robert Bourassa.
Chef du contentieux de la ville de Montréal en octobre 70.
Gilles Morin, beau-frère de Robert Bourassa.

Membres du parti et personnel politique

Jean Allaire, membre du PLQ de 1956 à 1992. Président du comité constitutionnel du PLQ de 1990 à 1991. Auteur du rapport Allaire. Il quitte le PLQ en 1992 et fonde l’ADQ en 1994.
Pierre Anctil, président de la Commission-Jeunesse du PLQ de 1982 à 1985. Président de la Commission politique du PLQ de 1985 à 1988 et directeur général du PLQ de 1988 à 1993.
Mario Bertrand, chef de cabinet de Robert Bourassa de 1987 à 1989. Ami de Robert Bourassa.
Pierre Bibeau, membre actif du PLQ depuis 1970. Conseiller spécial de Robert Bourassa de 1985 à 1989.
Michel Bissonnette, président de la Commission-Jeunesse du PLQ de 1989 à 1991.
Jacqueline Boucher, collaboratrice de Robert Bourassa de 1985 à 1994.
Robert Chapdelaine, ami de Robert Bourassa, conseiller au bureau du premier ministre de 1985 à 1994.
Robert Demers, membre de l’exécutif du Parti libéral, organisateur lors de la course au leadership de 1970 et de la campagne électorale de 1970. Négociateur du gouvernement lors de la crise d’octobre 70. Responsable du financement lors de la campagne au leadership de 1983.
Sylvie Godin, attachée de presse de 1990 à 1994.
Guy Langlois, chef de cabinet de Robert Bourassa de 1970 à 1974.
Jean Masson, organisateur politique. Président de la Commission-Jeunesse du PLQ en 1971.
Pierre O'Neil, directeur du journal La Réforme de 1960 à 1967. Attaché de presse de René Lévesque de 1967 à 1969. Correspondant parlementaire du Devoir à Québec de 1969 à 1973.
John Parisella, directeur du PLQ de 1986 à 1988. Chef de cabinet de Robert Bourassa de 1988 à 1994.
Ronald Poupart, directeur général du PLQ de 1970 à 1978, directeur de cabinet adjoint du chef de l’opposition de 1982 à 1985 et directeur des communications au bureau du premier ministre de 1985 à 1990.
Jean-Claude Rivest, secrétaire particulier de Jean Lesage de 1967 à 1970. Conseiller politique du premier ministre Robert Bourassa de 1970 à 1976 et de 1985 à 1993. Député libéral de Jean-Talon de 1979 à 1985.
Claude Rouleau, sous-ministre des transports et des travaux publics de 1970 à 1977. Premier président de la RIO de 1975 à 1977.

