PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

La philosophie et la guerre
[26 mars 2003]

La question de la guerre est partie intégrante de l'histoire de l'humanité. Des calculs indiquent que le monde aura connu une année de paix pour 13 années de guerre. L'anthropologue Serge Bouchard et le documentariste Jean-Daniel Lafond abordent la guerre sous un angle philosophique et anthropologique.  
 
Expérience personnelle 
Jean-Daniel Lafond est né en 1944 durant la guerre en France: «Je suis né le jour de la libération de Paris. Je suis né dans la nature, sous les bombes, sans que le médecin n'arrive». Depuis, la guerre et la barbarie interpellent le documentariste et philosophe. 
 
La condition humaine 
Selon Serge Bouchard «La guerre fait partie de la condition humaine mais nous devons continuer de transcender notre condition». La philosophie manque dans les relations entre États. Le droit ne suffit pas toujours. La preuve, l'ONU est dépassée par les événements en Irak. 
 
Le pacifisme 
Historiquement, la paix n'est qu'un état de guerre suspendu. Le pacifisme est, pourtant, un mouvement profond. «Le mouvement pacifiste est notre seul espoir», affirme Serge Bouchard. «Le pacifisme doit devenir une vision collective du monde», complète Jean-Daniel Lafond. 
 
  • Serge Bouchard, «Des mammifères politiques», Le Devoir, 18 mars 2003.

    » Ronald Georges

    Écoutez l'entrevue (22:33)







  •