Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page
L'actualité au Grand Nord en 2021

L'actualité au Grand Nord en 2021

La pandémie a été encore une fois à l’avant-scène en 2021, mais elle n’a pas volé toute la scène. Naviguez dans les nouvelles qui ont fait les manchettes ou qui sont passées un peu plus inaperçues. Saurez-vous obtenir un résultat parfait? Faites le test!

Partagez le quiz

Crise de l'eau potable au Nunavut

Crise Crédit : Radio-Canada / Jackie McKay

Pendant deux mois, Iqaluit a été en état d’urgence : les quelque 8000 résidents de la capitale du Nunavut ne pouvaient consommer l’eau provenant de l’aqueduc municipal en raison d'une contamination. Qu'est-ce qui l'avait rendue impropre à la consommation?

  • Les 8000 résidents de la capitale du Nunavut ont été privés d’eau du robinet depuis que les autorités ont identifié la présence de carburant dans l’un de ses réservoirs souterrains. Une vieille citerne de stockage rouillée découverte dans un espace vide souterrain près du réservoir en ciment contaminé s’est déversée dans le sol. Plusieurs milliers de litres d’eau embouteillée ont été livrés à la ville et des militaires des Forces armées ont été dépêchés sur les lieux pour installer et faire fonctionner des unités de purification d’eau. 

Élections territoriales au Yukon

Élections Crédit : Radio-Canada / Claudiane Samson

Résultat pour le moins inusité aux élections territoriales du 12 avril au Yukon : le Parti libéral et le Parti du Yukon se sont retrouvés à égalité en obtenant tous les deux huit sièges. Comment a-t-il été déterminé que le Parti libéral formera le gouvernement du territoire?

  • Les résultats ont été extrêmement serrés tout au long de la soirée du scrutin dans les 19 circonscriptions. Le Parti libéral et le Parti du Yukon ont terminé avec huit députés élus chacun. Après un recomptage dans Vuntut Gwitchin, en raison d'un résultat ex aequo pour les candidates du Parti libéral et du Nouveau Parti démocratique, un tirage au sort a attribué le siège à Annie Blake, du NPD, laissant le mystère entier : les deux partis en tête avaient toujours un nombre égal de sièges. Selon la tradition parlementaire, quand deux partis obtiennent le même nombre de sièges, c'est le parti sortant, dans ce cas-ci le Parti libéral, à qui il revient de former un gouvernement. Plus tard, le 18 avril, le Parti libéral et le NPD se sont tout de même entendus pour travailler ensemble.

Éducation en français aux T.N.-O.

Éducation Crédit : RADIO-CANADA / MARIO DE CICCIO

La Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO) se bat en cour depuis plusieurs années pour contrer la décision prise par l’ancienne ministre de l’Éducation de ne pas admettre dans des écoles du Conseil scolaire francophone six enfants de parents non ayants droit. Quel article de la Charte canadienne des droits et libertés est concerné dans ce litige?

  • Selon la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest, six enfants auraient dû être acceptés à l'école francophone parce qu'ils avaient le potentiel de se développer en français et qu'ils auraient ultimement contribué à la vitalité de ses écoles et de la communauté franco-ténoise, ce qui est un des buts de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés. L’argument a toutefois été rejeté en Cour d’appel par deux des trois juges qui ont plutôt conclu que le but de l’article 23 n’avait pas à être pris en compte dans une décision administrative traitant de familles qui ne sont pas protégées par l’article.

Inondations historiques

Inondations Crédit : JONATHAN ANTOINE

Quelles collectivités ont été évacuées en raison d'inondations, en mai 2021?

  • Des inondations ont touché les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon en 2021. En mai, les crues printanières ont touché les communautés environnantes du fleuve Mackenzie et du Grand lac des Esclaves, aux T.N.-O.,forçant l’évacuation de la population. Au Yukon, c'est en juillet que l'armée a été appelée en renfort face aux inondations qui menaçaient les populations de la région des lacs du Sud, où environ 600 000 sacs de sable ont été installés. Les alertes d'évacuation ont été levées en début août dans cette région.

