Documentaires

  • Sylvie Bernier : le jour où je n'ai pas pu plonger

Les documentaires à Radio-Canada

Radio-Canada est le plus important diffuseur francophone de documentaires au Canada, offrant ainsi un contenu distinct, informatif, instructif, divertissant, qui reflète et explique les enjeux de société qui nous intéressent et nous affectent tous.

Radio-Canada est l’endroit de prédilection pour découvrir des documentaires et des séries documentaires incontournables, produits et réalisés par des créateurs et des créatrices de talent d’ici.

La mission et les valeurs de Radio-Canada et du RDI sont clairement définies dans les Normes et pratiques journalistiques de la Société.

Nous recherchons des documentaires et des séries documentaires stimulants, qui peuvent offrir un large éventail de sujets, d’idées, d’opinions, de voix, de tons, en autant qu’ils respectent notre mission et nos principes.

Un guichet unique pour recevoir vos propositions

Les projets de documentaires et de séries documentaires que vous nous proposez peuvent être destinés à une diffusion sur ICI TÉLÉ ou nos stations régionales ainsi que sur ICI RDI, ICI ARTV, ICI EXPLORA. Cependant, quel que soit l’endroit du Canada d’où ils proviennent, ils doivent – sans aucune exception – être acheminés à Radio-Canada au GUICHET UNIQUE de réception des projets à l’adresse suivante :

projetsdocs@radio-canada.ca

Veuillez noter que tout projet qui nous serait présenté autrement que par le guichet unique serait considéré comme n’avoir jamais été déposé. Nous vous encourageons donc fortement à utiliser l’adresse précédemment mentionnée pour soumettre vos projets.

« Que recherchons-nous? »

C’est la question qu’on nous pose le plus souvent.

Nous recevons en effet chaque année plusieurs centaines de propositions, dont seules quelques dizaines iront en production. Il s’agit donc d’un environnement extrêmement compétitif.

Tous les documentaires et séries documentaires soumis à Radio-Canada proviennent de productrices et de producteurs indépendant(e)s canadien(ne)s et traitent pour l’essentiel de sujets canadiens. Ils peuvent aussi traiter de sujets internationaux, mais nous privilégions ceux qui peuvent offrir une perspective canadienne forte. Nous accueillons par ailleurs les coproductions internationales, et nous demeurons à l’affût de projets ayant le potentiel de faire valoir la perspective canadienne à l’étranger.

Nous recherchons :

  • Des documentaires qui présentent une histoire originale, avec un accès privilégié à des personnages forts;
  • Des documentaires qui créent une nouvelle compréhension d’une situation donnée;
  • Des documentaires qui explorent des questions d’intérêt social;
  • Des documentaires d’impact, qui auront une résonance importante auprès du public et qui auront un potentiel de retombées médiatiques;
  • Des documentaires portant sur des sujets canadiens et des sujets internationaux possédant une perspective canadienne forte;
  • Des documentaires qui sont susceptibles d’intéresser tous les Canadiens et les auditoires du monde entier.

Et, quand nous recevons une proposition, nous posons les questions suivantes :

  • Que comptez-vous mettre en lumière dans ce documentaire?
  • Remettez-vous en question des stéréotypes et des idées reçues?
  • Pourquoi les Canadiennes et les Canadiens devraient-ils s’intéresser à ce sujet?
    En quoi est-ce pertinent pour eux?
  • Pourquoi Radio-Canada est-il le partenaire adéquat pour ce documentaire?
  • Où en sera cette histoire dans un an?

Diversité

Nous attachons une importance particulière à la diversité, aussi bien derrière que devant la caméra. Cela signifie d’introduire de nouvelles perspectives, de nouvelles voix, de nouveaux thèmes et de nouveaux talents aussi diversifiés ethniquement, culturellement et géographiquement que le public que nous desservons.