Les hommes et les femmes politiques

François Aquin, président de la Fédération libérale de 1963 à 1964. Député libéral de Dorion de 1966 à 1967. Député indépendant et indépendantiste de 1967 à 1970.
Lise Bacon, ministre dans le gouvernement Bourassa de 1973 à 1976. Vice-première ministre dans le gouvernement Bourassa de 1985 à 1994.
Marc Brière, membre de la Fédération libérale du Québec jusqu’au 14 octobre 1967.
Claude Castonguay, ministre des Affaires sociales dans le gouvernement Bourassa de 1970 à 1973.
Claude Charron, député du Parti québécois de 1970 à 1976. Ministre dans le gouvernement Lévesque de 1976 à 1982.
Jérôme Choquette, ministre de la Justice dans le gouvernement Bourassa de 1970 à 1975.
John Ciaccia, député libéral de 1973 à 1998. Représentant du premier ministre lors de la négociation de la Convention de la Baie James et du Nord québécois en 1975. Ministre délégué aux Affaires autochtones de 1989 à 1990.
François Cloutier, ministre de la Culture puis ministre de l’Éducation dans le gouvernement Bourassa entre 1970 à 1975.
Marc-Yvan Côté, organisateur en chef de la campagne de Robert Bourassa au congrès de direction du PLQ en 1983. Ministre des Transports de 1985 à 1989. Ministre de la Santé et des Services sociaux 1989 à 1994.
Jean Cournoyer, ministre du Travail et de la Main-d'oeuvre de 1970 à 1975. Ministre de la Fonction publique de 1972 à 1973. Ministre des Richesses naturelles de 1975 à 1976 dans le cabinet Bourassa.
Raymond Garneau, chef de cabinet de Jean Lesage de 1966 à 1970. Ministre des Finances de 1970 à 1976.
Paul Gérin-Lajoie, secrétaire puis président de la Commission politique du Parti libéral du Québec dans les années 50. Ministre de la Jeunesse dans le cabinet Lesage de 1960 à 1964. Ministre de l'Éducation de 1964 à 1966. Réélu en 1966, il quitte le PLQ en 1969.
Daniel Johnson, ministre de l'Industrie et du Commerce de 1985 à 1988. Président du Conseil du trésor de 1988 à 1994. Élu chef du Parti libéral du Québec le 14 décembre 1993.
Jean-Paul L’Allier, ministre tour à tour de la Jeunesse, de la Fonction publique, des Communications et de la Culture entre 1970 et 1976.
Fernand Lalonde, collègue de Robert Bourassa au collège et à l’université. Solliciteur général de 1975 à 1976. Leader parlementaire de l'opposition officielle de 1982 à 1984. Responsable de la campagne du Oui au Québec au référendum de 1992.
Clifford Lincoln, député libéral dans Nelligan de 1981 à 1988. Ministre de l'Environnement de 1985 au 21 décembre 1988, date de sa démission du cabinet.
Yves Michaud député libéral de Gouin de 1966 à 1969. Candidat libéral défait en 1970. Haut-commissaire à la Coopération au ministère des Affaires intergouvernementales de 1970 à 1973. Directeur du journal le Jour de 1973 à 1976. Délégué général du Québec à Paris de 1979 à 1984.
Claude Morin, sous-ministre des Affaires fédérales-provinciales de 1963 à 1967 et sous-ministre des Affaires intergouvernementales de 1967 à 1971. Ministre des Affaires intergouvernementales dans le cabinet Lévesque de 1976 à 1982.
Brian Mulroney, membre de la commission Cliche (commission d’enquête sur la violence dans l’industrie de la construction) de 1974 à 1975. Chef du Parti conservateur de 1983 à 1993. Premier ministre du Canada de 1984 à 1993.
Jacques Parizeau, ministre des Finances de 1976 à 1984. Élu chef du Parti québécois en 1988. Chef de l'opposition officielle de 1989 à 1994. Président national du Comité du NON durant la campagne référendaire de 1992.
Gil Rémillard, ministre des Relations internationales de 1985 à 1988. Ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes de 1985 à 1994 et ministre de la Justice de 1988 à 1994.
Claude Ryan, directeur du Devoir de 1962 à 1978. Chef du Parti libéral du Québec de 1978 à 1982. Ministre de l'Éducation de 1985 à 1990. Ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française de 1989 à 1994. Ministre de la Sécurité publique de 1990 à 1994.
Guy Saint-Pierre, ministre de l'Éducation de 1970 à 1972. Ministre de l'Industrie et du Commerce de 1972 à 1976.

D'autres témoignages de :

Marcel Bélanger, président de la Commission royale d’enquête sur la fiscalité pour laquelle il embauche Robert Bourassa comme secrétaire. « Père spirituel » de Robert Bourassa.
Robert Boyd, commissaire à Hydro-Québec puis président de la Société d’énergie de la Baie James de 1972 à 1977 et président d’Hydro-Québec de 1977 à 1981.
Pierre Bourgault, président du RIN de 1964 à 1968, candidat du PQ dans Mercier en 1970, journaliste et communicateur.
Yvon Charbonneau, président de la CEQ de 1970 à 1978 et de 1982 à 1988. Député du PLQ de l994 à 1997.
Paul-André Comeau, correspondant de Radio-Canada à Bruxelles de 1970 à 1982.
Fernand Daoust, secrétaire général de la FTQ de 1969 à 1991 et président de la FTQ de 1991 à 1993.
James O’Reilly, avocat des Cris et des Inuits lors de la demande d’injonction pour forcer l’arrêt des travaux de la Baie James et lors des négociations qui ont mené à la Convention de la Baie James.
Len Shorkey, garde du corps de Robert Bourassa de 1970 à 1976.