du 29 septembre 2009
Notre nouveau site!
 


PARTICIPEZ À LA TRIBUNE TÉLÉPHONIQUE
du lundi au vendredi,
dès 11 h 30
597-3700 (Montréal)
1-877-597-3700 (extérieur)

Les tribunes sont ouvertes jusqu'à 16 h pour recevoir vos commentaires sur le sujet du jour.

Courrier :
MAISONNEUVE EN DIRECT
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
bureau A67-7
Montréal (Québec)
H2L 2M2

Courrier électronique :
endirect@radio-canada.ca


Le 17 novembre 2005

Alcool au volant : le .08 ou la tolérance zéro?

Le seuil légal d'alcoolémie de .08 pour les automobilistes pourrait bien tirer à sa fin au pays, alors qu'Ottawa et les provinces songent à l'abaisser à .05, rapporte Le Journal de Montréal. 
 
Un groupe de travail, mis sur pied par le ministre fédéral de la Justice, Irwin Cotler, et ses homologues provinciaux et territoriaux, se rencontrait à huis clos la semaine dernière pour étudier cette possibilité, à Whitehorse, au Yukon. 
 
La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) refuse de commenter à ce sujet pour l'instant, en s'en remettant à la « volonté politique ». L'organisation affirme toutefois que les mesures prises au Québec se sont traduites par des baisses de 33 % du nombre de condamnations (de 20 466 à 13 540) pour alcool au volant, entre 1991 et 2000, et que les décès liés à l'alccool (180 par an) sur les routes ont diminué de 27 % en 10 ans. 
 
Selon le groupe de pression MADD-Canada (Mothers Against Drunk Driving), la diminution du seuil légal de l'alcool au volant à 50 mg (d'alcool par 100 ml de sang) sauverait entre 200 et 500 vies de plus au pays par année. 
 
Taux d'alcoolémie permis... 
 
AU CANADA : 
Dans toutes les provinces canadiennes : 0,08 mg d'alcool par 100 millilitres de sang 
 
AUX ÉTATS-UNIS : 
Vermont, New York, Arizona, Alabama, Texas, Floride : 0,08 mg 
Maine : 0,05 mg 
 
EN EUROPE : 
République tchèque : 0,10 mg / Australie : 0,05 mg / 
Belgique : 0,05 mg / France : 0,05 mg / Suède : 0,05 mg 
 
__________________________________________________ 
 
En tribune : 
Alcool au volant : êtes-vous en faveur du .08, ou plutôt de la tolérance zéro?
 
 
Les invités de la tribune : Alain Collerette, directeur du développement en sécurité routière de la Société d'assurance automobile du Québec; Dre Anne Toulouse, médecin alcoologue; Renaud Poulin, président de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec; Hubert Sacy, directeur général « Educ'Alcool ».



Faites-nous part de VOTRE opinion !
Communiquez-nous vos commentaires en cliquant ici.
Merci de votre participation!




OUI! Le problème ce n'est pas le .08 .09 .10 voire .12 que l'on a lorsqu'on revient du resto ou du bar. Le problème ce sont les irresponsables qui roulent régulièrement à .20-.25 que la police arrête, que la Justice condamne à des amendes ridicules et qui recommencent!  
 
Un individu de Montmagny a été arrêté 14 fois avec facultés affaiblies! C'est ce type d'individus qui représentent un danger publique. Pas mon Oncle Roger qui prend les 2/3 de la bouteille de vin au resto et qui laisse sa Germaine, avec son tiers de bouteille, conduire jusqu'à la maison
jacques noel
québec


Il ne faut pas réfléchir pour exiger la tolérance zéro. Toute personne ayant consommé un verre de vin ou une bière dans les deux heures précédentes se verrait inquiet de prendre le volant.  
Par contre le .08 n'est pas une limite intangible. 
Nombre de pays ont adopté le .05. Cette limite devrait être validée au Canada et généralisée afin que les conducteurs aient le même réglement dans tout pays.
Georges LeSueur
St-Ambroise


BONJOUR, 
 
Je ne crois pas que le problème se situe entre 0 et 0,08.  
À ce niveau, il est impossible d'établir clairement un lien de causatlité entre la consommation et l'accident. 
 