Formats

Compte tenu de la disponibilité de ses créneaux horaires, Radio-Canada privilégie les formats suivants :

  • Grands reportages, ICI RDI : unitaires ou mini-séries, cases de 60 minutes;
  • Doc Humanité, ICI TÉLÉ : unitaires, cases de 60 minutes;
  • Culture, variétés et société, ICI TÉLÉ : unitaires, cases de 60 minutes;
  • ICI EXPLORA : unitaires et mini-séries de 2 à 6 épisodes, cases de 60 minutes;
  • ICI ARTV : unitaires, cases de 60 minutes;
  • Découverte, ICI TÉLÉ : unitaires, cases de 60 minutes;
  • Services régionaux : unitaires ou séries, cases de 30 et 60 minutes.

Notre priorité en documentaire est dirigée vers le soutien au moyen-métrage et Radio-Canada diffuse déjà plus d’une centaine de documentaires de ce type par année.

Dans le cas de propositions de longs-métrages documentaires, nous demanderons une version de 52 minutes structurée pour la télévision, et le documentaire devra répondre aux critères énumérés précédemment dans la section Que cherchons-nous?

ICI TÉLÉ accepte aussi de recevoir des propositions de séries ou de mini-séries. Cependant, pour les mêmes raisons que celles mentionnées précédemment, ces programmations événementielles demeurent l’exception puisqu’elles ne s’inscrivent pas à l’intérieur de créneaux de programmation réguliers. Par conséquent, les propositions retenues devront démontrer leur capacité à rassembler de larges auditoires aux heures de grande écoute et posséder un potentiel d’impact évident.

Par ailleurs, la consommation via les plateformes numériques est au cœur de notre stratégie, et le documentaire n’en est donc pas exclu. Et donc, si votre projet documentaire est retenu pour l’une ou l’autre de nos chaînes traditionnelles, il sera aussi offert sur notre plateforme ICI TOU.TV.

Toutefois, vos propositions de formats courts de documentaires doivent pour leur part continuer à être acheminés au secteur responsable, à l’adresse suivante :

nouvellesecritures@radio-canada.ca

Critères de sélection

L’évaluation des projets se fera en continu en fonction des critères suivants :

  • La qualité de la proposition;
  • Nos objectifs de programmation;
  • En mode comparatif, c’est-à-dire en fonction des documentaires uniques et/ou des séries documentaires du même type déjà à la grille ou en inventaire, ou des autres projets soumis;
  • Les créneaux horaires ouverts à ce genre de propositions;
  • Les disponibilités financières de Radio-Canada;
  • L’expertise des membres de l’équipe qui propose le projet. Notez à cet égard que, outre la diversité, nous attachons une grande importance à la parité et à la relève.

Comment travailler avec nous

Les projets doivent être soumis par des sociétés de production canadiennes indépendantes dûment incorporées dont l’expertise en la matière est reconnue, et qui sont en mesure d’obtenir les financements auxquels seul(e)s les producteurs et productrices indépendant(e)s peuvent avoir accès au Canada. Dans le cas où l’expérience de la société de production serait jugée insuffisante pour le projet soumis, Radio-Canada se réserve le droit, à sa seule discrétion, de demander un encadrement supplémentaire pour la production.

Il est à noter que nous n’acceptons pas de projets non sollicités de la part de particuliers.

Votre proposition doit être aussi complète que possible, et doit exposer clairement les grandes lignes de l’histoire, les thèmes traités et les personnages centraux. Chaque proposition doit être accompagnée d’une information détaillée sur votre équipe créative et votre maison de production et d’une structure financière.

Comme votre proposition arrivera au GUICHET UNIQUE de Radio-Canada pour les documentaires et séries documentaires, il est recommandé que vous précisiez à qui votre projet s’adresse : ICI TÉLÉ, ICI ARTV, ICI EXPLORA, Services régionaux, Information (Doc Humanité, Découverte), ICI RDI (Grands reportages).

Une fois votre projet reçu, Radio-Canada vous fera parvenir un accusé de réception dans les deux semaines suivantes.

Toutes les propositions seront examinées par un comité formé de représentants du Service de l’Information, des chaînes de télévision, des services régionaux et de la direction des relations d’affaires de Radio-Canada.

En cas de refus, nous serons en mesure de vous le signifier, par un appel téléphonique suivi d’une lettre, dans un délai allant jusqu’à douze (12) semaines en raison du nombre important de propositions que nous recevons.

