Les Années lumière vous invitent à un fabuleux voyage hebdomadaire au pays de l'astronomie, de la biologie, de la chimie, de l'environnement, de l'exploration spatiale, de la génétique, du génie, de l'histoire, de la philosophie des sciences et bien d'autres...

Notre boîte vocale: 514-597-6166 ou 1-800-752-9050

Septembre

7 septembre 14 septembre 21 septembre 28 septembre

Dimanche 7 septembre 2003


PREMIÈRE HEURE : 12 h 15

La chasse «scientifique» à la baleine
La contamination industrielle en Russie
Le contrôle des odeurs de lisier
Chronique Nature: Les murs végétalisés

DEUXIÈME HEURE : 13 h 05
Une grande frayère artificielle

Une grande recontre avec le philosophe Dominique Lecourt

L'auteur de la semaine: Nicholas Witkowski

Première heure

La chasse "scientifique" à la baleine

L'Islande a repris la chasse à la baleine au mois d'août, munie d'un permis de chasse scientifique, sous l'œil critique des militants écologistes et de l'industrie touristique islandaise qui craignent les répercussions de cette chasse.

Dans ce cas, la science servirait à justifier la chasse.

Sophie-Andrée Blondin explique.

Hyperliens pertinents

La chasse scientifique : science ou paravent?
Baleines en direct

L’Islande part à la chasse au petit rorqual
Baleines en direct

Commission baleinière internationale
Site officiel (en anglais)

La Commission internationale de la chasse à la baleine (IWC)
Sur le site de l'Office vétérinaire fédéral suisse

Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine
Sur le site des Autorités fédérales suisses

L'Islande reprend la chasse à la baleine après 14 ans d'interruption
Article de la Presse Canadienne sur le site Mesnouvelles.com

La fin du moratoire sur la chasse à la baleine en Islande suscite la réprobation
Article du quotidien Le Monde


Les pesticides influent sur la fertilité masculine : étude de certaines populations de Russie

L'effet des substances toxiques sur l'organisme est souvent très néfaste et parfois très curieux. C'est ce qui ressort d'une étude menée sur les travailleurs et les travailleuses d'une usine d'herbicides située à Ufa, en Russie.

Ces individus qui ont subi de très fortes expositions à la dioxine entre 1961 et 1988 ont vu leur fertilité singulièrement affectée par ce contaminant. Ainsi, il semble que les hommes exposés à la dioxine sont plus susceptibles d'engendrer des filles que des garçons.

L'un des auteurs de l'étude qui leur est consacrée, le Dr Gaétan Carrier, médecin toxicologue à l'Université de Montréal, explique cette étonnante découverte.

Hyperliens pertinents

Article du Forum de l'Université de Montréal sur les recherches du Dr Gaétan Carrier

Sex Ratios of Children of Russian Pesticide Producers Exposed to Dioxin
Résumé en anglais


Le contrôle des odeurs de lisier

Suzelle Barrington, professeur-chercheur au département de génie en bio-ressources de l'Université McGill a mis au point, en collaboration avec la compagnie Agrodome de la rive sud de Montréal, un dispositif pour désodoriser le purin de porc.

L'installation est en fait une espèce de jupe qu'on place sur les fosses en béton où est entreposé le lisier.

Chantal Srivastava a recontré Suzelle Barrington.

Hyperliens pertinents

Manure fumes be domed!
Communiqué de presse de l'Université McGill (en anglais
)

Biographie professionnelle de Suzelle Barrington
Sur le site de l'Université McGill (en anglais)

La Fédération des producteurs de porcs du Québec
Section sur l'environnement et le traitement des lisiers


Chronique Nature

Les murs végétalisés

Une chronique de Rachel Léger, directrice de la recherche au Biodôme de Montréal.


Deuxième heure

Une grande frayère artificielle

La Société de la faune et des parc du Québec a inauguré cette semaine un vaste aménagement à l'embouchure de la Rivière aux Pins qui servira entre autres de frayère pour plus d'une quinzaine d'espèces de poissons qu'on retrouve dans le Fleuve St-Laurent.

L'embouchure de la Rivière-aux-Pins était très propice à la fraie mais elle avait perdu une partie de son potentiel au cours des dernières décennies et s'était beaucoup dégradée entre autres à cause de la construction de routes dans la région.

