Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au pied de page
L'actualité de 2021 en Alberta

L'actualité de 2021 en Alberta

La pandémie a été encore une fois à l’avant-scène en 2021, mais il n'y avait pas que cela. Naviguez dans les nouvelles qui ont fait les manchettes ou qui sont passées un peu plus inaperçues. Saurez-vous obtenir un résultat parfait? Faites le test!

Partagez le quiz

La fiction rejoint la réalité

La Crédit : ISTOCK

Une équipe de recherche internationale, comprenant des physiciens quantiques de l'Université de Calgary, a fait un grand pas en avant : elle a réussi à téléporter des particules de lumière sur 44 km. Quelle application révolutionnaire pourrait résulter de la téléportation quantique?

  • Des ordinateurs quantiques représenteraient une révolution, mais créer un réseau entre eux, un Internet quantique, le serait d’autant plus. Cela changerait radicalement le monde de la communication sécurisée, du stockage de données, de la détection de précision et de l'informatique, selon l’article publié par l'Université de Calgary. Calgary a été l’un des premiers endroits où l'on a réussi à faire la téléportation quantique à travers une ville : c'était en 2016, sur une distance de 8,2 km. Les amateurs de science-fiction se posent la question : pourrons-nous un jour nous téléporter? « Nous sommes à un millier d'années de ça et nous avançons un photon à la fois », précise le Dr Christoph Simon, professeur de physique à l'Université de Calgary, en ajoutant que ce sont « des informations qui sont téléportées, de la lumière dans notre cas, et pas de la matière ».

Marcher sur des charbons ardents

Marcher Crédit : BIGHORN MINING

En février, le gouvernement albertain a rétabli la politique de 1976 sur le charbon, annulée au printemps 2020 pour faciliter l’exploitation de mines métallurgiques. Douze projets ont été proposés le long des Rocheuses. En juin, Ottawa a annoncé qu’il imposera une évaluation environnementale à tous ces projets. Grassy Mountain, à Crowsnest Pass, est alors rejeté par les organismes de réglementation provinciale et fédérale. Que craignent les opposants à cette industrie?

  • Leur plus grande inquiétude : la gestion du sélénium. L’extraction du charbon libère de grandes quantités de cet oligoélément, qui peut être toxique pour la faune et les êtres humains. La commission d'examen conjoint a conclu que le projet Grassy Mountain est susceptible d'entraîner des effets environnementaux négatifs importants sur la qualité des eaux de surface, la truite fardée versant de l'Ouest et son habitat, le pin à écorce blanche, les prairies de fétuque scabre, les espèces végétales et la biodiversité. Il est exact que des stars du country ont pris la parole contre ces projets, mais cette mauvaise presse n'est pas la principale préoccupation des opposants.

L’équipe de football d’Edmonton reste sur son E

L’équipe Crédit : ELKS D'EDMONTON

L’équipe de football d’Edmonton a dévoilé son nouveau nom : les Elks. L’organisation membre de la Ligue canadienne de football (LCF) avait abandonné son nom en juillet 2020, car il était jugé inapproprié. En 2017, l’organisation avait tenté de faire passer un nouveau nom de l’équipe, mais certains amateurs ont fait campagne contre ce nom. Quel était-il?

  • L'organisation a commencé à utiliser le mot empire dans ses communications en 2017 et ce nom a été enregistré un an plus tard. Quand la rumeur selon laquelle l’équipe cherchait peut-être à faire passer son nom d’Eskimos à Empire s’est mise à circuler, certains amateurs, qui ne voulaient pas voir disparaître le nom de l’équipe, se sont mis à militer contre Empire. Après consultation pour changer le nom de l'équipe, sept noms avaient été retenus. Le nom d'Elks ne faisait pas partie des choix, mais on y retrouvait Elk, au singulier. 

« Nous aurions dû mieux faire »

« Crédit : LA PRESSE CANADIENNE / SEAN KILPATRICK

« Je regrette sincèrement notre décision », s'est excusé le premier ministre albertain, Jason Kenney, cette année. À quelle situation faisait-il référence lors de ce mea culpa public?

  • Des photos montrant Jason Kenney, Tyler Shandro, Jason Nixon, Travis Toews assis à une table, sans masque, ont circulé sur les réseaux sociaux. On y aperçoit aussi le chef de cabinet par intérim ainsi que la chef de cabinet adjointe. Deux hommes qui semblent être des serveurs ne portent pas de masque non plus. Après s'être défendu d'avoir violé les règles sur les rassemblements extérieurs, le premier ministre albertain s'est finalement excusé publiquement, affirmant que son équipe a mesuré la distance entre les chaises et plusieurs n’étaient pas situées à deux mètres les unes des autres. Les excuses reliées à la levée des restrictions sanitaires sont plutôt les mots de la médecin hygiéniste en chef Deena Hinshaw.

