Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page
L'actualité de 2021 en Colombie-Britannique

L'actualité de 2021 en Colombie-Britannique

Pandémie, drames humains et catastrophes naturelles ont marqué la Colombie-Britannique en 2021, mais il n'y avait pas que cela. Naviguez dans des histoires qui ont fait les nouvelles ou qui sont passées un peu plus inaperçues. Saurez-vous obtenir un résultat parfait? Faites le test!

Partagez le quiz

« Ils seraient aujourd'hui des gardiens du savoir »

« Crédit : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Après la découverte, en mai, des restes de 215 enfants enterrés sur le site d'un ancien pensionnat pour Autochtones à Kamloops, des fonds ont été alloués par le gouvernement britanno-colombien afin que les sites des 18 anciens pensionnats de la province soit fouillé. Près de l’un de ces pensionnats, quelque 600 000 m² de terres de la Couronne seront rendus aux Premières Nations. Duquel s’agit-il?

  • Après près de dix ans de négociations, les Premières Nations de Leq’á:mel (Lakahahmen), Mathexwi (Matsqui) et Semá:th (Sumas) ont signé un accord intitulé Í:xel Sq'eq'ó [Ensemble, nous pagayons, en Hul’qumi’num] avec la province et la ville de Mission. Le terrain de l'ancien pensionnat pour Autochtones de St Mary's sera subdivisé pour créer un parc communautaire. Pour ce qui est de l'ancien pensionnat St. Eugene Mission, près de Cranbrook, 182 sépultures non marquées ont été retrouvées à l’aide de radars pénétrants. La communauté autochtone Lower Kootenay croit que ces restes sont ceux de membres de la nation Ktunaxa, de Premières Nations voisines et de la communauté aqam, ce qui a fait dire au chef Jason Louie que « si ces enfants n'avaient pas été assassinés, ils seraient aujourd'hui des gardiens du savoir, et nous en avons si peu en ce moment ». Par ailleurs, la Première Nation de Williams Lake a aussi entamé des recherches près du site de l’ancien pensionnat de la région. Une petite partie du site de 4,5 kilomètres carrés a été classée comme prioritaire.

Un geste pour des cacahuètes

Un Crédit : RADIO-CANADA / DAVE CROFT

Gary Bath, un ranger canadien et vétéran de Fort St-John, a reçu une voiture neuve et un approvisionnement à vie en cacahuètes de l’entreprise américaine Planters, qui a voulu saluer sa bonne action. Qu’a-t-il fait pour mériter cette récompense?

  • En novembre 2020, Gary Bath est venu en aide à Lynn Marchessault et ses enfants lorsque ces derniers, partis de Georgie, se sont retrouvés coincés dans une tempête de neige, à Pink Mountain, en C.-B. Il a eu vent de leur mésaventure et est allé reconduire cette famille américaine jusqu'à la frontière entre le Canada et l'Alaska. M. Bath affirme que les deux familles sont désormais proches et qu'il parle pratiquement tous les jours à Mme Marchessault. Ces prix s'inscrivent dans sa décision de Planters de renoncer à une publicité coûteuse à l'occasion du Super Bowl de cette année et d’employer plutôt ces fonds pour récompenser de bons samaritains. Pour ce qui est de l'argent trouvé dans un sac, c'est une histoire qui est vraiment arrivée à Jeffrey Stonehouse, le gérant de la friperie Value Village de Vancouver : il a communiqué avec la police qui, grâce à un ancien reçu bancaire trouvé dans le sac, a pu identifier le propriétaire de l'argent, une femme âgée qui vit maintenant dans une maison de retraite. Quant au paon appelé Romeo, il est devenu une célébrité locale après avoir été repéré sur des camions forestiers à des kilomètres de son domicile. Son attirance pour les objets brillants l’a poussé à s’aventurer sur le dessus de camions grumiers. L'histoire ne dit pas toutefois si des cacahuètes l'ont détourné de son soudain goût pour l'aventure.

Une chaleur cuisante

Une Crédit : Radio-Canada / Justine Beaulieu-Poudrier

Cet été, la Colombie-Britannique a connu un dôme de chaleur, avec des températures record atteignant 49,6 °C. Les épisodes de chaleur extrême ont causé la mort de 595 personnes dans la province. Le phénomène inquiète les scientifiques, qui y voient une nouvelle manifestation des changements climatiques. Quelle industrie du secteur agroalimentaire, parmi les choix suivants, s'en est mieux tirée face aux aléas de la température en 2021? 

