Bibliothèque virtuelle (photo)
Accueil (menu)
Liste de tous les livres (menu)

Beaux livres

Biographies

Essais

Fiction

Jeunesse

Livres pratiques

Tous les livres



Illustration
Bibliothèque virtuelle (photo)
Bibliothèque virtuelle (photo)
La Bible
Collectif
[Livres pratiques]
Médiaspaul, 2400 pages, 2227474882

Du début de l'humanité jusqu'à dans un avenir infini, Dieu par la plume de prophètes nous donne des règles de vie, de morale pour vivre avec nos semblables en nous promettant l'Eternité (sans devoir égorger son prochain). Un livre, qui est toujours d'actualité en le lisant bien.


Proposé par :
Evelyne Milot, Rivière Rouge
 
Son appréciation :
Dans une société qui est passée de religieuse à humaniste, je n'ai pas la perception qu'une amélioration à eu lieu, bien au contraire.Nous aurions dû laisser la religion mais garder Dieu et ces preceptes.Le livre à lire et à relire.

Son passage marquant du livre :
« "Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruissent,et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez vous des trésors dans le ciel , où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent . Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur." Jésus dans Matthieu 6, 19-21. »

Commentaire des internautes :

Commentaire
Avant l'avènement du christianisme, l'objet des guerres consistait généralement en la conquête de nouveaux territoires, et ainsi les empires gagnaient ou perdaient de leurs pouvoirs. On s'emparaient de nouveaux territoires, mais on respectaient les cultures (et religions) des conquis. Avec la venue du christianisme, les guerres ont pris de plus en plus une saveur idéologique, de telle sorte qu'aujourd'hui on fait la guerre, non pas pour changer les frontières nationnales, mais plutôt pour imposer son point de vue, sa culture. L'Église Catholique Romaine à été la première à comprendre qu'on peut bâtir un empire en faisant mainmise sur les cerveaux humains, plutôt que sur leurs territoires. Avec le succès qu'on lui connait, il est intéressant d'analyser la Bible, sachant qu'elle a été l'instrument centrale pour conditionner ses troupes et disséminer son idéologie. On y retrouve toutes les techniques de lavage de cerveaux, faisant généreusement usage du truc du Bon et du Méchant, ayant amplement recours à l'arme de la terreur (le feu éternel pour les non-croyants), infantilisant ainsi ses disciples pour assoir son pouvoir.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À tous ceux qui désirent comprendre les techniques utilisées par ces assoiffés de pouvoir qui prétendent vouloir rendre le monde meilleur, mais qui ne servent qu'à mieux le diviser.

Rino St-Amand, Montréal

Commentaire
La Bible est certes un livre fondateur de la civilisation judéo-chrétienne, tout comme le Coran l'est pour la civilisation islamique, mais le seul angle sous lequel j'estime qu'il peut nous aider à comprendre l'époque contemporaine est celui de son lien avec ce conflit majeur de notre époque qu'est le conflit israélo-palestinien. Ne serait-ce que pour comprendre pourquoi on parle encore de la Judée et de la Samarie.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Aux croyants comme aux incroyants, avec ce rappel : craignons l'homme d'un seul livre. C'est le père du fanatisme et de l'intégrisme.

christiane Bélanger, Montréal

Commentaire
Aucune pertinence. Laissons ce livre à nos voisins États-Uniens qui se prélasse dans la médiocrité.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Comme éloge du mensonge et de l'hypocrisie.

Denis Perreault, Ste-Adèle

Commentaire
est-ce bien la vérité?
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
au pape Benoît XVI. Pouvez-vous me résumer tout cela ou encore aimez-vous les uns les autres

