Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alexandre Despatie, le plongeur qui a conquis le monde

Alexandre Despatie, le plongeur qui a conquis le monde

6 éléments 

Il n’a que 13 ans lorsque sa vie bascule. À Kuala Lumpur, lors des Jeux du Commonwealth, le jeune Alexandre Despatie remporte l’or et devient une vedette. Au cours des 15 années suivantes, il participe à quatre Jeux olympiques et est couronné champion du monde. À son fabuleux palmarès, il ne manque qu’une médaille : l’or olympique. Il en a rêvé, mais ne regrette rien.

Photo : Alexandre Despatie au Jeux olympiques d'Athènes - AFP / AFP/Getty/Gérard Julien

Alexandre Despatie en 2000, alors âgé de 15 ans
Alexandre Despatie en 2000, alors âgé de 15 ans   Photo : Presse canadienne/André Forget

En 1998, à seulement 13 ans, Alexandre Despatie remporte l’or aux Jeux du Commonwealth, à Kuala Lumpur. « Ce jour-là, les Despatie n’avaient plus la même vie », racontera sa mère quelques années plus tard. Au cours de ce reportage du journaliste Jean-Patrick Balleux, Alexandre Despatie raconte en détail comment il a vécu cette première grande compétition internationale et comment elle a changé sa vie.

Culture physique

Avec : Alexandre Despatie, Christiane Despatie, Michel Larouche (invités)

Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Sydney
Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Sydney   Photo : Presse canadienne/Tom Hanson

Le plongeur n’a que 15 ans lorsqu’il prend la route des Jeux olympiques de Sydney. Avant de partir, il explique qu’il a toujours été casse-cou. Il est né avec le plongeon en lui, dit-il, et en remercie le Bon Dieu. « Je ne me suis jamais perçu comme un phénomène », ajoute-t-il avec sa simplicité légendaire. Bien que les attentes soient grandes, il ne réalise pas vraiment ce qui se passe, « et c’est une bonne affaire », conclut-il.

Capsule Olympiques

Avec : Diane Sauvé (journaliste), Alexandre Despatie (invité)

Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Sydney
Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Sydney   Photo : Presse canadienne/Tom Hanson

Âgé de seulement 15 ans, Alexandre Despatie rate de peu le podium aux Jeux olympiques de Sydney. Malgré tout, sa quatrième position est bien au-delà de ce que l’organisation olympique attendait de lui. Il s’agit même du meilleur classement canadien en plongeon depuis les années 30. Si Alexandre Despatie reste d’un calme étonnant, son entraîneur est beaucoup plus enthousiaste. « Il est devenu un homme ce soir », dit celui-ci, même si Alexandre doit encore se développer.

Sydney 2000

Avec : Jean-François Doré (animateur), Anyck Béraud (journaliste), Alexandre Despatie et Michel Larouche (invités)

Alexandre Despatie remporte l'argent aux Jeux olympiques d'Athènes.
Alexandre Despatie remporte l'argent aux Jeux olympiques d'Athènes.   Photo : AFP/Getty/Gérard Julien

En 2004, aux Jeux d’Athènes, Alexandre Despatie devient le premier Canadien à remporter une médaille olympique en plongeon masculin. L’animateur René Homier-Roy joint par téléphone sa mère, Christiane Despatie, qui explique ne pas être en contact avec lui pour qu’il reste concentré. Elle réussit à le protéger de la pression des médias en filtrant les demandes d’entrevue. Elle-même, pour résister au stress, a fermé les yeux pendant le saut le plus important.

C'est bien meilleur le matin

Avec : René Homier-Roy (animateur), François Gagnon (journaliste), Christiane Despatie (invitée)

Alexandre Despatie, médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'Athènes
Alexandre Despatie, médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'Athènes   Photo : AFP/Getty/Gérard Julien

En 2004, Alexandre Despatie remporte une médaille d’argent en plongeon. À son retour au pays, il explique au micro de René Homier-Roy que de vraies vacances l’attendent. Il ne fera absolument rien pendant cinq ou six semaines. « C’est une fois tous les quatre ans des vacances comme ça », dit-il. Il évoque également son rapport aux médias et sa concentration sur le tremplin.

C'est bien meilleur le matin

Avec : René Homier-Roy (animateur), François Gagnon (journaliste), Alexandre Despatie (invité)

Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Londres
Alexandre Despatie aux Jeux olympiques de Londres   Photo : AFP/Getty/Fabrice Coffrini

En 2013, après 15 ans de compétition, Alexandre Despatie prend sa retraite. Il explique au micro du journaliste Jean-Patrick Balleux qu’il ne se sentait pas prêt à reprendre le chemin de la compétition en n’étant pas au sommet de sa forme. Il n’aura jamais mis la main sur une médaille d’or olympique, et c’est tout ce qui lui manque, mais il n’en garde aucun regret.

Désautels

Avec : Jean-Patrick Balleux (journaliste), Alexandre Despatie (invité)

Sports

Toutes les listes Sports
Jean-Luc Brassard à son micro

4 éléments

Clara Hughes aux Jeux olympiques de Vancouvers en 2010

4 éléments

Suivez Jean-Philippe Wauthier dans sa quête de remise en forme!

35 éléments

Toutes les listes Sports

Chargement en cours