  • La chaleur extrême de l'été a endommagé les récoltes des producteurs de fruits : entre 50 % et 70 % des cerises de l’Okanagan auraient été touchées par la vague de chaleur - les cerises ont cuit dans les cerisiers - alors qu'environ 75 % des récoltes de framboises et entre 10 % et 30 % des récoltes de bleuets sont de si piètre qualité qu’elles ne peuvent qu’être transformées en jus. Pour ce qui est de l'industrie vinicole, les fortes chaleurs ont réduit la taille des raisins dans les vignobles de l’Okanagan, mais ont également donné aux fruits une saveur plus intense lors des vendanges d'automne. En juin, lorsque les températures ont dépassé les 40 °C pendant plusieurs jours, les raisins de l'Okanagan ont arrêté de pousser parce qu'ils n’arrivaient plus à remonter suffisamment d'eau et de nutriments, ce qui a entraîné une chute de rendement de certains cépages. Selon un vigneron de la région d'Oliver, l’été chaud et sec a aussi fortement profité aux cépages Cabernet Sauvignon, Malbec et Shiraz. Les producteurs, notamment dans la région de l'Okanagan, devront aussi composer avec l'impact des feux de forêt sur le goût de leurs vins.

Passage prioritaire pour le règne animal

Passage Crédit : MINISTÈRE DES TRANSPORTS ET DE L'INFRASTRUCTURE / MIKE LESTER / RADIO-CANADA / JEAN-CLAUDE TALIANA

Quel animal aura ses routes souterraines sur l'île de Vancouver?

  • Le ministère des Transports de la Colombie-Britannique se porte au secours des crapauds de l’ouest, dont la population est jugée vulnérable. Il est en train de construire des tunnels sous le réseau routier à l'ouest de Duncan, afin que les crapauds puissent migrer en sécurité vers les aires de reproduction du lac Wake. Les marmottes ont aussi fait les nouvelles puisqu’une colonie secrète d’une espèce rare a été découverte sur l’île de Vancouver. Enfin, les nouvelles s’annoncent moins bonnes pour les chats de Nanaimo qui aiment circuler librement, car le conseil municipal a demandé au personnel de la Ville de rédiger un règlement interdisant aux propriétaires de chats de laisser leur animal de compagnie circuler dans les lieux publics et privés.

Du baume au cœur

Du Crédit : LA PRESSE CANADIENNE / DARRYL DYCK

Après avoir battu des records de température pendant trois jours consécutifs, le village de Lytton, dans le canyon du Fraser, a été rasé par un feu de forêt qui a fait deux morts et détruit 90 % des infrastructures. Ce drame, dans lequel beaucoup de résidents ont tout perdu, s'est allégé d'une petite lueur de réconfort pour une famille rescapée, trois semaines après la catastrophe. Quelle en a été la raison?

  • La famille Spinks était sur le point de perdre espoir de retrouver son chien, Baby, qu'elle n'avait pas revu depuis l’immense incendie. Chaque jour, Byron Spinks se rendait au centre de contrôle situé à l’extérieur de la communauté pour demander si son chien de 4 ans avait été retrouvé. Trois semaines s’étaient écoulées quand, contre toute attente, un voisin dont la maison n’a pas été emportée par les flammes l’a contacté pour lui annoncer l’heureuse nouvelle : Baby, toujours en vie, s’était réfugié dans sa propriété. Peu de maisons sont restées debout lors de cet incendie. L'une d'entre elles est celle d'un couple qui a vécu au cœur du brasier et décidé d'y passer la nuit afin d'arroser sa maison pour la préserver des flammes. Enfin, Verna Miller, une survivante de l’ancien pensionnat autochtone St George, à Lytton, est devenue un véritable exemple de résilience en trouvant du réconfort en fabrication de couvertures pour venir en aide aux rescapés de son village, détruit par les flammes.

Fait en Colombie-Britannique

Fait Crédit : PATOU LAUWERS / RADIO-CANADA / DOMINIQUE LEVESQUE

Quel jeu, conçu en Colombie-Britannique, a remporté la palme dans la catégorie meilleur jouet art et artisanat des prix américains ASTRA (American Specialty Toy Retailing Association) en 2021?

  • Après une année difficile en raison des contrecoups de la pandémie, l'entreprise Studiostone Creative, portée par deux sculpteurs, a remporté les honneurs dans la catégorie meilleur jouet art et artisanat des prix américains ASTRA (American Specialty Toy Retailing Association). Le jeu Steam Up, une idée de trois femmes d'origine asiatique qui aiment beaucoup jouer à des jeux de société, met en valeur leur culture et les mets traditionnels cantonais. Le jeu vidéo Find the Birds a été créé par Adam Dhalla, un habitant de Coquitlam âgé de 15 ans et déjà reconnu, à son jeune âge, dans la communauté des ornithologues amateurs.

Le météo se déchaîne

Le Crédit : Radio-Canada / Ben Nelms

Les inondations records subies par la Colombie-Britannique seraient le résultat de rivières atmosphériques particulièrement intenses. Ces phénomènes météorologiques sont de véritables « rivières dans le ciel » qui peuvent provoquer des précipitations importantes en peu de temps, de la neige et des vents violents. En Colombie-Britannique, quel surnom donne-t-on à ces tempêtes?