Il y a quand même une limite à contrôler le citoyen, diantre!
yvon Roy
Mtl


Diminuer la tolérance? Terriblement stupide. Croyez-vous vraiment que ça va empêcher un récidiviste de boire et de prendre sa voiture une fois bien soûl? Il faut arrêter les sentences bonbons pour ce genre de personnes. C'est la seule solution rationnelle. Et la seule chose que cela risquera de faire, c'est d'exacerber encore plus les personnes déjà prudentes et raisonnables et même les commerçants et restaurateurs qui tirent leurs profits principalement de la vente d'alcool.
Patrick Côté
Cap-Rouge


.05, .08, .00, quelle différence? On perd notre temps à discuter de ceux qui ne représentent pas de véritable danger. Sortez-nous de la route ceux qui conduisent à .15, .25 et plus. Ce sont eux qui tuent. S'il faut la mettre à .00, soit. Mais discutons plutôt de la manière de débarrasser nos routes de ceux tuent. 
 

Jean Maurice
Longueuil


Interdiction d'être stressé par : 
-un manque de sommeil; 
-un travail assommant; 
-un voisin bruyant; 
-une circulation qui ne circule pas; 
-un policier castrateur; 
-un fisc confiscatoire; 
-une fin de mois dans le rouge; 
-un enfant roi des c...; 
-un couple fini qui n'en fini pas de finir; 
-un rêve vendu qui devient un cauchemare à jeter; 
-des choses inutiles qui nous embêtent inutilement; 
-un etc... qui fait suite à un "que c'était rat!"; 
-etc... 
 
Des études sérieuses ont montré qu'un peu d'alcool dans le sang peut, par son côté euphorisant, réduire le risque d'accident en diminuant la tendance suicidaire de la personne qui subirait l'un, ou plusieurs, des éléments énumérés précédemment...
Pierre Terrail
Sherbrooke


Le système français « à deux vitesses » me semble tout-à-fait approprié. D'une part, une limite plus faible (0,02 ou 0,04) où c'est une infraction qui demanderait peut-être de pousser sa voiture (à pied). D'autre part une limite relativement élevée (0,05 ou 0,08) à partir de laquelle c'est criminel. 
 
Quant à la « tolérance zéro », je pense que c'est exagéré. Il faudrait sans doute permettre, par exemple, que quelqu'un puisse prendre UN verre de vin à midi et conduire en soirée. Si dans un tel cas l'organisme a vraiment éliminé tout l'alcool ou s'il y a encore une diminution d'acuité après 8 h d'abstinence, allons-y ; sinon, soyons réalistes.
Michel Gagnon
Montréal


Interdiction d'être stressé par : 
-un manque de sommeil; 
-un travail assommant; 
-un voisin bruyant; 
-une circulation qui ne circule pas; 
-un policier castrateur; 
-un fisc confiscatoire; 
-une fin de mois dans le rouge; 
-un enfant roi des c...; 
-un couple fini qui n'en fini pas de finir; 
-un rêve vendu qui devient un cauchemare à jeter; 
-des choses inutiles qui nous embêtent inutilement; 
-un etc... qui fait suite à un "que c'était rat!"; 
-etc... 
 
Des études sérieuses ont montré qu'un peu d'alcool dans le sang peut, par son côté euphorisant, réduire le risque d'accident en diminuant la tendance suicidaire de la personne qui subirait l'un, ou plusieurs, des éléments énumérés précédemment... 

Pierre Terrail
Sherbrooke


On dirait que le gouvernement fait de gros efforts pour réparer ce qui n'est pas brisé. Combien d'accidents sont causés par des conducteurs ayant un taux d'alcool entre 0.05 et 0.08? 
 
Si on ne peut pas s'assurer que personne ne conduit avec un taux supérieur à 0.08, baisser ce taux ne changera pas grand-chose.
Michel Talbot
Montréal


Peut-être que la solution française qui distingue entre délit et infraction est la bonne, peut-être pas. Le lien ne peut ni être établi ni nié qui met en relation la règle du .5 et la diminution des mortalités routières. 
 
Mais je me souviens très bien d'une affirmation faite, quelques années passées, lors d'une entrevue d'affaires publiques avec un des concepteurs québécois de cet amendement du .5 comme nouvelle norme d'alcoolémie au volant. Il soulignait en toute innocence que ce changement permettrait aux corps policiers, SQ incluse, d'aller chercher un pourcentage appréciable de nouveaux revenus de contraventions "perdus" avec la norme du .8. 
 
