PAR DATE »
PAR MOTS-CLÉS :
PAR LA POSTE:
INDICATIF PRÉSENT
1400, RENÉ-LÉVESQUE EST
BUREAU 1328
MONTRÉAL (QUÉBEC)
H2L 2M2

PAR COURRIEL:
indicatif@radio-canada.ca

John Saul
[21 mars 2006]

L'essayiste John Saul annonce la mort de la globalisation. La mondialisation ou la globalisation, une idée proposée dans les années 70 qui faisait de l'économie la priorité, a été très populaire durant les années 80. En dressant la liste des promesses faites en 1970, qui devaient produire une richesse étonnante, John Saul prouve que le PNB et la création des richesses aujourd'hui sont somme toute moyens. 
 
Durant les années 90, John Saul a recueilli les commentaires étonnants d'intervenants néolibéraux, très critiques envers la mondialisation. C'est ce qui lui a mis la puce à l'oreille. « Les États-Unis, le pays à l'origine de cette idée, est le plus endetté », affirme l'essayiste. 
 
 
Conférence : 
  • le 11 avril, à l'hôtel Fairmont Royal York de Toronto 
     
     
  • John Saul, Mort de la globalisation, Éditions Payot, 2006.


  • Écoutez l'entrevue (41:57)