Pauline Vanasse a visité ces lieux.

Hyperliens pertinents

Aménagements fauniques - Parc de la Frayère de Rivière-aux-Pins
Communiqué de presse de la Société de la faune et des parcs du Québec

L'aménagement d'une frayère en eau vive
Fondation de la faune du Québec

Le poisson dans tous ses habitats
Société de la faune et des parcs du Québec

Bilan final quinquennal du Fonds de restauration de l'habitat du poisson 1994-1999


Une grande rencontre avec le philosophe Dominique Lecourt

La science et la technologie sont-elles en train de changer l'homme et de remettre en cause ce qui serait la nature humaine? Les nouvelles technologies de manipulation du vivant, de génie génétique ou de clonage vont-elles faire des humains autre chose que ce qu'ils sont actuellement?

Dans le cadre des grandes rencontres des Années lumière, Yanick Villedieu reçoit Dominique Lecourt, professeur de philosophie à l'Université Denis-Diderot Paris VII et auteur, entre autres, de l'imposant Dictionnaire d'histoire et de philosophie des sciences. Il s'intéresse à ces questions et propose des réponses dans Humain, post-humain, un livre qu'il vient de publier aux Presses universitaires de France.

Hyperliens pertinents

Présentation du travail et de la bibliographie du philosophe Dominique Lecourt

Entretien avec Dominique Lecourt

Allocution de Dominique Lecourt


L'auteur de la semaine : Nicolas Witkowski

Le physicien et écrivain, Nicolas Witkowski, a dirigé deux ouvrages, L'État des Sciences en 1991, et Le dictionnaire culturel des sciences qu'il nous a présenté à l'émission en 2001. À titre de co-auteur, on lui doit aussi La baignoire d'Archimède.

Son dernier-né s'intitule Une histoire sentimentale des sciences et est publié au Seuil. Sophie-Andrée Blondin en a discuté avec Nicolas Witkowski selon qui il manque une part de subjectivité à l'histoire des sciences telle qu'on la connaît.





L'émission Les Années lumière est diffusée
le dimanche de 12 h 15 à 14 h à la première
chaîne de la radio de Radio-Canada.



Dimanche 14 septembre 2003


PREMIÈRE HEURE : 12 h 15

Une expédition dans l'Arctique
Les maladies oubliées
Les dangers réels de l'amiante
Chronique Nouvelles technologies: La recherche scientifique dépendante des ordinateurs

DEUXIÈME HEURE : 13 h 05
Le Protocole de Cartagena : une protection face aux OGM

Une table ronde sur l'avenir de la recherche en biotechnologie au Québec

Les auteurs de la semaine: Pierre Bergeron et Ginette Paquet

Première heure

Une expédition dans l'Arctique

L'Amundsen, un brise-glace canadien remis en service et équipé pour la recherche dans l'Arctique, a débuté, le 8 septembre dernier, une grande expédition scientifique, un projet international piloté par le Canada.

Cette expédition dans l'Arctique qui durera un an permettra d'approfondir les connaissances sur le réchauffement planétaire et sur l'impact des changements climatiques. Quelque 250 chercheurs dans 11 pays participeront à cette recherche.

Le brise-glace a été nommé en l'honneur de Roald Amundsen, un grand explorateur norvégien de l'Arctique canadien qui fut le premier à franchir le passage du Nord-Ouest il y a 100 ans.L'Amundsen demeurera prisonnier des glaces, sur le plateau Mackenzie, pendant plusieurs mois.

Sophie-Andrée Blondin discute du projet avec Louis Fortier, directeur scientifique de l'étude canadienne sur le plateau arctique, Université Laval.

Hyperliens pertinents

Étude internationale du plateau continental arctique canadien
Québec-Océan

Leader de recherches internationales sur l'Arctique
Communiqué de presse de l'Université Laval

ArticNet : comprendre les impacts du réchauffement de l'Arctique
Communiqué de presse de l'Université Laval

CASES (Canadian Arctic Shelf Exchange Study)


Les maladies oubliées

Une nouvelle organisation à but non lucratif sur la recherche de médicaments pour les maladies tropicales négligées a été fondée officiellement le 7 septembre dernier à Genève.