Maurice Leboeuf, Montréal

Commentaire
Dans l'un des commentaires, quelqu'un se demande en quoi ce livre nous aide à comprendre notre monde et notre époque. Pour moi, c'est clair que notre société est encore fortement imprégnée (mais pour combien de temps encore) par le christianisme et ses dérivés... (j'entends pas là les valeurs véhiculées, avec leurs différentes interprétations, avec le positif et le négatif que ça implique.) Pour le livre en tant que tel... il s'agit davantage d'un collage d'écrits plutôt que d'un seul bouquin et, comme quelques-uns l'ont mentionné, la beauté et l'humanisme de ce «livre» se trouve davantage dans le Nouveau testament, dans les 4 évangiles, en fait. L'Ancien testament est truffé de textes de peur (l'Apocalypse) ou d'écrits dépassés parce que rédigés dans un contexte particulier (une époque où, par exemple, les femmes n'avaient pas le statut qu'elles ont aujoud'hui.) Mais dans les Évangiles, qu'on nous apprenait à connaître à l'école, je ne me souviens pas d'y avoir vu de traces de misogynie ou de mépris quelconque. Au contraire, il me semble qu'on y trouvait que des paraboles incitant à la tolérance, au respect, à l'équité et à la justice. Des exemples: «Qui es-tu pour jeter la première pierre?» «Ce que tu fais à ton prochain, c'est à Moi (Dieu) que tu le fais» et la parabole de Jésus marchant sur l'eau: malgré tout ce qui arrive, ne jamais perdre l'espoir, ne jamais perdre la Foi. Pour moi, ces paroles étaient lumineuses, ne parlaient ni de haine, ni de découragement insurmontable, ni de supériorité d'un humain sur un autre, au contraire. C'était l'amour au quotidien, l'amour dans les petits gestes. Un prêtre nous a dit un jour quelque chose comme: Si vous n'avez qu'un message à retenir de la parole de Jésus (—donc on parle toujours de ce personnage ici, et non de la Bible en entier—), c'est qu'il faut Aimer son prochain. Et comme c'est difficile, le reste des histoires de cet homme, ne servent qu'à essayer de nous montrer comment.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À qui l'offrir? Je ne sais pas... Ceux à qui il serait le plus utile... sont souvent des gens déjà trop imbus d'eux-mêmes ou aveuglés par leurs certitudes, alors... Essayons quand même une dédicace: «Pour essayer de se sortir de Soi et de s'ouvrir à l'Autre.»

Julie Marcil, Mtl

Commentaire
Parce qu'elle témoigne des besoins spirituels vitaux qui monopolisent l'être humain dans sa perception du Monde.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À mon fils Mathieu qui vient d'avoir ses 18 ans. Ma dédicace se lirait comme suit : «Voici les instructions concernant les champs d'interventions réservés à Dieu. Tu peux changer le Monde mais ne perds pas ton temps à essayer de changer Dieu.»

Serge-André Guay, Lévis, Québec, Canada

Commentaire
Les écrits bibliques nous renseignent sur les valeurs qui sont à l'origine de la conception de la société occidentale. Textes anciens qu'il faut lire en les situant dans le contexte de l'époque. C'est le récit de l'histoire d'humains en marche qui vivent au quotidien ce que les hommes et les femmes d'aujourd'hui reproduisent avec leurs limites. Prendre conscience de la nature humaine, n'est-ce pas la manière d'apprendre à me connaître et à me situer dans la vie? Avec les textes du Nouveau Testament, Jésus-Christ vient proposer un idéal de vie. Chaque humain est invité vivre selon les valeurs qu'on y retrouve.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Je dédie ces textes à mes enfants, afin qu'ils apprennent à apprivoiser ce qu'est la nature humaine et à comprendre le sens de l'histoire des hommes et des femmes. Puissent-ils prendre conscience de qui ils sont et être capables de donner un sens à leur vie.

Monique Daoust, Ste-Thérèse

Commentaire
Bien que ne soyant ni pratiquante, ni même croyante, je crois qu'il est important de lire la bible puisque c'est un document qui a régi la vie humaine depuis plus de 2005 ans et qui, dans une lecture intégrale et non méditée, a menée à tant de meurtres (La Sainte Inquisition) et de guerres (de religions).
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Je ne souhaiterais pas réellement l'offrir à personne en particulier. Par conséquent, il n'y aurait aucune dédicace.

Mélanie Rousseau, Ste-Foy (Qc)