  • Au moins quatre rivières atmosphériques ont déferlé sur la Colombie-Britannique en novembre. Les rivières atmosphériques sont surnommées pineapple express (« express ananas ») parce qu'elles prennent leurs origines dans l'océan Pacifique, plus particulièrement dans les régions tropicales. Ces couloirs d'humidité, dont la taille peut atteindre des milliers de kilomètres de longueur et quelques centaines de kilomètres de largeur, transportent d'énormes quantités de vapeur vers le nord et heurtent les montagnes de la côte, où les précipitations se forment. La maya express prend sa source dans les eaux situées à l'est du Mexique et de l'Amérique Centrale, c'est le phénomène qui a affecté la Nouvelle-Écosse et l'extrême est du Québec en novembre, tandis que le rhum express fait allusion à l’apport d’humidité venant des Antilles et affectant l’Europe du Nord.

L'appel du grand air

L'appel Crédit : RADIO-CANADA / JULIE CARPENTIER

Combien de randonneurs ont emprunté le sentier de la côte Ouest, le long du littoral du Pacifique de l'île de Vancouver, durant l’été 2021?

  • Le sentier était resté désert en 2020 en raison de la pandémie. Cette année, il y a eu un peu moins de visiteurs que les années précédentes (8087 randonneurs en 2019 et 7930 en 2018), une conséquence potentielle des restrictions liées à la COVID-19. En 2021, Parcs Canada a procédé à 56 extractions, soit 0,86 % de la totalité des visiteurs. Parmi celles-ci, 37 étaient dues à « des blessures telles que des coupures, des brûlures, des foulures, des entorses, des dislocations ou des fractures ».

L'école a quelque chose de spécial

L'école Crédit : Learning Disabilities Society / GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO / Radio-Canada

Quelle particularité distingue l'école Parkview, de la petite ville de Sicamous, dans le district régional de Columbia-Shuswap?

  • À l’échelle mondiale, des chercheurs estiment que le taux de jumeaux par accouchement s'établit à 12 sur 1000. Dans l'école Parkview de la petite ville de Sicamous, on recense des jumeaux dans presque chaque niveau, de la première à la sixième année. Sur 205 élèves, on en comptabilise 6 paires, soit l'équivalent de 1 élève sur 17. C'est une école de l'est de Vancouver qui a lancé une collecte de livres qui illustrent ou qui parlent de la diversité, afin de rendre plus inclusive la bibliothèque de l'établissement et permettre aux enfants issus des minorités de se reconnaître dans les livres qu'ils empruntent. Quant à l'autobus transformé en salle de classe destiné à des enfants ayant des difficultés d’apprentissage, c'est le Grand Vancouver qu'il sillonne.

Se tenir debout pour la forêt

Se Crédit : Radio-Canada / Kieran Oudshoorn

La Colombie-Britannique dit vouloir suspendre pour deux ans l’exploitation de 2,6 millions d’hectares de ses forêts anciennes, annonce survenue sur fond de tensions dans le bassin versant de Fairy Creek, où les activités forestières soulèvent les critiques. De son côté, l’Union des chefs autochtones de la C.-B. a réclamé la suspension de toute exploitation. Quelle proportion reste-t-il aujourd'hui de la superficie totale occupée jadis par les forêts anciennes dans la province?

Courir un danger?

Courir Crédit : Radio-Canada / Ben Nelms

Quelle présence animale a compromis la partie course à pied du triathlon de Vancouver qui s'étend habituellement sur 10 kilomètres à l'intérieur du parc Stanley?

Porter ses couleurs

Porter Crédit : Radio-Canada / Mike McArthur / Marie-Laure Josselin / Maggie MacPherson / Monia Blancher

Quelle journée soulignée par un chandail ne tire pas ses origines de la Colombie-Britannique?

  • Une journée du chandail noir a été organisée pour la première fois, cette année, par la Coalition antiracisme de Vancouver, qui a choisi la date du 15 janvier, jour de la naissance de Martin Luther King. Ce qui est arrivé à Phyllis Webstad, une fillette arrachée à sa communauté en 1973 pour être amenée au pensionnat St Joseph Mission de Williams Lake, a mené à la création de la Journée du chandail orange. Le mouvement du chandail rose, visant à contrer l'intimidation dans les écoles, les universités, les milieux de travail et dans le cyberespace, a débuté en 2007 dans une école de la Nouvelle-Écosse. Les Britanno-Colombiens Chris Boyd et Jordan Birch n'ont pas inventé le chandail laid de Noël mais l'ont rendu tendance et la Colombie-Britannique a officialisé le troisième vendredi de décembre pour le célébrer, une façon de reconnaître que le phénomène est né dans la province en 2002.

Résultat

Partagez le quiz
  • =