L'Initiative pour la lutte contre les maladies négligées (DNDI) est issue d'un mouvement de Médecins sans Frontières, organisation à laquelle se sont joints le Conseil indien pour la recherche médicale, la Fondation Oswaldo Cruz du Brésil, l'Institut Pasteur, l'Institut de recherche médicale du Kenya et le ministère de la Santé de Malaisie.

250 millions de dollars seront investis sur 12 ans pour développer six ou sept médicaments actifs contre notamment la maladie du sommeil, la leishmaniose et la maladie de Chagas, trois maladies mortelles qui menacent 350 millions de personnes chaque année.

Pauline Vanasse en discute avec le Dr.Yves Champey, directeur de l'Initiative pour la lutte contre les maladies négligées.

Hyperliens pertinents

Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDI)
(site en anglais seulement)

L'innovation scientifique au service des maladies négligées (DNDI)
sur le site de Médecins sans frontières

Informations sur l'Initiative pour la lutte contre les maladies négligées (DNDI)
(en anglais)
Médecins sans frontières


Les dangers réels de l'amiante

Une nouvelle étude commandée par l'Institut de l'amiante démontre que la durée de vie dans les poumons de l'amiante chrysotile, le seul type d'amiante utilisée à des fins commerciales au Québec, est assez restreinte.

Selon cette étude, l'amiante chrysotile a une biopersistance qui se mesure en semaines alors que la durée de vie dans l'organisme des fibres amphiboles se mesure en années. Entre d'autres mots, la durée de vie des particules de l'amiante chrysotile dans les poumons après leur inhalation jusqu'à leur élimination, est beaucoup plus courte que celle de l'amiante contenant des amphiboles .

L'Institut de l'amiante a donc fait faire une étude indépendante sur le chrysotile pour bien marquer la différence entre les deux types d'amiante et pour convaincre ainsi la communauté scientifique que le type d'amiante utilisé au Québec n'est pas aussi dommageable qu'on a tendance à le croire.

Néanmoins, plusieurs chercheurs soulèvent des questions quant à la fiabilité des résultats de l'étude de l'Institut de l'amiante.

Sophie-Andrée Blondin explique.

Hyperliens pertinents

Institut de l'Amiante

The biopersistence of Canadian chrysotile asbestos following inhalation
Article sur la biopersistance de l'amiante chrysotile (en anglais)

La référence pour le chrysotile sur le net

Présentations du Symposium sur l'exposition à l'amiante et son impact sur la santé au Québec
Sur le site de l'Institut national de santé publique du Québec


Chronique Nouvelles technologies

La recherche scientifique dépendante des ordinateurs

À la chronique des Années lumière aujourd'hui, Yanick Villedieu accueille un nouveau chroniqueur à l'émission, Hervé Fisher, philosophe, auteur et professeur à l'Université Concordia.


Deuxième heure

Le Protocole de Cartagena : une protection face aux OGM

Jeudi dernier, le Protocole de Cartagena, un accord international qui vise à prévenir les risques associés aux biotechnologies, en particulier ceux liés au commerce international des organismes génétiquement modifiés (OGM), est entré en vigueur.

Les pays ayant ratifié le Protocole seront en droit d'exiger des informations sur les OGM, des informations qui leur serviront à décider s'ils veulent ou non des produits offerts. Au minimum, les exportateurs devront identifier les cargaisons qui contiennent des OGM, ce qui ne se fait pas actuellement.

Ces mesures toucheront même les pays qui n'auront pas ratifié le Protocole. Ceux-ci devront fournir des informations aux pays ayant ratifié le traité s'ils veulent exporter leurs produits dans ces pays.

Le Canada, un des plus importants producteurs d'OGM au monde refuse l'étiquetage obligatoire des produits contenant des OGM. De plus, un produit qui contient 5% d'OGM ou moins, peut porter la mention "sans OGM" au Canada, alors qu'en Europe, un aliment doit contenir moins de
1 % d'OGM pour recevoir cette appellation.

Pauline Vanasse a étudié la question.

