Percy Williams
Diffusé le mardi 19 août 2008

(1908-1982)
JO de 1928 à Amsterdam
Percy Williams naît à Vancouver en 1908. Quand ses parents divorcent, le jeune Percy, 10 ans, devient timide et solitaire.

À l’âge de 15 ans, le petit et frêle Percy Williams est déjà atteint de fièvre rhumatismale. Les médecins lui conseillent de ne s’engager dans aucune activité physique de compétition. Percy Williams les ignore.

Quand son entraîneur Bob Granger le découvre, Percy Williams est un petit étudiant de 110 livres, faisant 5 pieds 6 pouces. Pas vraiment un candidat à devenir un héros national.

Bob Granger reconnaît un coureur naturel en Percy. Il lui donne un entraînement très particulier et innovateur, conscient de la condition physique de son jeune protégé.

Deux ans plus tard, Percy Williams surprend le monde entier aux Olympiques de 1928 en gagnant le sprint du 100 m et le titre de l’« homme le plus rapide du monde ». Deux jours après, il accomplit ce qu’aucun athlète olympique n’a répété depuis: il gagne aussi le sprint 200 mètres pour une deuxième médaille d’or aux Jeux d’Amsterdam.

Pendant l’été de 1929, Percy Williams est invité à concourir sur des pistes intérieures dans un circuit de 21 courses aux États-Unis et au Canada: New York, Chicago, Boston, Philadelphie, Toronto, Montréal, Hamilton, Ottawa, Penticton, Seattle, etc. Jour après jour, sur des pistes de planches de bois, sur du béton, toutes conditions auxquelles il n’est pas habitué et qui sont épuisantes, il fait honneur à sa réputation. Il gagne les courses à 19 reprises.

Après cette tournée, il abandonne la compétition active, mais continue quand même de s’entraîner.

En 1930, il prend part aux premiers Jeux de l’Empire britannique, qui se déroulent à Hamilton, sans la présence de Bob Granger. Il s’étire un muscle de la cuisse gauche et gagne malgré tout la course. Le « guépard canadien » ne recouvrera jamais sa force d’antan. Aux Jeux olympiques de 1932 à Los Angeles, il est éliminé dès les demi-finales aux 200 mètres. Ce sera vraiment la fin de la compétition pour Percy Williams.

Percy Williams est intronisé en 1955 au Panthéon des sports canadiens et au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique en 1966. En 1996, un bronze à son effigie est érigé à l’entrée de la B.C. Place à Vancouver.

Percy Williams est nommé officier de l’Ordre du Canada en 1980, à l’âge de 72 ans.

Invité en deuxième partie: Montagnais de la communauté de Mashteuiatsh au Lac-Saint-Jean, David Gill est un coureur, champion aux 600 m, 1000 m, 1500 m, 4 X 400 m et 4 X 800 m, ainsi qu’entrepreneur en promotion de la santé par Internet.



  • The story of Canada’s greatest sprinting legend: Percy Williams, Bill McNulty et Christine McNulty, Ed. Peerless Percy, 1998.
  • Hearts of gold, stories of courage, dedication and triumph from Canadian olympians, Lorne Zeiler, Ed Raincoast Books, Vancouver, British Columbia, Canada, 2004.
  • Les grands athlètes canadiens, S.F. Wise et Douglas Fisher, Don Mills, General Publishing Co, 1976.
  • Le livre accompagnant la série télévisée The Canadians: biographies of a nation, Patrick Watson, History Television, Ed. McArthur & Co, Toronto, 2002.
Pékin 2008