Chercher l'erreur

Chercher Crédit : CLAUDIANE SAMSON / DERWIN PARR / DANIEL PEACH

Selon les scientifiques, le Nord se réchauffe deux à trois fois plus vite que le reste du monde. Laquelle de ces observations inhabituelles, faites par des scientifiques dans le Grand Nord canadien, n'a pas été attribuée aux changements climatiques par les scientifiques?

  • Les saumons quinnats sont en fait disparus des sonars du fleuve Yukon. Des scientifiques canadiens et américains tentent de comprendre un écart de près de 30 000 saumons quinnats entre l’évaluation de la population à l’embouchure du fleuve Yukon, en Alaska, et à la frontière du Yukon en 2020. Les chiffres faisaient état d’environ 77 000 saumons détectés au sonar de Pilot Station, à environ 195 km en amont de l’embouchure du fleuve. Près de 1750 kilomètres plus loin, près du village d’Eagle, ils n’étaient plus qu’environ 49 500. Les causes potentielles de cet écart sont nombreuses. Les poissons auraient notamment pu être mal comptés ou victimes de braconnage. En ce qui concerne les saumons dans les eaux arctiques, on en trouve depuis de nombreuses années, mais leur nombre a augmenté depuis 2016, ce qui serait lié à une augmentation de la température de l’eau. Quant aux moustiques, particulièrement nombreux cette année au Yukon, ils seraient le fruit de la météo de l’hiver dernier, moins froid avec des précipitations records, et un printemps doux et humide, une vraie recette pour un été riche en moustiques.

Expansion de la mine Mary River

Expansion Crédit : CBC/Radio-Canada / DAVID GUNN

Le projet d’expansion de la mine de fer Mary River, dans l’est du Nunavut, vise à doubler la production annuelle de minerai. Après trois ans, quatre audiences publiques, deux annulations et d’autres restrictions imposées par la COVID-19, le sort du projet est entre les mains de la Commission du Nunavut chargée de l'examen de ses répercussions. Laquelle de ces communautés n’a pas appuyé publiquement le projet?

Art et culture au Yukon

Art Crédit : RADIO-CANADA / SISSI DE FLAVIIS

En décembre 2021, le Centre des arts du Yukon célèbre le 40e anniversaire de sa collection permanente. Les visiteurs peuvent y voir des sculptures, de grandes toiles, des œuvres perlées et des mocassins collectionnés depuis les années 1980, mais aussi de nouvelles acquisitions. Quelles créations franco-yukonnaises ont fait leur entrée cette année à la collection permanente?

  • Pour célébrer les 150 ans du Canada, l’Association franco-yukonnaise (AFY) avait créé « De fil en histoire », un projet communautaire qui visait à recréer, sous forme de poupées, les personnages francophones qui ont marqué l’histoire du territoire. Ces 14 poupées seront préservées en s'ajoutant à la collection permanente du Centre des arts du Yukon.

Une fleur protégée

Une Crédit : M.BEAUJOT / PARCS CANADA

Une variété d'asters est désormais sous la protection de Parcs Canada, aux Territoires du Nord-Ouest. À première vue, elle ressemble à une simple fleur sauvage à la tige verte et au cœur jaune entouré de pétales blancs ou rosés. Qu'est-ce qui la rend si rare et difficile à observer?

  • L'aster de la Nahanni ne semble prospérer que près des bords des sources thermales et de leurs ruisseaux où l’on retrouve des dépôts de calcium. On ne la retrouve que près de sept sources thermales situées à près de 150 km l'une de l'autre dans la réserve du parc national Nahanni. Seulement 130 000 tiges matures environ ont été dénombrées en tout. La fleur a été signalée pour la première fois dans le monde scientifique par deux botanistes dans les années 1970. Par la suite, des recherches en 2003 ont permis de démontrer qu’il s'agissait d’une espèce d’asters à part entière, retrouvée nulle part ailleurs dans le monde.