Hyperliens pertinents

Convention sur la diversité biologique (en anglais)

Projets du Bureau de la Convention sur la biodiversité
Environnement Canada

Greenpeace Canada

OGM : Ottawa mise sur la bonne volonté
Sur le site Nouvelles de Radio-Canada

Les OGM une révolution génétique au menu
Dossier Internet de Radio-Canada


Une table ronde sur l'avenir de la recherche en biotechnologie au Québec

La multinationale britannique Shire qui a acheté, il y a deux ans, les laboratoires BioChem Pharma, à Laval, a fermé ces laboratoires la semaine dernière.

Étant donné que BioChem Pharma était un des "fleurons" de la recherche en biotechnologie et en pharmaceutique à Montréal, sa fermeture soulève des questions quant à l'avenir de la science et de l'industrie des biotechnologies au Québec et au Canada.

Pour répondre à ses questions, Yanick Villedieu discute avec

  • Gervais Dionne, co-fondateur de BioChem
  • Bertrand Bolduc, président de BioQuébec, une association qui regroupe les compagnies de biotechnologies québécoises
  • Tom Hudson, directeur du Centre d'innovation de Génome Québec et de l'Université McGill
  • Yves Gingras du Centre interuniversitaire sur la science et la technologie de l'UQAM à Montréal

Hyperliens pertinents

Shire Pharmaceuticals Group

Shire et l'avenir de BioChem
Maisonneuve en direct

Génome Québec

BioQuébec


Les auteurs de la semaine :
Pierre Bergeron et Ginette Paquet

Les auteurs de la semaine qui sont tous deux de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), ont participé à la rédaction d'un ouvrage collectif de plus de 500 pages paru aux Presses de l'Université Laval sous le titre Le système de santé au Québec - Organisation, acteurs et enjeux.

Il s'agit d'un vaste ouvrage qui couvre de nombreux sujets reliés au système de santé du Québec et qui se divise en quatre grandes parties qui traitent respectivement de la prise en charge des problèmes de santé par l'État, des structures et du fonctionnement du système de santé québécois, des ressources humaines en relation avec la prestation des soins de santé, et des ressources technologiques.

Yanick Villedieu s'entretient avec Pierre Bergeron et Ginette Paquet.




L'émission Les Années lumière est diffusée
le dimanche de 12 h 15 à 14 h à la première
chaîne de la radio de Radio-Canada.

 



Dimanche 21 septembre 2003


PREMIÈRE HEURE : 12 h 15

La science des ouragans
Galileo ou la fin d'une sonde spatiale
Le chant du trou noir
Chronique Médecine: La ressemblance entre le SRAS et les virus grippaux

DEUXIÈME HEURE : 13 h 05
La réédition des œuvres de Fernand Séguin

Série La route électrique: Un voyage sous haute tension

L'auteure de la semaine: Mireille Jardin, conseillère scientifique à l'UNESCO

Première heure

La science des ouragans

Quelque 2,8 millions de foyers et de commerces étaient toujours privés de courant, samedi, aux États-Unis, après le passage de la tempête tropicale Isabel qui a coûté la vie à au moins 30 personnes et causé des dégâts équivalant à plusieurs milliards de dollars.

Quelque six millions de personnes ont été privées d'électricité de la Caroline du Nord à l'État de New York. Les télécommunications sont parmi les autres services qui ont souffert du passage de la tempête.

Après Fabian, Isabel est le deuxième ouragan important à frapper le continent américain, ce mois-ci, et les météorologues prévoient qu'il pourrait y avoir jusqu'à 15 tempêtes et neuf ouragans cette année. En moyenne, des 10 tempêtes tropicales qui frappent chaque année, six se transforment en ouragans.

En fait, depuis qu'on enregistre les données sur les ouragans, la dernière décennie a été la plus riche en tempêtes tropicales et en ouragans. C'est que les conditions propices à leur formation, soit les changements climatiques ou les cycles climatiques au-dessus du nord de l'Afrique, se produisent plus fréquemment.

Pour en savoir davantage sur ces tempêtes, Pauline Vanasse a rencontré René Héroux, coordonnateur du programme Temps violent d'Environnement Canada.