Commentaire
Il suffit de lire la variété et parfois l'antagonisme des commentaires proposés au sujet de la Bible pour mieux comprendre notre époque. Lorsque les idéologies sont traitées comme s'il s'agissait de marques de savon (la mienne est meilleure que la tienne, non, la mienne mousse mieux, peut-être mais la tienne pollue, tandis que la mienne...) on n'est jamais loin d'une autre guerre de religions. À ces batailles d'idées je préfère l'approche expérientielle du sacré dont Henri Le Saux (moine chrétien devenu Sannyasin sans cesser d'être moine chrétien) pouvait dire en parlant de l'homme en quête d'absolu : "Ou bien cette Lumière qui a jailli "au sein du fond" lui révèle que les Écritures sont vraies et du fait même le plan des Écritures est transcendé (une fois la lampe allumée, le tison est oublié), ou bien les Écritures sont rejetées au nom d'une raison qui refuse de se laisser bluffer d'avantage." H. Le Saux, Inititation à la spiritualité des Upanishads, p. 206. Tant qu'un livre, surtout lorsqu'il est de l'envergure de la Bible, est abordé comme un recueil d'idées, on devrait y inscrire en exergue la chanson de Brassens : "Encor s'il suffisait de quelques hécatombes. Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât. Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent. Au paradis sur terre on y serait déjà. Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes. Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez. Et c'est la mort, la mort toujours recommencée. Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente...". C'est sans compter que les idées qu'on projette sur la Bible dépendent non seulement de l'époque mais aussi de la traduction que l'on a en main... "L'Esprit est fort mais la chair est faible" et "L'eau de vie est forte, mais la viande est avariée" sont des formules que ne séparent que quelques traductions. Ce n'est donc pas tant la Bible qui éclaire l'époque, que l'usage qui en est fait.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
"À toi, passant qui cherches, puisses-tu ne trouver dans ces pages qu'un miroir réfléchissant la Lumière qui brille au tréfond de toi."

Daniel Laguitton, Sutton

Commentaire
Parce que pour comprendre le présent, il faut comprendre le passé.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Sincèrement, je ne l'offrirais pas. Je n'y mettrais pas une dédicace mais une mise en garde :"Attention, contenu symbolique, ne pas prendre au pied de la lettre, risque de mort philosophique."

Jean-François Paradis, Montréal

Commentaire
il renferme ce que l'homme a besoin de savoir pour être en paix avec Dieu et par le fait même avec lui même. le problème de l'homme ne change pas d'une époque a l'autre, ce livre sera toujours d'époque. le problème est qu'il est separer de Dieu et que par la foi en Jesus -Christ il est reconcillié, et l'Esprit-Saint va le guider de progrès en progrès a se raprocher de Dieu.....
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
à mon fils; que ce livre ne s'éloigne point de toi médite le jour et nuit, pour agir fidèlement selon qu'il est écrit, et la paix de Dieu emplira ton coeur et tu distinguera le bien du mal. et tu vivras des jours heureux sur terre.

andre plante, st-jean-sur-richelieu

Commentaire
Ce livre est un pillier important de la société judéo-chrétienne. Le lire nous informe sur l'origine des valeurs de cette société et nous aide à comprendre les comportements actuels de celle-ci.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
J'offrirais ce livre à mon père qui part pour un long voyage en Chine. Voyager nous force à nous comparer avec ce qui est ailleur. J'espère que ce livre t'aidera à revenir avec nous.

Dominic Cliche, Marieville

Commentaire
Il nous montre les valeurs qu'on devrait évoquer à nos enfants, le respect, les hauts et les bas de la vie. Surmonter les épreuves.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Ma mère. À une chère mère qui s'est dédiée aux autres toute sa vie. Je t'aime.

martin blanchard, granby

Commentaire
Bible catholique, bible juive, coran etc. En fait, je ne recommande à personne de livres ces livres. Ils ont au court des siècles, dirigés le monde dans tout ce qui est mauvais. Presque toutes les guerres ont une origine religieuse. D’ailleurs tout ce qui ce passe présentement dans le monde, n’est-il pas relié au monde religieux. Musulman, juif, et les chrétiens fondamentalistes du Christian belt américain sont tous dans le même entêtement. , Plusieurs s’en servent pour convaincre les autres qu'ils ont la vérité. Les autres les combattent pour leur entêtement à croire qu’ils ont la vérité. Je suis profondément convaincu que sans ces livres le monde serait meilleur, du moins, beaucoup moins de guerre.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À personne pour éviter de répendre ces absurdités

Gaston Phaneuf, St-Étienne de bolton

Commentaire
En fait la bible doit être pris au pied de la lettre comme le font les témoins de Jéhovah.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
à mon ami René

ruth imbeault, st-bruno, Qc

Commentaire
Il nous montre les valeurs qu'on devrait évoquer à nos enfants, le respect, les hauts et bas de la vie. Surmonter les épreuves.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Ma mère. À une mère chère qui s'est dédiée aux autres toute sa vie. Je t'aime.