Si on considère que l'application de la loi devient ici une source de revenus, il est difficile d'accepter ce déferlement de statistiques pro .5 sans un énaurrrrrme grain de sel. Quelle est la véritable finalité de cette proposition de changement ? Engraisser les coffres de l'État en paraîssant vertueux ?
Michel Samson
St-Émile de SUffolk, Qc.


Il ne faudrait quand même pas charrier. Si le taux d'alcoolémie acceptable au volant a été établi à .08 il devait bien y avoir des raisons valables. Je ne vois pas pourquoi il faudrait l'abaisser à .05 ou à un dizième de Pi (0.031416 et des décimales à l'infini) et encore moins à 0. Faudra-t-il bientôt s'abstenir de consommer une bière un mois avant de prendre le volant et se tenir loin des débits de boisson pour ne pas être affecté par les vapeurs d'alcool? Pourquoi changer .08 pour .0"n'importe quoi"? Un jour on lira à la une du journal de "monrial" que Monsieur Machin Truc a un dossier judiciaire parce qu'il a conduit avec un taux d'alcoolémie établi à .000000000000000000000001. D'ici peu il faudra établir des normes pour les drogues au volant. Ce sera infiniment plus facile. "En bas de zéro" sera la norme car on pourra présumer que les conducteurs fautifs sont "gelés". Oui je tiens au .08. À la limite j'accepterais qu'on l'abaisse à .07987654321. 

Paolo Mitriou
Lac-Mégantic


Moi je n'ai jamais croisé de barrage routier en plus de 10 ans de conduite...  
 
Une présence policiere accrue tout au long de l'année aura plus d'effet qu'un changement de loi.
Christian Bélisle
Ottawa


Avec cette nouvelle règle, on vise la mauvaise cible, car on s'attaquera aux personnes responsables qui savent contrôler leur consommation et qui ne pourront plus, par exemple, partager une bonne bouteille de vin devant un bon repas au restaurant. 
 
J'ai l'impression que l'on cherche ainsi à « rentabiliser » les barrages routiers en imposant des amendes aux conducteurs responsables qui ont su arrêter de boire à temps et ont entre 0,05 et 0,08 d'alcool dans le sang. Il est de nototiété que ces opérations policières coûtent cher et qu'on n'y arrête plus grand monde, la majorité des automobilistes affichant désormais un comportement plus responsable. 
 
À votre avis, l'automobiliste qui a eu le bon sens de limiter sa consommation à trois verres de vin au fil de quelques heures est-il vraiment le danger public que certains hystériques se plaisent à dénoncer ? Avec la limite à point zéro cinq, il pourrait pourtant être traité comme un criminel pour le reste de sa vie! 

Guy Santerre
Montréal


La limite de 0.08 est suffisante. Ce n'est pas les gens qui vont dans un 5 à 7 et prennent une seule consommation qui sont le problème mais les ivrognes du volant. Ceux-ci ne se limitent pas de toute façon aux limites de la loi. 
 
Mettre la limite à 0.05 reviendarit è condamenr tous les gens qui vont à un 5 à 7 et qui prennent une consommation. Ceux-ci de toute façon contesterait la suspension de leur permis et celà encombrerait le système juridique. Celà reviendrait aussi à dire que les femmes ne peuvent plus prendre de boisson.
Martin Nadeau
Laval


Je vois deux gros intérêts avec une infraction (non criminelle) pour une consommation entre 0.05 et 0.08. 
 
1) Les autorités policières seront plus tentés de faire des opérations de contrôle si ça rapporte des $. Il y en aura plus et les chauffard qui ont un taux d'alcoolimie très élevés passerons moins dans les mailles du filet. 
 
2) Un bon avertissement pour ceux qui ne prennet pas leur consommation au sérieux. 
 
En gros, je pense que ça serait une bonne chose si ça n'est pas une infraction criminelle mais une infraction. 
 

Jean Beaudet
Montréal


Assez c'est assez! 
 
Je suis entierement d'accord avec M Sasy le peuple est responsable! 
Je suis un sommelier et goutte des vins et alcools régulièrement (je crache tout) seulement on avale toujours quelques gouttes. Je ne pourrais donc plus me déplacer en faisant mon travail. 
 
Entre 0,05 et 0,08 qu'est-ce que ca va changer?? Par ailleurs, je crois que cette initiative est motivé par des lobbey anti alcools et par l'état qui cherche à taxer davantage les gens. 
 