Hyperliens pertinents

Isabel vient mourir à nos pieds
Sur le site Nouvelles de Radio-Canada

Centre canadien de prévision d'ouragan
Environnement Canada

National Hurricane Center
Site américain contenant de nombreuses informations sur les ouragans
(en anglais)


Galileo ou la fin d'une sonde spatiale

En 14 ans de vie dans l'espace, Galileo a passé 34 fois près des quatre principales lunes de Jupiter et découvert des preuves de l'existence d'océans souterrains sur trois de ces lunes, Europe, Ganymède et Callisto.

Les scientifiques sont particulièrement intéressés par l'océan souterrain sur Europe. La présence d'eau permet d'envisager l'éclosion d'une forme de vie. C'est pour éviter que la sonde spatiale ne contamine Europe avec des microbes en s'écrasant sur elle, que la NASA a programmé sa destruction en la précipitant sur Jupiter.

«Après avoir parcouru plus de 4,6 milliards de kilomètres et avoir été nos yeux et nos oreilles autour de Jupiter, nous croisons les doigts pour que, même lors de sa dernière heure, Galileo nous envoie de nouvelles informations sur l'environnement de Jupiter», a expliqué cette semaine Claudia Alexander, directrice du projet Galileo au Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie.

Galileo a pris environ 14 000 images au cours de son long périple. La sonde a été le premier engin spatial à frôler un astéroïde et à découvrir l'existence de la lune d'un astéroïde.


Sophie-Andrée Blondin nous renseigne davantage.

Hyperliens pertinents

Pour recevoir des informations de la sonde en temps réel, les auditeurs peuvent aller sur le site de la NASA qui offre la chronique des dernier moments de vie de Galileo

Également, au Planétarium à 15h45, sera présentée une dernière représentation des "Mystères de Jupiter "
Pour plus de détail sur le site du Planétarium

Galileo, Journey to Jupiter
Site de la NASA (en anglais)

Galileo vit sa dernière semaine
Sur le site Nouvelles de Radio-Canada

Informations et hyperliens concernant le projet Galileo
Sur le site de la NASA (en anglais)


Le chant du trou noir

Des astronomes sont parvenus à observer la fréquence des ondes sonores émises par un trou noir, à l'aide du télescope spatial américain à rayons X Chandra. Une technique de traitement d'images a permis de percevoir les infimes variations de luminosité, traduction visuelle des ondes sonores.

Selon les calculs des chercheurs, le trou noir émet une note correspondant au si bémol, 57 octaves sous le do moyen. Le son est ainsi un million de milliards de fois plus bas que les fréquences que nous sommes en mesure d'entendre.

Ces observations ont été faites dans l'amas de galaxies de Persée à 250 millions d'années-lumière de la terre.

Chantal Srivastava a demandé à Julien Malzac, astrophysicien à l'Institut d'astronomie de Cambridge et spécialiste des trous noirs, de nous expliquer l'importance de ce qui a été observé.

Hyperliens pertinents

How an X-ray Telescope Detected Sound Produced by a Black Hole
Observatoire de rayons X Chandra
Université Harvard ( site en anglais)

Chandra "Hears" A Black Hole For The First Time
Observatoire de rayons X Chandra
Université Harvard ( site en anglais)

«Iron-Clad» Evidence For Spinning Black Hole
Observatoire de rayons X Chandra
Université Harvard ( site en anglais)

Un trou noir peut émettre un son
Sur le site "Nouvelles de Radio-Canada


Chronique Médecine

La ressemblance entre le SRAS et les virus grippaux

À la chronique des Années lumière, Yanick Villedieu accueille à l'émission, la Dr Dominique Tessier, directrice de la Clinique Médisys de Montréal.

Hyperliens pertinents

SRAS : la lutte n'est pas gagnée
Sur le site Nouvelles de Radio-Canada

SRAS : ce qu'il faut savoir…
Dossier Internet de Radio-Canada


Deuxième heure

La réédition des œuvres de Fernand Séguin

Deux livres de Fernand Seguin, soit La Bombe et l'orchidée et Le Cristal et la chimère, sont en réédition cet automne, 15 ans après sa mort survenue en 1988.

Pionnier de la vulgarisation scientifique et grande figure de la télévision, Fernand Seguin possédait une façon sans pareille de discuter de sujets scientifiques.