veronique langlois, granby

Commentaire
La Bible est certes un livre précieux et important, mais je ne vois pas en quoi il peut nous aider à comprendre notre époque. C'est un ensemble de textes disparates, pour la plupart hautement symboliques, qu'on a malheureusement trop souvent tendance à prendre au pied de la lettre. Quant au "message d'amour" du Christ, il n'occupe qu'une toute petite partie de la Bible, le Nouveau Testament, et son authenticité reste sujette à caution... Un livre essentiel pour comprendre l'histoire de la civilisation judéo-chrétienne, sans doute... mais pour comprendre notre époque??? Là, je ne vois pas.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À tous les amateurs d'histoire et de symbolique anciennes. "Sachons étudier les morts sans les déterrer!"

Alain Cormier,

Commentaire
La Bible c'est comme le coran. On commet les pires attrocités en son nom. Qu'on se rappelle l'inquisition.

Michel Blais, St-Ferdinand, Qué

Commentaire
C'est bien ce que je me demande! Je suis estomaqué de voir que cet ouvrage inqualifiable figure parmi les 25 premiers choix. C'est bien navrant!
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Je ne l'offrirais pas à mon pire ennemi!

Yves Amesse, Montréal

Commentaire
Ce livre ne raconte pas une époque, mais raconte l'amour. L'amour de soi, des autres et de Dieu. Notre époque est un peu branchée sur des idéaux mal placés. La violence est populaire, les scandales attirent l'attention et le matériel est la raison de vivre. Ce livre, qui n'en est pas un, mais toute une bibliothèque reliée, raconte la marche de l'humanité dans sa recherche d'amour et, dans ses derniers livres, nous connecte à l'essentiel. La rencontre de Jésus, aujourd'hui même en 2005.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
J'aimerais l'offrir à tout le monde et j'en ferais la dédicace suivante: Commence par lire le Nouveau Testament. Dans dix ans, tu liras le reste: y'a pas de presse. Pour le moment, essaies de connaître celui dont on parle et laisse-le te parler. Bonne lecture! (Si tu y prends goût, n'en fais pas une interprétation tragique avec de grandes leçons doctrinales à imposer. Fais simplement qu'écouter et l'aimer. Rien n'est dur pour les hommes, tout est léger dans ce livre. Tout est amour. On en a trop souvent manqué notre lecture en tentant d'en faire des interprétations intégristes.)

Christopher Beaulieu, Sherbrooke

Commentaire
La religion catholique a influencé tous les aspects de notre société. Bien que la société québécoise s'est peu à peu affranchie de son emprise, il reste que nos réflexions sont encore aujourd'hui empreignées des valeurs chrétiennes.

Marylène Ferland, Outremont

Commentaire
Comme plusieurs l'ont déjà indiqué, les valeurs contenues dans ce livre ont une influence énorme sur notre civilisation encore aujourd'hui. D'ailleurs, on voit apparaître de vastes mouvements fondamentalistes chrétiens aux États-Unis, comme quoi ce livre influence encore la vie des Hommes.

Adrien Lapointe, Kingston

Commentaire
Un grand texte sacré et même fondateur de notre société occidentale, que l'on soit croyant ou non. Il permet de comprendre au nom de qui ou de quoi notre monde a parfois atteint des sommets d'humanité, mais parfois aussi touché des profondeurs abyssales de la bêtise...
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À George W. Bush Dédicace: George, ceci N'EST PAS et ne pourra jamais être un traité sur la justification de ta politique extérieure. P.S. ...Et Jésus, à ta grande déception, n'est pas un philosophe...

Luc-Nil Lariviere, Québec

Commentaire
L'utilité de ce livre tient à ce qu'il contient le mythe fondateur de la civilisation Judéo-Chrétienne et qu'il est essentiel de connaitre nos racines pour se comprendre. Cependant, je le trouve dangereux car il ne vient pas avec un mode d'instruction ce qui donne lieu à tous les abus.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
A Georges W. Bush -" Georges, ce n'est qu'un MYTHE, seulement un MYTHE, rien qu'un MYTHE"

Jean-Simon Bérubé, Rimouski, Quebec

Commentaire
Des histoires de l'Ancien Testament aux prophéties apocalyptiques en passant par les paroles réconfortantes des Psaumes, ce livre ne peut rester dans l'indiférence. Il est une référence de la littérature, que l'on le veuille ou non.

