du 29 septembre 2009
Notre nouveau site!
 


Recherche


PARTICIPEZ À LA TRIBUNE TÉLÉPHONIQUE
du lundi au vendredi,
dès 12 h 15
597-3000 (Montréal)
1-877-597-3700 (extérieur)

Courrier électronique :
endirect@radio-canada.ca

Courrier :
MAISONNEUVE EN DIRECT
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
bureau A67-7
Montréal (Québec)
H2L 2M2

Le 28 août 2003

Charte des droits et libertés religieuses

La Cour d’appel a jugé hier illégal et excessif un règlement de la municipalité de Blainville qui interdit aux témoins de Jéhovah de faire du porte-à-porte, confirmant ainsi un jugement rendu il y a deux ans par la Cour supérieure. La Cour estime que le règlement va à l’encontre des libertés religieuses garanties par la Charte canadienne des droits et libertés. Cette dernière va-t-elle trop loin en matière de libertés religieuses ?
 
Les témoins de Jéhovah pourront donc continuer de cogner aux portes pour propager leurs croyances religieuses. Ils contestaient un règlement adopté en 1996 par le conseil municipal de Blainville qui interdisait le porte-à-porte après 19h30 et les week-ends, et qui exigeait l’achat d’un permis, au coût de 100 $ et valide pour une période de deux mois. Le renouvellement de ce permis n’était possible que dix mois après son échéance. Les contrevenants s’exposaient à une amende variant entre 200 et 1000 $. 
 
La Cour d’appel invalide ce règlement au motif qu’il porte « gravement atteinte à la liberté de religion des intimés », une liberté fondamentale garantie par la Charte canadienne des droits et libertés.  
 
Le juge Pierre J. Dalphond en appel également à un arrêt antérieur de la Cour suprême du Canada qui stipule que « le concept de la liberté de religion se définit essentiellement comme le droit de croire ce que l'on veut en matière religieuse, le droit de professer ouvertement des croyances religieuses sans crainte d'empêchement ou de représailles et le droit de manifester ses croyances religieuses par leur mise en pratique et par le culte ou par leur enseignement et leur propagation. » 
 
La liberté des uns et celle des autres 
 
Cette histoire rappelle celle de l’érouv à Outremont, ce fil que la communauté juive hassidim veut installer pour délimiter une zone où les membres de la communauté pourraient circuler le jour du sabbat. Ou encore, le droit obtenu par un jeune sikh montréalais de porter le kirpan à l’école. 
 
La liberté religieuse des uns va-t-elle à l’encontre de la liberté des autres ? La Charte canadienne des droits et libertés va-t-elle trop loin en matière de libertés religieuses ? 
 
Pierre Maisonneuve s’entretient Léonce Crépeau, porte-parole des témoins de Jéhovah, Henri Laberge, président du Mouvement laïque québécois, Pierre Gingras, maire de Blainville, et Alain-Robert Nadeau, avocat. 



Faites-nous part de VOTRE opinion !
Communiquez-nous vos commentaires en cliquant ici.
Ils seront affichés ci-dessous dans quelques instants.
Merci de votre participation!




N'a-t-on pas oublié de mettre comme article premier de la Charte que la liberté d'un individu doit s'arrêter là ou celle d'une autre personne commence? 
 
Est-ce que la liberté religieuse d'un individu lui donne le droit de s'ingérer dans la vie privée d'autrui? De par le fait même ne s'agit-il pas d'une forme d'irrespect des droits d'autrui? 

Yves Marineau
Montréal


Bonne chance, 
La saga d'aujourd'hui pourrait s'intituler : " Mon Dieu, le seul le vrai l'unique, est meilleur que le tien...ou encore mon mariage est meilleur que le tien, ou encore Allah est supérieur à Vichnou qui est supérieur à Jhavé, qui est supérieur à Jupiter, Mercure ou Éros, ou encore les sectes sont par définition malfaisantes, ou encore mes terroristes sont plus justifiés que les tiens etc etc". 
 