Stéphane Morin
Montreal


Je trouve cela ridicule. Je suis 100% d'accord avec le fait que l'alcool au volant est très irresponsable et que c'est preuve d'un manque extrème de sens des responsabilité que de prendre la volant en boisson. Cependant je pense que la barre est fixée déjà assé basse pour ce qui est du taux d'alcool permis et que de la rabaisser encore plus est ridicule. À .8% tu n'as pour ainsi dire aucun feeling, donc je pense que les chiffre concernant les vies sauvées en abaissant à .5% est tiré par les cheveux. 
 
Probablement une tactique habile de faire plus d'argent pour les police, municipalité et province.. Je n'y croit pas.
Etienne Gosselin
Gatineau


Maudite boisson .... Est-ce que l'on doit attendre d'avoir un proche décédé pour changer notre idée la dessus??? Tolérance ZÉRO avec application des conséquences sans privilèges aux responsables...C'est très radical mais nous devons accepter que l'automobile est directement lié aux décès. Les conducteurs doivent en prendre l'entière responsabilité.
Michel Dupras
St-Basile-le-Grand


Bonjour, pour l alcool au volant 
mon opinion est que 
il faut choisir un juste milieu entre le control total et la liberté individuelle 
je suis donc pour que le .08 reste 
De toute facon combien de fois ententons que personne conduisent quand meme et récidivent plusieurs fois et tuant des innocents. je suis plutot pour l augmentation des peines lié a ce délit 
meme si on sait qu il n y pas de place dans les prison... 

serge lapointe
jonquiere saguenay


Bonjour, 
 
En fait, je n'ai pas de réponse à votre question, mais une autre question à vous 
poser : 
Est-ce que l'une des solutions à la lutte contre l'alcool au volant, en 
particulier à Montréal, ne serait pas l'élection d'un maire qui favorise un 
véritable réseau de transport en commun, efficace et économique ? 
S'il est simple pour une personne habitant Montréal de se rendre au centre ville 
depuis son lieu de résidence, pourquoi prendrait-elle sa voiture pour aller 
boire de l'alcool dans un bar ? 
Avant d'essayer de changer nos habitudes, il faudrait peut-être nous donner 
d'autres solutions. 
 
 

Vincent Bouchard
montréal


Et la drogue au volant ? 
 
À quand des contrôles ? La France le fait, le Canada le fait-il ?
Réjean Laflamme
Acton Vale


On pourrait instaurer une limite de .05 pour les personnes âgées de moins de 25 ans ou de plus de 55 ans, par exemple. Ceux qui sont malades ou qui tolèrent mal l'alcool pour d'autres raisons pourraient se voir imposer la même limite, sous contrôle médical. Le fait que la SAAQ, la RAAQ et la RAMQ soient toutes les trois des agences du gouvernement provincial internalise un conflit d'intérêt potentiel entre une SAAQ privatisée et les autres agences. Le statu quo est une incitation à prôner la modération dans la consommation d'alcool, alors que la privatisation suivie d'une prise de contrôle étrangère de la SAAQ inciterait ses actionnaires à augmenter les ventes de boissons alcoolisées sans égard pour les conséquences sur la sécurité routière et sur les dépenses de santé.
Jean-Victor Côté
Saint-Bruno-de-Montarville


Un verre de vin, ou encore une bière,un peu plus ou un peu moin. Non passons donc a tolérance zéro cela sera moin compliqué.
michel meloche
salaberry de valleyfield


Bonjour Monsieur Maisonneuve... 
 
Qu'on abaisse la limite d'alcoolimie ne changera rien à la situation et puniera toute la population. Les lois sont là mais ne sont pas appliquées en matière d'alcool. Qu'on commence par donner les sentences prévues par la loi et même plus sévères pour les récidivistes et on obtiendra ainsi le résultat voulu soit de décourager les conducteurs ivres.
Andrée Malboeuf
Valleyfield


M Maisonneuve, 
 
je crois très sincèrement qu'une limite, quelle soit de.08, .05 ou même .02 n'empêcherait pas les irresponsables qui consomment et prennent le volant les incitent à réfléchir un peu plus. Nous sommes maintenant de nombreux adultes avec une famille, ce qui nous incite à y penser et ainsi éviter de trop consommer avant de prendre la route. Il m'arrive occasionellement lors de repas avec des amis de limiter ma consommation de tout alcool à 1 ou 2 coupe de vin lorsqu'au préalable, ma conjointe et moi avons convenu de qui prendrait le volant au retour.  
Les irresponsables et récidivistes eux n'ont que faire de ces préoccupation.
Daniel tremblay
Saguenay