Yanick Villedieu nous présente l'extrait d'une chronique de Fernand Seguin datant du 6 juin 1983, qui porte sur les travailleurs de la santé et le stress professionnel, et discute avec ses deux biographes, Danielle Ouellet et Jean-Marc Carpentier.




Un voyage sous haute tension : premier volet de la série La route électrique

Nous vous présentons aujourd'hui le premier volet de la nouvelle série des Années lumière qui traite de l'électricité.

L'électricité voyage sur de très longues distances entre le moment où elle est produite au barrage et le moment où elle est consommée dans les maisons, les industries, les commerces.

C'est un parcours qui est semé d'embûches et qui présente de nombreux défis pour les ingénieurs, les techniciens, les informaticiens et les gestionnaires de ces grands réseaux.

Pour mieux en saisir l'ampleur, Chantal Srivastava a fait une incursion dans l'univers d'Hydro-Québec.

Hyperliens pertinents

Hydro-Québec

Transénergie Technologies

Gros plan sur l'énergie
Informations sur les ressources énergétique dont l'électricité
Le ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs du Québec

La Régie de l'énergie du Québec

Informations sur l'électricité
Ressources naturelles Canada

Privatiser Hydro-Québec?
Dossier Internet de Radio-Canada




L'auteure de la semaine :
Mireille Jardin

Publié par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), le livre Réserves de biosphère. Des lieux privilégiés pour les hommes et la nature retrace l'évolution du concept et présente les objectifs et les réalisations de quelques-unes des 440 réserves de biosphère jusqu'à maintenant désignées, qui constituent des zones où l'on tente de concilier la conservation de la nature et le développement durable.

Pour nous parler de ce livre, Pauline Vanasse a joint Mireille Jardin, conseillère scientifique à l'UNESCO et co-auteure de Réserves de biosphère. Des lieux privilégiés pour les hommes et la nature.

Le livre est disponible en communiquant avec les Éditions Laliberté par courriel à l'adresse suivante : liberte@mediom.qc.ca


Hyperlien pertinent

Les réserves de biosphère
Unesco



L'émission Les Années lumière est diffusée
le dimanche de 12 h 15 à 14 h à la première
chaîne de la radio de Radio-Canada.

Haut de la page

 

Dimanche 28 septembre 2003


PREMIÈRE HEURE : 12 h 15

Une découverte majeure en immunologie à l'Université de Montréal
Le 12e Congrès forestier mondial : l'homme et la forêt peuvent-ils vivre en harmonie ?
Chronique Histoire des sciences: Les scientifiques et le mysticisme

DEUXIÈME HEURE : 13 h 05
L'obésité, mal du 21e siècle

Série La route électrique: Un parcours semé d'innovations

L'auteur de la semaine: Jacques Duran

Première heure

Une découverte majeure en immunologie de chercheurs de l'Université de Montréal

Une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal, dirigée par le Dr Michel Desjardins, a observé que le mécanisme du système immunitaire de l'homme comporte deux volets.

Cette nouvelle compréhension du fonctionnement du système immunitaire pourrait permettre la création de médicaments efficaces contre le cancer et les infections virales. Ces résultats de recherches fascinants ont été publiés dans plusieurs revues réputées dont la revue britannique Nature.

Mathieu Houde, étudiant au doctorat au laboratoire de Michel Desjardins, discute de cette découverte avec Yanick Villedieu.

Hyperliens pertinents

Percée majeure dans la recherche contre le cancer
sur le site Nouvelles de Radio-Canada

Er-Mediated Phagocytosis: A New Membrane For New Functions
Sommaire des découvertes de l'équipe de l'Université de Montréal (en anglais)

Le 21e siècle sera protéomique
sur le site du journal Forum de l'Université de Montréal


Le 12e Congrès forestier mondial : l'homme et la forêt peuvent-ils vivre en harmonie ?

Lors du Congrès forestier mondial de Québec, plusieurs idées ont fait l'unanimité parmi les 4000 participants venus de 140 pays: protéger la biodiversité, restaurer 50 % des forêts dégradées du monde et décentraliser l'aménagement forestier au niveau des collectivités.

Cependant, certains partipants, même s'ils sont d'accord avec les voeux exprimés au congrès, craignent que les moyens concrets pour arriver aux objectifs fixés, ne soient pas instaurés.