Et s’il y a un intérêt pour votre projet vous serez contactés dans les mêmes délais pour une discussion plus approfondie (pitch), à l’issue de laquelle nous serons en mesure de vous donner une réponse dans un délai de six (6) semaines. Si Radio-Canada est intéressé par votre projet, nous entamerons une phase de développement.

Tous les projets doivent être acheminés par courriel à l’adresse suivante :

projetsdocs@radio-canada.ca

Matériel requis

Lors du dépôt de votre projet, vous devrez soumettre les documents suivants :

  • Titre de travail, qu’il sera indispensable de conserver jusqu’à la fin si le projet va en production. Le changement éventuel se fera au moment de la livraison de la copie finale, après avoir été préalablement approuvé par nous;
  • Synopsis d’une quinzaine de lignes;
  • Description du sujet sur deux ou trois pages sous format Word ou PDF, avec les grandes lignes de l’histoire, son traitement, les personnages principaux;
  • S’il s’agit d’une série, indiquer le nombre d’épisodes;
  • Plateforme à laquelle s’adresse le projet;
  • Membres de l’équipe créative : idéateur ou idéatrice, réalisateur ou réalisatrice, scénariste, producteur ou productrice;
  • Intentions des auteur(e), réalisateur ou réalisatrice, producteur ou productrice;
  • Informations sur la maison de production si c’est le premier projet que vous déposez à Radio-Canada : adresse, raison sociale, numéros de téléphone, adresse du site web, personne contact, CV;
  • Calendrier;
  • Estimation des coûts de production;
  • Plan d’inclusion de la diversité : Formulaire diversité
  • Pour en savoir davantage : Description

Mission, principes et lignes directrices

Tous les documentaires et séries documentaires produits pour Radio-Canada doivent être produits en conformité avec la mission, les principes et les lignes directrices concernant les documentaires, clairement définis dans les normes et pratiques journalistiques de Radio-Canada.

Notre mission

Servir l’intérêt public
Notre mission est d’informer, de révéler des faits, de contribuer à la compréhension d’enjeux d’intérêt public et d’encourager la participation des Canadiennes et Canadiens à notre société libre et démocratique.

Refléter la diversité
Nous tenons à refléter fidèlement l’ensemble des expériences et des points de vue des Canadiennes et Canadiens. Nous devons présenter des informations pertinentes à tous les citoyens, quelles que soient leurs origines, leurs perspectives et leurs croyances, tout en demeurant fidèles à nos principes.

Nous nous engageons à refléter les diversités régionales et culturelles du pays et à favoriser le respect et la compréhension entre les régions.

Préserver notre indépendance
Nous sommes indépendants des lobbies et des pouvoirs politiques et économiques. Nous défendons la liberté d’expression et la liberté de la presse, garantes d’une société libre et démocratique.

L’intérêt public guide toutes nos décisions.

Agir de façon responsable
Nous sommes conscients de la portée de notre travail et de notre devoir d’honnêteté auprès des auditoires. Nous n’hésitons pas à corriger une erreur, si nécessaire, ni à effectuer un suivi lorsqu’une situation évolue de façon importante. Nous ne plagions pas.

Le Bureau de l’ombudsman examine nos pratiques à la lumière des normes établies par les présentes politiques. Nous offrons ouvertement au public les moyens d’évaluer notre performance et de nous demander des comptes, notamment en partageant avec lui les éléments de mesure que nous employons pour évaluer la qualité de notre travail.

Nous gérons nos ressources de façon responsable. Nous visons l’excellence et le respect des meilleures pratiques dans nos actions.

Nos principes

Exactitude
Nous recherchons la vérité sur toutes les questions d’intérêt public. Nous déployons les efforts nécessaires pour recueillir les faits, les comprendre et les expliquer clairement à notre auditoire.

Les techniques de production que nous utilisons servent à présenter nos contenus d’une manière claire et accessible.

Équité
Au cours de la collecte d’information et dans nos reportages, nous traitons les personnes et les organismes avec ouverture et respect.