Je ne crois pas qu'abaiser la limite d'alcool dans le sang va changer grand chose. Il faut conscientiser la population a boire modéremment. Les annonces de publicité de l'alcool au volant (c'est criminel) à fait réfléchir plus d'un je suis certaine. Mais il y a encore des gens stupides qui après avoir passé la soirée dans un bar à consommé vont prendre le volant et non pas tuer quelqu'un sur la route, mais tuer aussi des gens "innocents" qui sont dans cette voiture.  
 
Prendre le volant soual est une chose, mais embarquer avec quelqu'un de "chaud" est aussi con!! Je pense qu'on doit donner de bonne leçon à une personne qui conduit en état d'ébriété (mais à plus que .08) pour le faire réfléchir aux conséquences qui auraient pu arriver si il n'a pas eu d'accident grave. 
 
De même que quelqu'un qui a bu un peu va se sentir mal de prendre le volant parce qu'il ne saura pas si il est a - ou + de .08..
Fabienne Simard
Ottawa


Je suis tout à fait d'accord pour la tolérance 0 comme beaucoup de gens. Il ne reste qu'une volonté politique a y avoir! Du même coup, on pourrait interdire la cigarette dans tous les endroits publics (+ bars et restaurants), la société s'en porterait mieux!
Dominique Gagnon
Montréal


Je crois que .08 est déjà assez controlant, abaisser ne fera pas de ceux qui n'ont déjà aucun sens d'orientation de meilleurs conducteurs.On devrait , pour accorder un permis de conduire faire passer d'abord des test de visions et de réflexes aux personnes diabétique, agées, etc...Et que dire des phares aveuglants sur les routes sur certains véhicules ceci sans compter les gens qui conduisent avec des cellulaires d'une main et le volant de l'autre !
Gilles Gagnon
quebec


Les barages routiers étant rares, les alcooliques qui se font prendre sont bien au delà de 0.08. À quoi bon diminuer le taux permi? Les alcooliques continuerons de conduire ivres et de faucher les innocents à 0.08. Est-ce vraiment utile?
laurent chagnon
Boucherville


Non, je ne suis pas d'accord pour le 0,05 et encore moins pour le 0,00. D'abord pour les raisons déjà citées précédemment (citoyens responsables ciblés, raisons probablement purement économiques etc.) mais aussi parce que dans une culture prônant supposément la liberté la liberté n'est pas très large. Oui, peut-être, sait-on jamais, abaisser la limite pourrait sauver quelques vies. Mais que l'ensemble des citoyens se ballade avec une veste antiballes et que des caméras nous épient partout y compris dans notre propre chambre en sauverait encore plus. Qu'attendons-nous donc pour recréer le monde idéal de 1984? Un monde parfaitement sécuritaire pour tous les "moutons", mais mortel pour tous ceux un peu plus humains et souhaitant une vie un peu plus "piquante"!
Maxime Dubé
Terrebonne


Bien sur tout ça est un peu alarmiste, mais c'est avec ce genre d'attitude à vouloir tout contrôler que l'on se dirige de plus en plus vers une société de moins en moins humaine. Si la criminalité et la délinquance sont nécessaires à l'apparition de leurs antithèses, je les accepte volontiers en petite quantité de peur de voir l'humanité stagner dans un modèle de société castrant et inhumain.
Maxime Dubé
Terrebonne


Tout à fait ridicule..... 
 
Une autre taxe déguisée. 

Gilles Lepage
Vancouver


On devrait commencer par appliquer dans son intégrité la loi existante en ce qui concerne l'alcool au volant. 
 
Même si on modifie cette loi, les avocats véreux et les juges complaisants se feront un plaisir de contourner la nouvelle loi comme toujours. 
 
Ce qu'il f'aut changer dans notre société, ce ne sont pas les lois mais la mentalité des gens qui doivent les appliquer. 
 