Le thermomètre s'emballe

Le Crédit : RADIO-CANADA / MATISSE HARVEY

Le mois d’octobre 2021 a apporté des températures qui ont battu de nombreux records dans le Grand Nord. À Resolute Bay, communauté parmi les plus au nord au Canada, quelle hausse de température a été enregistrée par rapport à la moyenne des mois d'octobre?

  • Sur les 27 stations climatologiques que compte le Nunavut, et en un mois seulement, 135 records journaliers de températures maximales ont été enregistrés. Une situation inédite, sans compter que ces nouveaux records s’établissent au-delà de 5 °C au-dessus de la moyenne historique pour plusieurs stations. Le relevé météorologique le plus impressionnant a été enregistré à la station de Resolute Bay, où les températures ont été supérieures de 9 °C à la moyenne des mois d’octobre. Ce chiffre est d’autant plus impressionnant que les relevés sont effectués depuis 75 ans dans cette communauté. 

« Certains monuments sont bons »

« Crédit : RADIO-CANADA / MARIO DE CICCIO

L’avion Bristol Freighter, qui surplombe l’entrée de Yellowknife aux Territoires du Nord-Ouest, symbolise le rôle qu’a joué l’aviation dans le développement du Grand Nord. L’avion a transporté à Yellowknife le premier camion de pompiers de la ville en 1957 et a été le premier avion sur roues à atterrir au pôle Nord en 1967. Quels autres de ses voyages, qui ont laissé des traces dans les mémoires des collectivités du Nord, sont moins connus?

  • L'avion est un douloureux rappel de son rôle dans le transport des enfants vers les pensionnats pour Autochtones. Après la fermeture du pensionnat d’Aklavik, dans le nord du territoire, l'avion a servi d'autocar pour transporter les enfants des collectivités du nord vers le pensionnat de Yellowknife, ainsi que le décrit un article du journal local News North, en 1970. En 1968, l’avion a été retiré de la flotte puis transformé en monument symbolisant le rôle de l’aviation dans le façonnement du Nord. Le légendaire pilote de brousse inuk Johnny May Sr a a dépassé cette année les 40 000 heures de vol, un cap que peu de pilotes atteignent au cours de leur carrière, mais ce n’était pas dans le Bristol Freighter.

Le secret du mont Sima

Le Crédit : RADIO-CANADA / VINCENT BONNAY

Qu'est-ce qu'on aurait pu croiser au mont Sima, au Yukon, entre le 6 novembre et le 6 décembre?

  • Cette année, entre le 6 novembre et le 6 décembre, des équipes de ski sont venues d'Ontario, du Québec, du Manitoba, de Colombie-Britannique, d'Alberta, de l'État de l'Oregon, d'Alaska et du Japon pour s'entraîner. La station a même accueilli l’équipe nationale de surf des neiges qui compte plusieurs médaillés olympiques. La petite station de sports hivernaux du mont Sima, dans les environs de Whitehorse, n’a qu’un seul télésiège et environ 10 km de pistes.

Une Inuk au tableau d'honneur

Une Crédit : RADIO-CANADA / KATE KYLE

Julia Ogina, une Inuk de Cambridge Bay, a été récompensée par une distinction honorifique : elle est la seule Nunavummiuq à recevoir la Médaille du service méritoire (division civile) parmi les 98 personnes honorées aux quatre coins du Canada. Pour quel accomplissement lui a-t-on décerné cette reconnaissance?

  • Julia Ogina a reçu la Médaille du service méritoire pour avoir contribué à transmettre et préserver l’inuinnaqtun, un dialecte de la langue inuit. La transmission de la langue inuit reste un éternel défi au Nunavut. C’est Lori Ann Tulugak, une adepte autodidacte de la cuisine, qui réalise des vidéos sur sa vie au Nunavut et met en lumière la nourriture inuit. Elle est une des 30 personnes sélectionnées pour participer au premier programme d'accélérateur TikTok du Canada pour les créateurs autochtones. Des jeunes d’Iqaluit ont bel et bien pu suivre des suivre des ateliers d'informatiques, bien qu'il s’agisse d’une passion difficile à entretenir dans le Grand Nord, où les défis en matière de connectivité sont importants.

Résultat

Partagez le quiz
  • =