Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page
Connaissez-vous bien l’histoire autochtone de l’Ouest canadien et du Grand Nord?

Connaissez-vous bien l’histoire autochtone de l’Ouest canadien et du Grand Nord?

En ce Mois national de l’histoire autochtone, découvrez ou redécouvrez la riche histoire des peuples autochtones dans l’Ouest canadien et le Grand Nord canadien. Testez vos connaissances avec ce jeu-questionnaire.

Partagez le quiz

Crédit : Radio-Canada/Camille Gris Roy

On compte au pays environ 70 langues autochtones distinctes, qui sont réparties en 10 familles linguistiques. Parmi les langues suivantes, laquelle n’est pas parlée par des peuples autochtones de l’Ouest canadien?

  • Les langues sioux, dénée et crie sont particulièrement parlées dans les Prairies.

Crédit : Radio-Canada/Trevor Lyons

Durant ce qu’on appellera la résistance du Nord-Ouest, les Métis et leurs alliés des Premières Nations défendent ce qui est aujourd’hui la Saskatchewan et l’Alberta contre les colons blancs et la prise de contrôle de leurs terres par le gouvernement. À cette époque, qui est le bras droit du chef Louis Riel?

  • On se souvient surtout de Gabriel Dumont (1837-1906) comme étant le chef militaire du gouvernement provisoire métis pendant la résistance du Nord-Ouest de 1885. Il était le chef reconnu des Métis de la branche sud (Batoche) et le bras droit de Louis Riel. Yvon Dumont est l'ancien lieutenant gouverneur du Manitoba (1993-1999), Jean-Baptiste Lagimodière était un trappeur canadien-français, grand-père de Louis-Riel, tandis qu'Elijah Harper était un politicien cri et le premier député autochtone à siéger à l’Assemblée législative du Manitoba.

Crédit : Bibliothèque et Archives Canada/Nick Nickels

Avant 1960, les peuples autochtones ne pouvaient voter au Canada que s'ils renonçaient à leur statut d'Indien et à leurs droits issus de traités. Quelle province canadienne est la première à avoir donné le droit de vote à ceux qu’on appelait les Indiens inscrits?

  • La Colombie-Britannique a donné le droit de vote aux Autochtones en 1949, le Manitoba, en 1952, l’Ontario, en 1954, et la Saskatchewan, en 1960.

Crédit : Radio-Canada/Marc Godbout

Le Nunavut est le dernier territoire à entrer dans la Confédération en 1999, après avoir obtenu son indépendance des Territoires du Nord-Ouest. Que signifie Nunavut en inuktitut?

  • Nunavut signifie « notre terre » en inuktitut. En 2016, 23 225 habitants du Nunavut, soit 65 % de la population du territoire, ont déclaré que l'inuktut (dont l’inuktitut est un dialecte) était leur langue maternelle.

Crédit : Archives de l'Église anglicane Old Sun/Commission de vérité et réconciliation

Selon les recommandations du rapport Davin, sir John McDonald autorise en 1883 la création du système de pensionnats indiens, conçu pour isoler les enfants autochtones de leur famille et couper tous les liens avec leur culture. Dans quelle province le dernier pensionnat autochtone a-t-il fermé ses portes en 1996?

  • Le pensionnat Gordon, à Punnichy, en Saskatchewan, a fermé ses portes en 1996.

Crédit : Radio-Canada/Danny Braün

Quelle province a institué une journée en l’honneur des femmes et des filles autochtones disparues ou assassinées au Canada?

  • En 2017, le Manitoba a décrété que le 4 octobre serait une journée officielle à la mémoire des femmes et des filles autochtones disparues ou assassinées. L'initiative est le fruit d'un projet de loi qui a été déposé par Nahanni Fontaine, une députée de l'opposition, qui a reçu l'appui unanime de tous les députés de l'assemblée provinciale. 

Crédit : Radio-Canada/Paul Karchut

Le site archéologique Head-Smashed-In Buffalo Jump est situé à l'extrémité sud des monts Porcupine, dans le sud-ouest de l'Alberta, et est reconnu comme site mondial de l’UNESCO. Qu’était le site Head-Smashed-In Buffalo Jump pour les peuples autochtones en Alberta?

  • Selon les archéologues, le site permettait aux chasseurs de bisons d’inciter les bisons à se lancer du haut d’une falaise. D’autres chasseurs les attendaient en bas de la falaise pour les tuer et les découper en morceaux.

Crédit : Morgan Asoyuf/Aboriginal Art Centre/Roy Kakegamic/Sherry Farrell Racette

Parmi les oeuvres suivantes, laquelle représente une oeuvre de style haïda?

  • Les motifs de l’art haïda ont une composante spirituelle, représentant des êtres surnaturels incarnés dans la nature comme les mammifères, les oiseaux, les poissons ou d'autres êtres figurant sur les emblèmes transmis de génération en génération.

Crédit : Radio-Canada/Mario De Ciccio

Les Territoires du Nord-Ouest sont le seul territoire au Canada à reconnaître comme langues officielles l’anglais, le français et plusieurs langues autochtones. Combien de langues officielles y a-t-il aux Territoires du Nord-Ouest?

  • La Loi sur les langues officielles des Territoires du Nord-Ouest reconnaît 11 langues : l’anglais, le chipewyan (de¨ne su?line´ yatie´), le cri (nehiyawewin), l’esclave du Nord (sahtu´o?t’i?ne), l’esclave du Sud (dene zhatie´), le français, le gwich’in, l’inuinnaqtun, l’inuktitut, l’inuvialuktun et le tli?cho?.

Crédit : Presse Canadienne

Les traités modernes confèrent à des nations autochtones le pouvoir de légiférer et de prendre des décisions à l’égard de leurs membres et de leurs terres. Dans quelle province ou quel territoire trouve-t-on le plus de traités modernes?

  • Depuis 1975, le Canada a signé 25 traités modernes avec des groupes autochtones au Canada. Parmi ces derniers, 11 ont été signés avec des communautés du Yukon.

Résultat

Partagez le quiz