La zone radio de Radio-Canada

ThématiquesThématiques

Société


Pouvons-nous vivre sans le sacré?

[Le mardi 4 octobre 2005]

Sacré

Serge Bouchard aborde la question du sacré dans notre société, autant dans nos institutions que dans nos vies au quotidien. Il en discute avec ses invités, Gilles Vigneault, le journaliste et essayiste Jean-Claude Guillebaud et le philosophe Michel Morin. Sa complice: Nathalie Collard, journaliste à La Presse. 
 
Quelques jours après l’assermentation de la nouvelle gouverneure générale, la question se pose: existe-t-il encore des institutions sacrées? Nathalie Collard, qui fait partie de la génération des 30 ans, constate que sa génération essaie de créer de nouveau rituels: célébrer le mariage et la naissance, redonner sa place à la famille sous une autre forme que la tradition. 
 
De la religion à l’identité 
Le sacré témoigne de notre efficacité à l’imaginaire. Une institution sacrée, c’est une fondation, peu importe son rôle concret dans la société. Ici au Québec, la religion, institution sacrée s’il en fut, a été déboulonnée de son rôle pour être remplacée par notre course à l’identité et à la protection de notre langue. Notre société distincte a pris, dans notre imaginaire, au-delà de la politique, une dimension sacrée.  
 
Les Américains ont le don de sacraliser à peu près tout: le matérialisme, Hollywood, le président, les armes, l’armée... Au Canada, avec la Charte des droits et libertés, la personne est devenue sacrée. Pas la communauté, la personne. C’est le problème de la Cour suprême lorsqu’elle doit transiger avec les Amérindiens, par exemple. Ceux-ci lui disent : «Nous ne sommes pas une personne, nous sommes une communauté.» Où s’inscrivent les droits de la personne, dans ce cadre-là?  
 
Les invités 

  • Gilles Vigneault, illustre citoyen. Docteur honoris causa à l’UQAM, chevalier, puis grand officier de l’Ordre national du Québec, chevalier de la Légion d’honneur en France, commandeur des arts et lettres de la République française. Deux écoles portent son nom, l’une à Montréal, l’autre à Marseille.  
  • Michel Morin, philosophe et professeur au collège Édouard-Montpetit. Il a publié L’identité fuyante
  • Jean-Claude Guillebaud, journaliste. Il vient de publier La force de conviction, un essai sur la croyance aveugle, sur le nouveau sacré dans nos sociétés. 
  • Nathalie Collard, la complice de Serge Bouchard, est journaliste à La Presse et essayiste.


  • À l'antenne À l'antenne

    Présentement :

    Samedi et rien d'autre

    Écoutez en direct


    À venir :

    Culture club

    14 H (HAE)
    René Homier-Roy anime ce magazine culturel tous horizons.

    Incontournables de la Première chaîneIncontournables de la Première chaîne

    Maison à vendre
    L'HEURE DES COMPTES
    Des taux hypothécaires alléchants
    [Pour en savoir plus »]
    Jean-Pierre Blackburn
    DÉSAUTELS
    À la recherche de produits et de marchés
    [Pour en savoir plus »]