Tant et aussi longtemps que l'absurde qui découle de l'imaginaire incontrôlé,( que ce soit les prières pour la pluie de Jean-Paul 2 ou celles de GW Bush pour éliminer les "ennemis" des bons impérialistes, ou les tablettes du juge de la cour suprême de l'Alabama ...) devra être interprété voire approuvé par les cours de justice nous n'en sortirons pas. 
Une solution, une seule : la laïcité absolue et complète.  
Merci 

Jean Lengellé
Embrun


Liberté religieuse et liberté individuelle, pour moi c'est pareil. La différence fondamentale tient dans la façon dont ces deux libertés sont pratiquées. 
Si, en bon musulman, je prie cinq fois par jour dans ma cour ou sur mon balcon, je ne dérange pas beaucoup mes voisins. Si, conformément aux prescriptions des Témoins de Jéhovah, je vais de porte en porte pour apporter la bonne parole et convaincre mes voisins, je risque de rencontrer des personnes peu réceptives à ces idées.  
Il relève du civisme élémentaire de respecter le choix individuel d'accepter ou non de discuter de sa foi sur le pas de la porte. 
C'est dans l'insistance acharnée que la liberté religieuse est trahie par un comportement irrespectueux de quelques rares adeptes de prosélytisme extrême. 
Personnellement, tous les gens qui sont venus m'offrir de sauver mon âme ont compris intelligement mon refus poli sans que j'ai eu recours à des arguments violents ou des poursuites légales. 
Dans le cas de Blainville, je suspecte qu'un autre problème (relatif au bon voisinage peut-être ?) soit à la source de cet acharnement légal. 

Pascal Bélanger
Montréal


Il est faux d'affirmer que les travaux des témoins de Jéhovah s'assimilent à ceux d'un parti politique. Les témoins de Jéhovah s'emparent de la conscience des gens et les transforment selon un programme bien précis en trois étapes : 
 
1. Séduction (porte à porte et étude de livres) 
2. Destruction des liens familiaux pour isoler le candidat 
3. Programmation de nouvelles croyances 
 
Je vous invite à lire le très bon livre à ce sujet qui s'intitule : TÉMOINS DE JÉHOVAN 
ENTRÉE FACILE, SORTIE DIFFICILE. 
 
Vous pourrez y constater toute la terreur qui entoure les adeptes de cette secte totalitaire et destructrice. 
 

Marie-Claude Jean
Nicolet


Saviez-vous que les témoins de Jéhovah ont un principe de pointage à la "Air Miles"? C'est-à-dire qu'il y a une multitude d'actions, en autres le fait de faire du porte à porte et de recruter des nouveaux disciples, leur permettrait une meilleure place dans leur royaume à la fin du monde (est-ce pour bientôt en passant). En accumulant ces bonnes actions en forme de pointage, cela leur assure une meilleure reconnaissance par leurs frères, soeurs et aîné. 

J Berthold
St-Lambert


Pas surprenant que cette liberté de religion donne lieu à toute sorte de situation les plus bizarres les unes que les autres. En tant que personne non croyante, cela m'amuse car cela ne fait que démontrer que la religion est d'un autre temps. 

Robert Morin
Montréal


Le règlement de la municipalité de Blainville va à l'encontre des libertés religieuses des Québécois et des Canadiens. Toutes les religions, petites ou grandes, ont droit au respect. La Constitution ne va pas trop loin, elle garantit une réelle liberté religieuse. 

Jean-Roch Villemaire
Gatineau


Bonjour, 
 
Je suis d'accord avec cette décision. Et ce n'est pas pour défendre les Témoins .. Quand on sonne à ma porte, c'est à moi de décider de répondre ou pas, de remercier ou d'insulter la personne qui me sollicite. Récemment, nos voisins faisaient asphalter leur stationnement et l'entrepreneur s'est permis de faire le tour des maisons voisines et d'offrir ses services en nous faisant comprendre que notre stationnement est vraiment dû. Il a été plus insistant que les Témoins de Jehovah qui passent de temps en temps.  
 