Ainsi, pour la première fois, un comité de suivi du congrès se chargera de faire cheminer les recommandations au premier ministre du Canada et aux pays membres du G8.

Pauline Vanasse raconte que depuis la fin de la dernière glaciation, les forêts ont diminué de moitié et que seulement 5 % de ce qui reste est aménagé de manière rationnelle. Elle nous parle, entre autres, de l'Amazonie, une forêt magnifique mais qui, malheureusement, est maltraitée.

Hyperliens pertinents

Congrès forestier mondial: des objectifs à atteindre d'ici 2021
sur le site Nouvelles de Radio-Canada

12e Congrès forestier mondial

GreenPeace Canada

Carrefour de la recherche forestière
sur le site du ministère québécois des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs

Société des établissements de plein air du Québec

Forum des Nations unies sur les forêts


Chronique Histoire des sciences

Les scientifiques et le mysticisme

Pour la chronique des Années lumière, Yanick Villedieu accueille à l'émission, Yves Gingras, historien des sciences à l'UQAM.



Deuxième heure

L'obésité, mal du 21e siècle

Lors d'un symposium ayant lieu mardi à Montréal et intitulé L'obésité, des choix dans la balance, des chercheurs ont fait part de découvertes surprenantes concernant l'obésité qui figure aujourd'hui parmi les plus grands problèmes de santé publique.

On commence à découvrir que le lait contient peut-être des substances telles les acides gras oméga-3 favorables à un contrôle du poids.

Des études récentes tendent à démontrer qu'un apport insuffisant en produits laitiers, en calcium en particulier, peut être associé à un gain de graisse.

Yanick Villedieu a rejoint le Dr Angelo Tremblay de l'Université Laval qui a effectué une étude sur cette fonction du calcium.



Hyperliens pertinents

Le calcium, un allié contre l'obésité
Article de Québec Science du 24 septembre 2003

Une première étude canadienne démontre l'importance des aliments riches en calcium pour combattre l'obésité - Les produits laitiers auraient un impact sur le contrôle du poids
sur le site de Canada NewsWire

Le site francophone de l'obésité

Nutrition et obésité


Un parcours semé d'innovations : second volet de la série La route électrique

Hydro Québec n'a pas comme seul objectif de créer et de fournir de l'électricité. L'entreprise possède un institut de recherche où 250 chercheurs et 125 techniciens tentent de développer des outils et des technologies en matière hydro-électrique dans quatre grands laboratoires, et de les implanter sur de nombreux sites d'essai.

Si vous ne savez pas comment on stabilise les réseaux hydro-électriques, comment on les protège contre la foudre et le verglas et si vous ne connaissez pas les concepts d'isolateurs, de pinces d'attaches et de galop, écoutez Chantal Srivastava qui a rencontré des chercheurs de l'Institut de recherche d'Hydro-Québec (IREQ) à Varennes.

Hyperliens pertinents

Hydro-Québec

Transénergie Technologies

Gros plan sur l'énergie
Informations sur les ressources énergétiques dont l'électricité
sue le site du ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs du Québec

La Régie de l'énergie du Québec

Informations sur l'électricité
sur le site de Ressources naturelles Canada

Privatiser Hydro-Québec?
Dossier Internet de Radio-Canada


L'auteur de la semaine :
Jacques Duran

L'auteur que nous vous présentons cette semaine a écrit un livre qui est en fait une introduction à la physique des milieux granulaires, une discipline qui a pour objet une matière qui n'est ni liquide ni solide, qui se comporte donc de façon singulière et qu'on n'étudie de façon active que depuis quelques années.

Bien que cette discipline soit méconnue du grand public, elle s'intéresse à une substance très présente dans la nature et dans l'industrie. En fait, 70% des objets manufacturés qui nous entourent ont existé à un moment ou à un autre sous forme de grains.

Jacques Duran est directeur de recherche au CNRS. Son livre publié aux éditions Belin - Pour la science s'intitule Sables émouvants : La physique du sable au quotidien.

Chantal Srivastava a rejoint Jacques Duran au studio de Radio-Canada à Paris.




L'émission Les Années lumière est diffusée
le dimanche de 12 h 15 à 14 h à la première
chaîne de la radio de Radio-Canada.