Nous sommes conscients de leurs droits. Nous les traitons sans parti pris.

Équilibre
Nous contribuons aux débats sur les enjeux qui touchent le public canadien en présentant une diversité d’opinions. Nos contenus d’information, sur toutes nos plateformes, offrent un large éventail de sujets et de points de vue.

Lorsque nous abordons des sujets controversés, nous nous assurons que les points de vue divergents sont exprimés de manière respectueuse. Nous tenons compte de leur pertinence dans le cadre du débat et de l’ampleur du courant qu’ils représentent.

Nous nous assurons également de présenter ces points de vue dans un délai raisonnable.

Impartialité
Notre jugement professionnel se fonde sur des faits et sur l’expertise. Nous ne défendons pas un point de vue particulier dans les questions qui font l’objet d’un débat public.

Intégrité
La confiance du public est notre capital le plus précieux. Nous évitons de nous placer en situation de conflit d’intérêts réel ou potentiel. Cela est essentiel au maintien de notre crédibilité.

Lignes directrices concernant les documentaires

Le documentaire est avant tout une œuvre liée au réel et ne relève donc pas de la fiction. Il propose donc une façon de traiter la réalité, bien que l’on reconnaisse que sa réalisation porte la marque et traduit la perspective de son auteur. En qualité de radiodiffuseur public, Radio-Canada est tenu de refléter la diversité des opinions qui anime les débats dans une société démocratique, or les documentaires jouent un rôle important pour alimenter ces débats.

Ils doivent respecter les mêmes normes d’exactitude, d’intégrité et d’équité que les autres genres journalistiques de Radio-Canada. Il conviendra de ne ménager aucun effort pour remettre en question ou éprouver un parti pris, ou du moins faire savoir qu’il peut y avoir d’autres éclairages. Mais si cela n’est pas possible dans une émission en particulier, l’obligation d’équité et d’équilibre doit se refléter plus tard dans la série d’émissions en cause ou ailleurs dans la grille de diffusion.

Documentaires d’opinion au sens de documentaires d’auteur

Un documentaire peut être une forme de récit journalistique dont l’auteur est le personnage central. Le documentaire se présente alors comme le journal de bord de l’auteur sur un sujet particulier, la narration se déroulant à la première personne. Le terme général « documentaire d’opinion » est parfois utilisé pour décrire ce genre, basé sur la perspective du documentariste, qui peut ainsi livrer un éclairage nouveau. Parfois, le fait que l’auteur révèle ses propres attitudes et préjugés initiaux peut, en fait mener à une forme particulièrement franche de journalisme. C’est une forme acceptée de documentaire.

Documentaires d’opinion au sens de documentaires engagés

Le terme « documentaire d’opinion » sert aussi à décrire une œuvre nettement engagée ou une thèse, un plaidoyer qui, s’appuyant sur des faits, préconise une solution ou un point de vue particulier sur un sujet controversé. Bien que l’œuvre soit basée sur des faits, elle ne décrit pas de façon équitable la variété d’opinions qui peuvent exister sur le sujet ou le dossier en question.

Ce type d’œuvre fait partie de la tradition journalistique canadienne et a sa place sur les ondes. Toutefois, avant d’envisager de diffuser des documentaires d’opinion, Radio-Canada doit assurer l’équité et l’équilibre par d’autres moyens et appliquer les critères suivants :

  • La production devrait être, de l’avis de Radio-Canada, d’une qualité exceptionnelle et particulièrement pertinente;
  • La production doit être clairement identifiée, au début et à la fin, comme étant un documentaire d’auteur;
  • Les faits devraient être exacts même s’il s’agit d’une œuvre d’opinion et les arguments devraient être conformes aux faits. Radio-Canada ne peut se dégager de sa responsabilité quant à l’exactitude des faits présentés sur ses ondes et doit s’assurer que les arguments ne reposent pas sur de fausses preuves;
  • Dans la plupart des cas, la diffusion d’une production nettement engagée oblige Radio-Canada à présenter d’une manière appropriée d’autres points de vue pertinents, afin que l’auditoire puisse constater que l’on peut tirer des conclusions différentes des mêmes faits.