Des voleurs sont dans les prés

Des Crédit : Radio-Canada / FIELD NOTES / FACEBOOK/FERME PIERRE-PAUL ROCHELEAU

Quelle culture agricole a fait les manchettes des faits divers quand une cultivatrice s’est fait dérober sa production?

  • Les propriétaires de la ferme prévoyaient une récolte exceptionnelle jusqu’à ce que des voleurs dérobent les plants à deux reprises. Des pertes qui s’élèvent à environ 3000 $. En raison de la quantité importante de plants dérobés, l’agricultrice Nina Ulmer pense que son ail sera revendu par les malfaiteurs afin d’ouvrir une nouvelle ferme qui pourrait produire jusqu’à 8000 plants l’année prochaine. Les pois de Carstairs ont indirectement fait les nouvelles puisqu'ils sont à la base d'une liqueur originale créée par entrepreneure d'Edmonton, Faaiza Ramji, en partenariat avec Stirlingville Farms. Un producteur de Saint-Albert a remporté des prix internationaux pour son huile d'olive, mais ses olives proviennent de la ferme familiale en Grèce, dont il a hérité, qu’il a transformée en oliveraie.

Où vont les profits des pétrolières? 

Où Crédit : LA PRESSE CANADIENNE

Les sables bitumineux de la province ont atteint un record historique : en octobre, on estimait à plus de 3,6 millions le nombre de barils de pétrole produits en moyenne chaque jour en Alberta depuis le début de l’année. Quelle a été la priorité des entreprises pour déployer cet argent émanant de l'augmentation exponentielle des profits?

  • La production de pétrole a atteint des records. Malgré leurs profits, les pétrolières attendent une contribution du gouvernement fédéral pour investir des sommes importantes dans les projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre des pétrolières, notamment dans la mise en place de captage et de stockage du carbone. Sans projet majeur d’expansion à l'horizon, les créations d’emplois seront limitées, selon des analystes.

Culture francophone

Culture Crédit : RADIO-CANADA / GENEVIÈVE TARDIF / GENEVIÈVE POTVIN

Au début de l'année, le gouvernement albertain a annoncé un investissement de 17 millions de dollars pour aider les secteurs des arts, des sports et du rodéo, durement touchés par la pandémie. Malgré le retour en présentiel de certains événements, les artistes ont dû continuer de déployer originalité et créativité afin de rejoindre leurs publics. Dans le milieu culturel franco-albertain, laquelle des affirmations suivantes s'est concrétisée en 2021?

  • Le balado La Place, créé par Isaël Huard, Ronald Tremblay, Denis Perreaux et Josée Thibeault, a remporté le prix de la série exceptionnelle francophone aux prix canadiens de la baladodiffusion (Canadian Podcast Awards), qui ont été remis le 27 août. Paul Cournoyer a bien été nommé dans la catégorie auteur et/ou compositeur au dernier Gala Trille Or 2021, mais c'est l'Ontarien Mehdi Cayenne qui a remporté l'honneur. Pierre Sabourin a travaillé à l'écriture de son prochain album cette année et en a dévoilé un premier extrait à L'atelier culturel, mais le lancement aura lieu en 2022. 

En rupture de stock

En Crédit : REUTERS/PETER NICHOLLS / RADIO-CANADA/ANDRÉANE WILLIAMS / GETTY IMAGES/ATTILA KISBENEDEK/AFP

La pénurie de main-d'œuvre a touché de nombreux domaines névralgiques cette année. Des manques se sont aussi fait sentir dans l'approvisionnement de certains produits. Dans quelques cas, ces pénuries ont compromis des recherches scientifiques en cours en Alberta, laquelle n’en faisait pas partie.

  • Alors que les limaces sont le cauchemar de bien des jardiniers, une scientifique a cherché désespérément à s’en procurer pour assurer la continuité de ses recherches. Lien Luong, professeure adjointe au département de biologie de l’Université de l’Alberta, a lancé un appel urgent aux Albertains en septembre dernier. Par ailleurs, les chercheurs de certaines universités canadiennes, dont l'Université de l'Alberta, sont confrontés à une pénurie d'hélium qui pourrait mettre en péril la recherche scientifique et endommager les équipements. La pénurie de propane a davantage affecté le confort des campeurs en quête de bonbonnes pour leurs réchauds et lanternes.

Corriger l'histoire

Corriger Crédit : ARCHIVES PROVINCIALES DE L'ALBERTA

La petite ville de Saint-Paul, située sur le territoire du Traité n° 6, longe le lac Upper Thérien, nommé en l'honneur du père oblat Adéodat Thérien. Il y a 125 ans, avant l'arrivée des colons blancs, quel était le nom de ce lac en nêhiyaw, ou langue crie des plaines?