S'il faut réglémenter quelque chose, c'est plutôt la sollicitation téléphonique, ou le télémarketing qui nous emmerde plus, y compris les grandes entreprises et les sondeurs téléphoniques.  
 
Merci 

Abdel Azim Bec
Montreal


En passant un bon truc pour ne plus que ces Jéhovahs ne viennent à votre demeure. Vous répondez à la porte flamband nu et ils ne reviendront plus je vous l'assure. 

Robert Morin
Montréal


Des religions permettent la polygamie, i.e. : l'Islam, les Mormons etc. 
La Cour permettrait-elle la polygamie en vertu de la Charte sur la base de la liberté de religion, 

Claude Vaillancourt
Québec.


Qui ne s'est jamais fait dérangé pendant l'heure du souper par un téléphone d'une association quelconque qui veux avoir de l'argent pour une association plus souvent qu'autrement relié aux enfants. C'est aussi dérangeant que quelqu'un qui sonne à la porte. mais il est imposiible de rêglementer tous ces gens. 
 
Je trouve qu'il est dicriminationre de s'en prendre à un groupe précis. 

Mario Leblanc
montreal


Comme le disait le regretté Frank Zappa : Tax the churches... En effet, pourquoi ne pas taxer les églises de tout acabit, à ce que je sache elles sont comme tout type d'entreprise, elle veule mon bien. Qu'on me laisse tranquille avec ma spiritualité, qu'on me laisse choisir qui je veux voir, qui je veux fréquenter. À partir du moment où les "sectes religieuses" auront à payer des impôts nous verrons une décroissance fulgurante de ces églises diverses. Soyons sérieux nous sommes en 2003, je veux bien qu'on respecte les droits et libertés mais je veux également qu'on respecte mon intelligence. Que certains soient faiblement pourvus sur le plan émotif ou psycholique ne m'oblige pas à tout accepter. Quand on voit tout le mal que certaines "sectes" font endurer à certains individus (qu'on se rappelle Moise au Québec) on est en droit d'exiger un minimum d'impôsition afin que cet argent puisse servir à rétablir la santé mentale perdue lors de ces conversions religieuses subites. 

serge lemire
sherbrooke


Bonjour monsieur Maisonneuve, 
 
J'en reviens pas moi de cette chartes des droits et libertés, c'est un très bon gagne pain pour les avocats... n'oublier pas que c'est un avocat qui a pondu ce fléau qu'est la chartes qui permet aux minorités de faire soumettre la majorité!!! 
 
Pourquoi on a retiré la religion catholique de l'école car suposément que ça ne plairait pas aux immigrant qui ne sont pas de religion catholique... On enlève les crucifix des écoles et on perment le Kirpan qui est une arme en plus... sous prétexte de liberté religieuse...  
 
Pourquoi avons-nous soumis la majorité québecoise catholique aux autres??? 
 
Pourquoi nous on doit se soumettre aux réglement de la grc et porté l'uniforme et la casquette mais que si on est arabe ou autre, on peut porter un turban ou autre.. 
 
Quand va-t-on arrêter de soumettre la majorité aux minorités???  
 
La chartes des droits et liberté, on voit bien que ça a été fait par un avocat car ça en donne de l'argent aux avocats pis ça en fait du trouble!!! 
 
La même affaire avec le mariage homo... 
 
C'est vraiment rendu loin!!!! 

Frédéric Pageau
lévis


Oui, la loi va trop loin en ce sens qu'elle donne lieu à une interprétation élargie. La liberté de culte, oui mais dans les endroits prévus à cet effet. Si j'ai bien compris un certain reportage, la propagande à tout vent fait partie de leur culte. Mais on n'a pas le droit de TROUBLER LA PAIX des autres sous le prétexte de la liberté de religion et la liberté de l'un (TJ) doit s'arrêter là où la liberté des autres est compromise et troublée par un harcellement déguisé. 

