Passer au contenu

5 bonnes raisons
d’aimer les grains
du Québec

Que savez-vous des grains du Québec ? Moins connus que d’autres productions agricoles, ils sont pourtant essentiels à notre alimentation et à l’économie de notre province. De plus, on en retrouve partout ! Dans les champs de toutes les régions du Québec, dans les produits de nos artisans et dans nos repas de tous les jours. Alors, voici de bonnes raisons qui vous permettront de les apprécier à leur juste valeur !

Champs

Une diversité incroyable

On n’imagine pas à quel point le Québec est une terre de grains ! Ses plus grandes productions sont celles de blé, de soya, d'orge, d'avoine et de maïs, mais on y retrouve aussi, entre autres, de la gourgane, de la caméline, du sarrasin, du seigle, du chanvre et de l'épeautre. Impressionnant, n’est-ce pas?

En fait, chaque année, les producteurs de grains du Québec sont à l’origine de 5 millions de tonnes de grains et d’oléagineux indispensables à l’alimentation animale comme humaine. Farines, pains, gâteaux, pâtes, céréales, sauces, protéines végétales (haricots, pois secs, lentilles); la liste des produits à base de grains que nous consommons quotidiennement est très longue. Il va également sans dire que nous ne pourrions pas manger de viande ni de volaille sans cette précieuse production.

Il faut donc saluer le travail des agriculteurs et agricultrices d’ici qui nous nourrissent, jour après jour, de manière aussi variée et franchement délicieuse.

Mains avec grains

Des partenaires santé

Les nutritionnistes sont formels : consommer régulièrement des grains entiers ou des aliments à base de grains entiers est une excellente habitude à prendre, car ils contiennent des vitamines, des fibres et des minéraux.

Ces experts ne sont pas les seuls à vanter les mérites des grains entiers. Le Guide alimentaire canadien recommande lui aussi leur consommation et nous conseille même de leur réserver le quart de nos assiettes, ce qui prouve leur importance et leurs bienfaits.

Mais ce n’est pas tout ! Plusieurs grains produits au Québec comme les pois secs, les lentilles et les haricots noirs ou rouges constituent des protéines d’origine végétales qui sont de plus en plus prisées sur nos tables.

Alors, que ce soit avec du granola maison, du pain à base de grains entiers, des boissons de soya, des pâtes de blé entier ou du tempeh, n’hésitez pas à intégrer des grains entiers sous toutes leurs formes dans votre alimentation et dans celle de votre famille !

Une grande force pour le Québec

Saviez-vous que chaque année, l’industrie des grains du Québec génère 1,3 milliard de dollars de revenus ? Et qu’elle représente près de 20 000 emplois répartis à travers 12 000 exploitations agricoles de toutes les tailles ?

Alors que l’on parle de plus en plus d’autonomie alimentaire, le fait de savoir que tant de personnes d’ici se dédient à la production de grains de qualité est une source de réconfort et d’optimisme pour l’avenir.

Des grains qui ont aussi des applications insoupçonnées, puisqu’en plus du secteur alimentaire, ils sont utilisés pour la fabrication de matériaux de construction, de crèmes de beauté, de vêtements et même d’oreillers. On peut donc dire que les débouchés sont nombreux grâce aux grains du Québec !

Homme avec grains

Vive l’achat local !

L’achat local a pris une grande importance dans notre vie. Parce qu’en choisissant nos producteurs, artisans et transformateurs, nous encourageons, un dollar à la fois, l’économie et le développement de nos régions du Québec.

Il existe de multiples manières de contribuer à la vitalité de la production de grains dans notre province. Nous pouvons acheter des pains et viennoiseries provenant de boulangeries québécoises qui s’approvisionnent en grains d’ici. Nous pouvons aussi utiliser en cuisine de délicieuses huiles à base de canola ou de caméline locales, ainsi que des farines concoctées par des meuneries régionales. Pourquoi ne pas non plus privilégier les microbrasseries qui s’approvisionnent en malt (orge germé) québécois, ainsi que les microdistilleries dont l’alcool de grains provient de nos champs ?

Bref, à petite comme à grande échelle, consommer des grains du Québec, c’est investir dans l’achat local. Pensez-y au moment de choisir vos produits préférés !

Moissonneuse batteuse

Une agriculture raisonnée

À l’écoute d’une terre qu’ils aiment profondément, souvent depuis des générations, et des préoccupations des consommateurs, les agriculteurs mettent de plus en plus de moyens en place pour protéger les sols, les cours d’eau, la flore et la faune.

Ils travaillent aussi ardemment avec le secteur de la recherche. Des centaines de projets, allant de la culture verticale à l’agriculture biologique intensive, sont en cours. Il faut d’ailleurs savoir que la production biologique de grains est en forte croissance au Québec. Selon les données les plus récentes émanant du Portail BioQuébec, les superficies ensemencées en céréales, en oléagineux, en plantes industrielles et en légumineuses biologiques se sont effectivement accrues de 91 % entre 2015 et 2019, pour atteindre 45 279 hectares.

L’ensemble de ces initiatives, ainsi que le désir véritable des agriculteurs de léguer une terre saine aux prochaines générations, nous permettent de croire que la production de grains québécoise est promise à un bel avenir conjuguant respect de l’environnement et viabilité économique. Alors encouragez-la !