  • Mannawanis veut dire « la cueillette des œufs de canard » en nêhiyaw, ou cri des plaines, qui était l'activité printanière des premiers habitants autochtones de ce territoire. Durant l'ère coloniale, cette tradition s'est évanouie. Wâwâskesiwisâkahikan est en fait le nom cri de Lac La Biche. Une version courante de l'histoire présente le père Thérien comme un artisan de l'établissement d'une colonie catholique et canadienne alors que les Métis, naturellement nomades, quittèrent l'endroit. Version qui laisse un goût amer chez les descendants des premiers habitants de cette région, qui affirment qu'ils ont été éjectés de leurs terres. Un groupe de réconciliation s'est formé à Saint-Paul, après la publication du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, mais il subsiste une certaine réticence dans la francophonie.

Vent de renouveau sur les villes

Vent Crédit : LA PRESSE CANADIENNE / HO / RADIO-CANADA / BENOIT ROUSSEL

Le 19 octobre, les villes et municipalités albertaines ont élu de nouveaux gouvernements. Cette élection marquait la fin de mandat des maires des deux plus grandes villes, Edmonton et Calgary. Parmi les affirmations suivantes, laquelle est fausse?

  • Les élections municipales ont mis à l'avant plus de femmes et plus de membres de minorités visibles. À Edmonton, Amarjeet Sohi est devenu le premier maire sud-asiatique de l'histoire de la capitale et son conseil municipal d’Edmonton est passé de deux conseillères à huit, donc plus de femmes que d’hommes à la table des décisions. Calgary a élu sa première mairesse, de même que Grande Prairie et Medicine Hat, mais pas Lethbridge, où Blaine E. Hyggen a remplacé le maire sortant Chris Spearman. 

Le français à la cour

Le Crédit : RADIO-CANADA

Chaque personne accusée au criminel a le droit de subir son procès dans la langue officielle de son choix au Canada. En décembre, à quelques jours du début d'un rare procès en français pour agression sexuelle, à Edmonton, quelle difficulté a rencontrée la cour?

  • En janvier, la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta a lancé un projet pilote pour mieux servir les francophones de la province en créant notamment un poste d’avocate-conseil des services en français pour répondre spécifiquement à leurs demandes. Sur plus d'une centaine de juges, huit sont aptes à fournir un procès en français et un groupe de 38 juges suivrait des cours de formation en français aux frais du gouvernement fédéral. Malgré ces nouvelles mesures, en décembre, à quelques jours d'un rare procès en français au palais de justice d'Edmonton, la cour peinait encore à constituer un jury francophone. 

Paroles dites

Paroles Crédit : Radio-Canada / Emilio Avalos / Justin Pennell / Sam Martin

« Il faut qu’on prouve que ça ne va pas amener l’effondrement de la civilisation. » Qui a fait cette déclaration et à quel sujet?

  • Calgary et Edmonton ont commencé à permettre, depuis mai, la consommation d’alcool dans certains de ses parcs municipaux, dans des emplacements désignés, adoptant une approche prudente comparée à ce qui se fait dans plusieurs pays européens. « J’aurais préféré qu’on aille plus du côté du ''laissez-faire" », a déploré le conseiller municipal Gian-Carlo Carra, qui parraine le projet pilote lancé à Calgary. Il admet avoir dû faire des compromis pour obtenir l’appui de 12 des 14 membres du conseil municipal et espère que le projet pilote montrera que les Calgariens peuvent boire de manière responsable.

Perdu et retrouvé… en Russie

Perdu Crédit : FOURNIES PAR VLADIMIR MATUSEVITCH / ALIX LIZAIRE / GOODWILL

Qu’est-ce qui a été retrouvé en Russie et rendu à sa “famille”, après avoir été égaré en Alberta il y a deux ans?

  • Durant une journée à la plage, en août 2019, Vladimir Matusevitch a remarqué la présence d'un canard en caoutchouc portant le numéro 1417 gisant parmi les roches. Il s’est amusé à envoyer des centaines de courriels et de messages sur Facebook aux courses de canards du monde entier. Ce n'est que cet été que Monika Iverson, organisatrice de la course de canards d’Ardmore, a vu le message Facebook de Vladimir Matusevitch. Elle estime que le canard a commencé sa course le 4 juin 2017 puisqu'un canard portant un numéro similaire avait disparu cette année-là. Draco le chat, vedette d'un compte Instagram, a bel et bien disparu dans le parc national Jasper en août et a été retrouvé deux mois plus tard. En ce qui concerne les médailles, elles n'avaient pas quitté l'Alberta jusqu'à ce que la coordonnatrice de l'intégrité de la marque et du marketing de Goodwill à Calgary s'est mise à la recherche de la famille de leur propriétaire.

Résultat

Partagez le quiz
  • =