Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page
Le cinéma dans nos archives

Le cinéma dans nos archives

Vous aimez le cinéma? Testez vos connaissances avec ces 10 questions tirées de nos archives!

Partagez le quiz

Crédit : Ivanoh Demers, Radio-Canada

Quelle réalisatrice a été la seule femme membre de l'Office national du film (ONF) dans les années 60 et 70?

  • Après avoir étudié le droit et l'art dramatique, Anne-Claire Poirier travaille comme comédienne et animatrice à Radio-Canada avant d'être embauchée à l'ONF en 1960. C'est en 1963 qu'elle passe à la réalisation et marque l'histoire cinématographique québécoise grâce à ses films féministes. Pour en savoir plus : Entretien avec la cinéaste Anne-Claire Poirier en 1982.

Crédit : iStock

Quel a été le premier film canadien à être projeté sur les écrans du Festival de Cannes?

  • Pour la suite du monde est le premier film canadien à être présenté au Festival de Cannes en 1963. Réalisé par Pierre Perrault et Michel Brault, le documentaire utilise la chasse aux marsouins comme trame narrative pour raconter la vie des habitants de L’Isle-aux-Coudres. Pour en savoir plus : Pierre Perrault explore l’âme du Québec en filmant L’Isle-aux-Coudres.

Crédit : Capture du Ce soir, Radio-Canada, 5 décembre 1985

Quel est le titre du deuxième film de la série Contes pour tous qui rend hommage à une tartinade adorée par les enfants?

  • Le 5 décembre 1985, Opération beurre de pinottes est présenté sur les écrans canadiens. Le film de Michael Rubbo raconte l’histoire d'une maison hantée et d'un petit garçon qui a peur et de ses cheveux qui ne cessent de pousser après l’application d'une mystérieuse concoction! Pour en savoir plus : Opération beurre de pinottes pour tous.

Crédit : André Le Coz, Radio-Canada, 1989

Dans lequel de ces films Monique Mercure a-t-elle joué?

  • Le film Deux femmes en or réalisé par Claude Fournier est sorti en 1970. Monique Mercure y interprète le personnage de Fernande Turcot. Dans le cadre d'une entrevue en 1977, l'actrice confie que ce rôle lui a permis de se faire un nom dans le domaine du cinéma et de solidifier sa présence au théâtre. Pour en savoir plus : Depuis 60 ans, Monique Mercure brillait sur les planches et les écrans du Québec.

Crédit : Capture de l'émission Présence de l'art, Radio-Canada, 1963

Sous quel gouvernement provincial a été créé le Bureau de la censure du Québec?

  • Le Bureau de la censure du Québec est créé en 1913 sous le gouvernement de Lomer Gouin, mais c'est le gouvernement de Maurice Duplessis qui lui fournit de nouvelles armes en 1950. Dans les années 60, de plus en plus de Québécois s'élèvent contre la censure des films et c'est finalement en 1967 que le Bureau cesse d'exister et est remplacé par le Bureau de surveillance du cinéma. Pour en savoir plus : La censure du cinéma au Québec... jusqu'en 1967.

Crédit : Getty Images

Quelle réalisatrice a fait partie du jury chargé de déterminer le lauréat du prix du meilleur documentaire de la Berlinale?

  • Dans le cadre de la Berlinale 2020, Alanis Obomsawin était membre du jury chargé de déterminer le lauréat du prix du meilleur documentaire. Toute sa carrière, cette artiste abénaquise s'est donné comme mission de témoigner de la réalité des Premières Nations. Pour en savoir plus : Alanis Obomsawin : raconter les Premières Nations par l’image.

Crédit : Jean Bernier, Radio-Canada

Lequel de ces films a été réalisé par Gilles Carle?

  • C'est en 1973 que La mort d'un bûcheron sort au cinéma. Décédé en 2009, Gilles Carle a laissé en héritage une œuvre qui a tracé la route du cinéma québécois vers la modernité. Pour en savoir plus : Toute sa vie, Gilles Carle nous a fait son cinéma.

Crédit : Carl Valiquet

À qui le personnage d'Elvis Gratton doit-il son apparition dans l'histoire cinématographique du Québec?

  • C'est en 1981 que sort le premier film d'Elvis Gratton sous forme de court métrage. Pierre Falardeau décrit son personnage, interprété par Julien Poulin, comme un « colonisé à l’os ». C'est grâce à la grande popularité d’Elvis Gratton, dont les répliques les plus comiques sont maintenant connues de tous, que le réalisateur peut financer ses œuvres plus politiques. Pour en savoir plus : Il y a dix ans nous quittait Pierre Falardeau, le cinéaste combattant.

Crédit : Capture du Téléjournal, Radio-Canada, 2009

Quel est le titre du premier film de Xavier Dolan?

  • À vingt ans, Xavier Dolan, auparavant enfant-acteur, offre au monde son premier film : J'ai tué ma mère. Ce dernier connaît un franc succès au Festival de Cannes et le réalisateur repart avec trois des quatre prix remis aux longs métrages. Pour en savoir plus : Le premier Cannes de Xavier Dolan.

Crédit : Radio-Canada

En quelle année l'Office national du film (ONF) a-t-il été créé?

  • L'ONF est créé le 2 mai 1939 par le gouvernement fédéral, sous les recommandations du cinéaste John Grierson, avec le mandat de produire et de distribuer des films et des œuvres audiovisuelles. Financé par le Parlement, il doit devenir « les yeux du Canada », conformément au souhait de son fondateur et premier commissaire. Pour en savoir plus : 80 ans de création et d’innovation à l’ONF.

Résultat

Partagez le quiz