Jean-François Lamer, Montréal

Commentaire
Même si je suis athée, la Bible constitue un recueil majeur sur l'histoire humaine; nous en sommes marqués indéniablement dans nos valeurs et notre compréhension de la vie qu'on soit en accord ou en désaccord avec la vision qu'elle présente. Pour les mêmes raisons, je vais suggérer aussi le Coran.

Micheline Jourdain, Montréal

Commentaire
Le tiers de la population mondiale se dit «croyante», et ceux qui ne se disent pas «croyants», s'opposent surtout à ceux qui croient en un Dieu biblique. On ne peut pas parler des livres qui nous aident à comprendre notre époque, sans parler de la Bible, qu'on adhère à ce qu'elle prêche ou qu'on s'y oppose. C'est un livre qui a été utilisé autant pour unir les peuples, que pour les diviser. Un livre de propagande pour la paix comme la guerre.

Caroline Paulhus, Montréal

Commentaire
Un livre totalement contradictoire!!! D'un côté on nous dit de pardonner et de tendre l'autre joue... de l'autre, le gentil "Dieu" noie la planète parce qu'il n'est pas content!!! (Oeil pour oeil, dent pour dent!) Noé est un grand homme qui voue son petit-fils à l'enfer parce qu'il apprend que ce dernier l'a vu nu après une beuverie... Les deux filles de Loth couchent avec papa après l'avoir saoulé pour que le nom ne se perde pas... et ça c'est correct!!! (L'ancien testament donne même le taux d'intérêt pour les prêts à l'étranger!)

Michel Durocher, Montréal

Commentaire
Les valeurs qu'ont y trouvent sont fort honorables mais il est de la première importance que l'ont arrête de s'en remettre à plus-puissant-que-nous pour guider notre vie. Nous sommes tous une parcelle de Dieu qui s'exprime à travers notre existence...
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À personne, je ne voudrais pas risquer que qui se soit se trompe en interprétant mal le symbolisme omniprésent.

Maxime Deshaies, Sainte-Geneviève

Commentaire
Il aide à nous comprendre nous même et à comprendre les autres. Il est à la fois un livre d'histoire (dans les deux sens du terme) et un guide de vie. C'est tout à fait vrai qu'il n'est pas facile de s'y conformer mais nous ne pouvons nier le fait que de suivre ses enseignements nous approche du bonheur et nous éloigne des guerres et de bien des maux (encore la, dans tous les sens du terme). Il est étonnant de comparer cet écrit avec le Coran. Les deux se rejoignent étonnamment.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
Je l'offre à tous ceux qui recherche la justice. Pour la leçon d'histoire, lisez le premier testament. Pour le guide de vie, qui te conduira non pas vers la joie mais vers le bonheur, le tiens et celui de tes proches, lis le second testament. inutile de me dire que c'est facile à suivre... comme partout ailleurs, il n'y a pas de résultats sans effort! bonne lecture!

Yvon Claveau, Saint-Georges de Beauce

Commentaire
Du grec «biblia» (les livres), la Bible est une véritable bibliothèque de psychologie de l'âme humaine. En effet, une lecture de la Bible selon les quatre sens de l'Écriture (Origène, Thomas d'Aquin) permet de s'approprier l'analogie de ces personnages et de leur geste dans nos vies. De tous temps, l'humain s'est posé les mêmes questions et a souvent trouvé les mêmes réponses. Ainsi, sur le plan de l'humour et de l'ironie de notre espèce, je travaillais il y a quelques années avec des étudiants sur l'histoire d'amour et d'adultère entre David et Bethsabée, la femme d'Urie, alors qu'au même moment, nous assistions aux péripéties de Bill Clinton, de sa femme et de sa maîtresse, comme quoi l'humainité ne change pas tant que ça.
 
À qui aimeriez-vous l'offrir et quel en serait la dédicace?
À ma femme, française, laïque et républicaine, afin que tu connaisses à ton tour, l'origine de ma vision de l'univers, celle qui a bercé mon enfance et qui façonne encore ma vie d'homme.

Louis Georges Deschênes, Sherbrooke

Commentaire
Le christianisme est à la base de la société québécoise et occidentale. Malgré le désir de plusieurs de l'enterrer, le livre demeure encore aujourd'hui une oeuvre théologique et philosophique majeure. Il est malheureux qu'il ait conduit à tant de morts.

Jean-Christian Drolet, St-Félicien


 
Fiche de lecture (titre)