Francois Parent
Sorel-Tracy


Avant de courrir le cent mêtres haies, il faut d'abord apprendre à marcher. La SQ n'a pas les budgets pour faire appliquer les lois actuelles (vitesse, infraction, boisson, etc).Pour être conséquent le Gouv devrait interdire la vente d'alcool dans les bars, brasseries, restaurants et même fermer la SAQ. Qu'ont commence par sanctionner sévèrement les récidiviste en problême d'alcool (les juges qui dorment au gaz !!!) avant d'écoeurer le peuple. Selon statisques seul 3% des accidents graves sont attribués aux personnes ayant taux moins de .08, alors très évident que le Gouv se trompe de cible (ceux qui ont plus que .08).
Joce Pincourt
Canrobert


Est-ce-que la source du problème des accidents mortels causés par un conducteur ivre est la limite de .08 et plus ? Bien sûr que non. C'est encore les automobilistes qui limitent leur consommation qui devront payer pour les imbéciles.
Jean Livernois
Québec


je suis contre la nouvelle règlementation concernant l'alcool au volant. Qu'on fasse respecter le .008, et tout le monde se porterait mieux. lorsqu'on entend aux nouvelles souvent des récidivistes impliqués dans des accidents à repétitions,messieurs il est là le problème ! Pourquoi viser celui qui prend une bière et une coupe de vin. Les grands penseurs allumer un peu.
Réjean Charest
Montréal


Je pense sincèrement que ce n'est pas l'alcool au volant qui est dangeureux voire criminel. Je bois du vin quand je vais au resto. Je prends le volant. Et je ne tue personne. Je ne suis pas une imbécile. 
 
L'IMBÉCILE au volant qui a pris de l'alcool... lui il est dangeureux! On devrait lui défendre à lui de boire moins que .08 Lui il devrait PAYER pour ses imbécilités. Pas moi payer pour lui.  
 
Pour punir les imbéciles on va m'interdire et me défendre de boire quand je vais au resto ou que je fais une sortie chez des amis(es).  
 
C'est vraiment I N J U S T E !  
 

Suzanne Lemieux
Sherbrooke


Bonjour, 
 
Je pense sincerement que la limite permise est differente pour chacun dependament du poids et du temps que prend notre organisme pour l'éliminer. 
 
Mais je crois que le .005 serait un bon début ,cela voudrait dire un verre et tu ne conduit plus. 
 
Ou simplement si tu penses boire tu ne conduis plus. 
 
La tolérance zéro a mon avis est totalemnt ridicule.
yves gaudry
Québec


Bonjour Mr. Maisonneuve. 
 
Il est beaucoup plus facile pour nos politiciens de dépenser temps et argent pour essayer de neutraliser la consommation d'alcool dans le monde, que de respecter les victimes des accidents causés par des conducteurs qui ont trop consommé.Que ce soit .08 ou .05,il y aura toujours des accidents avec des blessés et des décès.La différence entre .00 et.05 est significative pour moi.Il pourrait être écrit sur mon permis de conduire,(derrière le volant d'un véhicule vous êtes criminel).Tout ce qui est rentable pour l'état,ouvre les portes à l'abus. 
Video poker,casinos, alcool, cigarettes, et j'en passe. 
Merci de me lire. 

Stello Claveau
blainville


Lorsque l'on m'expliquera que dans tous les bars du Québec, il y a des autos qui passent des heures (3-4) surtout les 5 a 7 journalier et que personnes n'est vérifiés, j'esperes que l'on laissera tranquille les gens ordinaires qui prennent un verre dans un souper intime ou familial, lorsque c'est un souper entre 2 personnes il ne peut y avoir un chauffeur supplémentaire, arretons d'etres imbéciles et laissons souffler le monde normal, si il faut attendre que tout le monde meurt a 101 ans on n'est pas sorti du bois, je suis désolé pour les morts ou les blessés, mais il n'y a pas de société parfaite, arretons les vrais récidivistes, et ne vous en faites pas les policiers les connaissent tres bien.
Andre Dallaire
Saguenay


Bonjours , selon moi il serait préférable la tolérance Zéro pour tout les Conducteurs que se soit Automobiliste , Camionneur , Motocyclisme , moto- neige et les fameux V . T . T . et ceux qui font a leur tete , il devrait payer de leur poche les domages a la société et au victime en entrainant le déces , pour les familles qui vienne de perdre un membre de la Famille ou un proche et qui mérite d ' avoir une amente séverre et une suspention de leur Permis de Conduire pour une période de 5 Ans . Merci ..
Marco Vaillancourt
St-pamphile ct de l' islet


Je crois que le gouvernement perd son temps avec 0.5 et 0.8 il nous disent tout le temps tu bois ou tu conduis si tu prend 1 seul biere ou 1seul verre de vin tu as bu donc tu ne conduis pas il devrais mettre ca a 0.0 et arreter de gosser avec ca 1 fois pour toute.
j paul brousseau
chandler


J'aimerais savoir comment on peut prouver que les accidents vont diminuer en abaissant le taux limite à .05.Qui peut bien penser que la différence pourrait être significative ?Probablement les mêmes personnes qui ont créé la loi sur le contrôle des armes à feu... 
Le système à deux vitesses des Français n'est encore qu'une taxe déguisée puisqu'on commet une infraction au code de la route si on est entre .05 et .08. 
Voilà un système qui devrait plaire à nos politiciens et policiers. 

Guy Bessette
Laval


Je pense sérieusement qu'un chauffeur automobile qui est un habitué de l'alcool n'est pas un danger public à .05 ou .08. C'est un peu identique aux médicaments, avec l'habitude les réflexes reprennent leur place. Pour un ou une novice c’est très différent.  
 
Quoiqu'il en soit, il faut mettre une démarcation quelque part et je pense que .08 d'alcoolémie est un marge suffisante pour traiter en criminel ceux qui dépassent cette marge. (Je comprends qu’à .08 on n’ose pas sévir car c’est trop près de la marge d’erreur juridiquement défendable. Un .05 toléré jusqu’à un .07 ou un .08 donnerait une raison valable de diminuer légalement le taux d’alcoolémie à .05. Sinon c’est du .10 ou .12 qu’on tolère… il faut être réaliste. 
 
Le véritable problème demeure dans les vérifications routières faites par les policiers. Quand, à 2 heures du matin, un automobiliste sort d'une taverne, il y aurait matière à une vérification plus régulière. (à suivre partie 2)
Jacques Audet
Petit-Rocher


Se faire accuser d'ivresse au volant suite à un accident c'est un geste trop peu et trop tard. Il semblerait que la surveillance prés des clubs aux heures tardives dérange les chambres de commerces des villes et villages. C'est à ce niveau qu'on traite les policiers de chiens parce qu'ils font le vrai travail qu'il faudrait faire. 
 
Il y a aussi une responsabilité sociale où tout regroupement familial et toute association tant récréative que professionnelle devraient se responsabiliser en nommant un chauffeur désigné pour ces soirées de détente ou en prévoyant un retour en taxi. L’alcool c’est une chose mais la conduite automobile c’en est une autre. Quand vous laissez un ou une amie empoigner les clefs de sa voiture et prendre la route, c’est un criminel que vous laissez sur le chemin de son crime. 

Jacques Audet
Petit-Rocher, N.b.


Selon moi il est absolument ridicule d'abaisser notre seuil d'alcoolémie a 0.5 ou 0.0. Aller manger au restaurant va devenir un source d'inquiétude car nous ne pourrons consommer une coupe de vin et repartir avec notre voiture. Nous ne pourrons plus utiliser de rince bouche de crainte d'être acuser d'avoir pris de l'alcool car il laisse des vapeur detectable à l'ivressomètre. Condamner à perdre son permis pour du rince bouche !?!?!?! IL FAUT DONNER DE PLUS GROSSE SENTENCE voilà tout !! Les sentences sont tellement ridicule que certaine personne recidive jusqu'a 14 fois et combien d'autre fois avant que l'on reagisse. Ouvrer vous les yeux et ne punissez pas la personne qui a pris une coupe de vin en mangeant mais punissez les vrais criminel...
Sabryna Bergeron
Ste-Foy


La tolérance zéro même si elle est désirable est non enforçable et conduirait à des abus de la part des autorités. 
 
La limite de 0.05 mg est souhaitable, car à 0.08, beaucoup de gens sont déjà moins alertes tout en se sentant plus alertes. Et pour les policiers, ce sera plus facile d'agir sans faire de victimes inutiles.
Robert Yergeau
Québec


 


Alcool au volant : le .08 ou la tolérance zéro?
(Notre tribune)
 
[Écoutez l'extrait>>>]
 


 
Éduc'alcool
 
Alcool au volant ou la conduite avec les facultés affaiblies
Site de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)

 
MADD-Canada (Mothers Against Drunk Driving)
Site officiel de l'organisme (en français)



Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes