du 29 septembre 2009
Notre nouveau site!
 


PARTICIPEZ À LA TRIBUNE TÉLÉPHONIQUE
du lundi au vendredi,
dès 11 h 30
597-3700 (Montréal)
1-877-597-3700 (extérieur)

Les tribunes sont ouvertes jusqu'à 16 h pour recevoir vos commentaires sur le sujet du jour.

Courrier :
MAISONNEUVE EN DIRECT
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
bureau A67-7
Montréal (Québec)
H2L 2M2

Courrier électronique :
endirect@radio-canada.ca


Le 8 août 2006

Flambée du prix de l’essence

Après une journée d'effervescence qui a fait paraître très près la barre symbolique des 80 $US le baril, les spéculateurs ont marqué une légère pause. À Londres, le prix du baril de Brent a reculé, à mi-journée, de 0,20 $US pour atteindre 78,10 $US. 
 
Cette hausse marquée du cours du brut s'explique principalement par la décision de BP Exploration Alaska de fermer son champ pétrolifère de Prudhoe Bay, en Alaska.  
 
La pétrolière britannique a pris cette décision après avoir découvert de graves problèmes de corrosion et une fuite dans un oléoduc. 
 
Outre la fermeture du gisement de Prudhoe Bay, les violences au Proche-Orient, principalement au Liban, continuent d'influencer à la hausse les prix du brut. 
 
Jacques Beauchamp en discute avec Antoine Ayoub, professeur émérite en économie à l’Université Laval.



Faites-nous part de VOTRE opinion !
Communiquez-nous vos commentaires en cliquant ici.
Merci de votre participation!




Pendant que les pétrolières engouffrent en ricanant des milliards de dollars, nous, les joyeux consommateurs, on s'en fait passer des p'tites vites en plein dans notre face. 
 
Un exemple?  
 
La Honda civic vx 1992, oui vous avez bien lu, 1992, affichait un incroyable 72 milles au gallon ou encore 3.85 litres aux 100 kms avec un moteur de 95cv, 1.5 litres. 
 
Aujourd'hui, ce même moteur "gonflé" à 109 chevaux, consomme 5.8 litres aux 100 km soit une augmentation de consommation de 36%. 
 
Un représentant de la compagnie, dans un salon de l'auto m'a "expliqué" (tenté de me bourrer) que les consommateurs nord-américains voulaient de la PUISSANCE. 
 
C'est sûr que dans le trafic de 5 heures, pare-chocs à pare-chocs, un moteur PUISSANT est très nécessaire, n'est-ce pas? 
 
Mais peut-être que nous ne sommes tous que des moutons faciles à tondre, comme les pétrolières et les fabricants d'automobiles le pensent. 

Gontran Drouin
Breauport


Les grands du Gas qui controle notre vie s'apperçoivent que moin il produisent de petrole, plus les prix montes et plus de profits ils font, = Pouquoi investir à produire, sauvons nos $$ et collectons plus de $$ de ses idiots (Con-somateurs) qui perrons plus.. meaning meilleur retours sur nos NON-investissements... 
 
Soyons les CON qui, débarquent de nos auto et avions pour laisser leurs bidons paint de pétro-Dollars. Arrêtons de consommer pour une semaines au deux et vous verer les prix baisser... 
 
Je prend l'autobus et je marche
Ed Lebel
Rang 2 Dixville


Montréal, le 8 août 2006 
 
 
Bonjour,  
 
 
La planète réclame à grands cris une explosion exponentielle du prix des carburants fossiles. 
 
Nathaniel Thorne
Nathaniel Thorne
Montréal


 


Entrevue avec Antoine Ayoub
 

 
[Écoutez l'extrait>>>]
 


 
«Prix du pétrole : les spéculateurs marquent une pause»
Nouvelle de Radio-Canada.ca - 8 août 2006



Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

 
Error processing SSI file