Jean-Paul Guillemette
Victoriaville


Bonjour, 
 
Ce jugement de la Cour d'appel est très judicieux et préserve au maximum les droits et liberté de tous. Je serais tout à fait en accord avec la limitation de certains comportements reliés à la pratique religieuse mais pour des raisons qui devront être évaluées graves et sérieuses (exemple : menace pour autrui). Dans le cas qui nous occupe la ville n'a pas été à même de démontrer des raisons graves et sérieuses justifiant leur demande. Bien que je conviens qu'il est fort désagréable de se faire déranger chez soi, cela ne constitue en rien quelque chose de grave tel que du harcèlement (tant et aussi longtemps que les personnes partent dès que l'on signifie notre désaccord face à leur présence) ou encore une menace pour nous.  
 
En ce sens, la possession d'un Kirpan ne devrait pas être permise puisqu'il s'agit d'un arme. 

Louis-Philippe Auger
Québec


Meme si la visite des témoins de Jéhova me déplait, 
je dois admettre qu'ils ont le même droit de m'importuner 
que les vendeurs de brosses, ouvre boîtes et autres gadgets 
et services. Ils devraient être tenue de  
respecter les lois et règlements qui s'appliquent à tout 
le monde. Un simple "non, mercie ça ne m'intéresse pas" 
devrait suffire. 

Jacques Moreau
St-Bruno


Saviez-vous que nelson Mandela a divorcé de sa première femme (je ne parle pas ici de Winnie Mandela, sa seconde épouse, mais bien de la première), parce qu'elle était membre des Témoins de Jéhova et qu'elle était dans l'obligation de le convaincre à se convertir à cette secte? 

M-H Bonin
Aylmer


Cette décision protège la «liberté de chacun et respecte la charte des droits et libertés.  
 
Il s'agit d'une grande victoire pour tous les Québeçois car cela permet à chaque citoyen de pratiquer librement sa religion et de se sentir à l'aise d'exprimer son point de vue sans en demander au préalable la permission à la municipalité. 
 
Permettez moi un suggestion de lecture concernant la religion des témoins de Jéhovah et qui n'a pas pour auteur un membre du clergé Catholique : 
 
Les Témoins de Jéhovah : Pour un christianisme original 
Auteur : Philippe Barbey,a ncien élève de la Sorbonne et est diplômé de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. 
Éditeur : L'Harmattan Collection : religion & science humaines. ISBN : 2-7475-4064-2 
Février 2003, 267 pages. 
référence : http://www.geocities.com/droit_tj/livres/barbey.htm 

Mario Filteau
Québec


Je pense qu'il est utile pour la municipalité 
de le ville de Blainville de relire (la charte universelle des "Droits de l'homme" adoptée par tous les citoyens du Canada.) 
Pour exemple : Il existe en Normandie en France une ville semblable :Blainville où les gens vivent en paix avec tous les citoyens même d'alentour qu'ils soient(Catholiques,juifs,musulmans ou témoins de Jéhovah) Il faut dire qu'en France qu'adopter "Les Droits de l'homme" n'a jamais été un vain mot. 

Marcel THERESE
CAEN. Normandie FRANCE


la liberté de conscience ne se limite pas au droit d'adhérer au for interne à toute religion ou croyance de son choix elle implique le droit de n'avoir pas à souffrir de ce choix du fait de contraintes morales ou physique et par conséquent celui de manifester extérieurement cette adhésion en paroles et en actes, autrement dit accepter que les témoins passent de nouveau à votre portes c'est accepter que vous soyez libre de parler à qui bon vous sembles à t-on besoin d'une loi pour vous adresser à votre voisin,bien des personnes on des idées fausses sur eux,elles oublient que bien des religions n'ont pas leur courages il suffirait pourtant de savoir le mal que certain gouvernement obéissant à la "saint" église ont entrepris la chasse au sorcières je vous rappelle monsieur duplessis,
j-jacques Dufrasne
belgique


 


Charte des droits et libertés religieuses
 
[Écoutez l'extrait>>>]
 


 
Charte canadienne des droits et libertés
 
Jugement de la Cour d'appel du Québec concernant Ville de Blainville c. Beauchemin
 
Mouvement laïque québécois


Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes