Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Au cœur des anneaux
Balados

Au cœur des anneaux

15 éléments 

Passion, dépassement de soi et choix de vie sont au cœur de cette série sur le rêve olympique. De la sexualité des athlètes à leurs ambitions déçues, Au cœur des anneaux n'a peur d'aucun sujet. Vibrez au rythme de la vie de ces sportifs d'élite qui visent le podium!

Une réalisation de Louis-Yves Dubois

Photo : Robert Frosi anime Au coeur des anneaux, en exclusivité sur Première PLUS. - Radio-Canada

La boxeuse Ariane Fortin, à gauche, en plein combat
La boxeuse Ariane Fortin, à gauche, en plein combat   Photo : Presse canadienne/Andrew Vaughan

Donner des coups de poing, et en recevoir en plein visage, les femmes en sont aussi capables. La boxe féminine, qui a fait son apparition aux Jeux olympiques de Londres en 2012, connaît une croissance de popularité importante. L’animateur Robert Frosi rencontre une pionnière de la discipline, Danielle Bouchard, qui a surmonté plus d’une difficulté pour obtenir une place dans les galas professionnels. La boxeuse Ariane Fortin explique qu’il est plus difficile pour les femmes de vivre de ce sport, puisque l’argent se trouve chez les hommes. « Les choses évoluent, le niveau monte », dit-elle. Effectivement, la boxe féminine est maintenant prise « très au sérieux », affirme l’analyste Bernard Barré.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Bernard Barré, Ariane Fortin et Danielle Bouchard (invités)

Des nageuses prennent le départ d'une compétition.
Des nageuses prennent le départ d'une compétition.   Photo : Presse canadienne/AP/Matt York

Dans les années 1970, le nageur britannique Paul Naisby participe aux Jeux olympiques de Munich et de Montréal. Après avoir rencontré l’amour au Québec, il fonde une famille à Sherbrooke. Aujourd’hui, ses deux enfants, Alexandra et Jonathan, ont bon espoir de prendre part aux Jeux de Rio. « D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours su que mon père avait fait les Jeux olympiques, dit Jonathan. Que notre père ait fait ces exploits-là, ça nous dit qu’on peut aussi accomplir notre rêve. »

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Paul Naisby, Alexandra Naisby et Jonathan Naisby (invités)

Kelly Russel d'Équipe Canada marque un essai contre l'Irlande pendant les séries mondiales de Rugby à sept féminin d'avril 2016.
Kelly Russel d'Équipe Canada marque un essai contre l'Irlande pendant les séries mondiales de Rugby à sept féminin d'avril 2016.   Photo : Presse Canadienne/Chad Hipolito

Le rugby a été retiré des disciplines olympiques après les Jeux de 1924. Depuis, de nombreuses tentatives pour réintégrer ce sport aux Olympiques ont échoué. Cette année, aux Jeux de Rio, le rugby à sept joueurs fera son arrivée par la grande porte. Selon François Ratier, entraîneur de l’équipe féminine canadienne, les spectateurs découvriront un tout nouveau sport et de toutes nouvelles joueuses, qui entretiennent un véritable espoir de récolter une médaille. Les joueuses sont très fébriles, elles qui ne croyaient pas un jour se retrouver aux Olympiques et qui n’ont aucune expérience dans ce type de compétition.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Pierre Vesperin, Francois Ratier, Magali Harvey et Karen Paquin (invités). Remerciements : Coupe du monde de rugby

Le cycliste canadien Hugo Barrette
Le cycliste canadien Hugo Barrette   Photo : Mark Blinch

Quand on grandit aux Îles-de-la-Madeleine, peu de choses portent à devenir un coureur cycliste sur piste… Pourtant, Hugo Barrette deviendra le premier Madelinot à se rendre jusqu’aux Jeux olympiques. Il lui aura fallu un nombre incalculable d’heures de travail acharné et d’entraînement pour se rendre à ce niveau, mais l’athlète ne regrette absolument rien et est très fier du chemin parcouru. D’autant plus qu’il a frôlé la mort il y a seulement quelques mois, victime d’un grave accident à l'entraînement lors de la Coupe du monde de Cali, en septembre 2015.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Hugo Barrette, Serge Barrette et Dominique Gauthier (invités)

Le nageur en eau libre Xavier Desharnais (à dr.) avec la joueuse de basketball Raphaëlle Roy-Ash, en 2013 à Ottawa.
Le nageur en eau libre Xavier Desharnais (à dr.) avec la joueuse de basketball Raphaëlle Roy-Ash, en 2013 à Ottawa.   Photo : Presse Canadienne/Adrian Wyld

Les sportifs de haut niveau, dont les besoins nutritionnels sont bien différents de ceux du quidam moyen, surveillent attentivement leur alimentation. Mais est-il possible d’être sportif de haut niveau tout en étant végétalien? Le nageur en eau libre Xavier Desharnais et la nutritionniste sportive et athlète Mélanie Olivier croient que oui. Desharnais dit même se sentir en meilleure forme depuis qu’il a coupé tout produit animal de son alimentation.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Xavier Desharnais et Mélanie Olivier (invités)

En 2005 à Boston, Jacqueline Gareau participe à une course symbolique pour rappeler sa victoire « volée » en 1980.
En 2005 à Boston, Jacqueline Gareau participe à une course symbolique pour rappeler sa victoire « volée » en 1980.   Photo : AP Photo/Elise Amendola

Jacqueline Gareau, la marathonienne qui a remporté la célèbre course de Boston en 1980, avait commencé à courir pour se motiver à arrêter de fumer, pour « échanger la nicotine pour l’endorphine ». Aujourd’hui, elle est massothérapeute pour les sportifs et reconnaît chez ces derniers plusieurs troubles qu’elle a vécus pendant sa carrière de coureuse. De son côté, la physiothérapeute Guylaine Boutin décrit les différences entre les athlètes professionnels, les danseurs et les olympiens.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Jacqueline Gareau et Guylaine Boutin (invitées)

Des boules de pétanque dans le sable.
Des boules de pétanque dans le sable.   Photo : iStock

Même s’il ne s’agit pas d’un sport physique comme la boxe ou l’haltérophilie, la pétanque est bel et bien un sport. Elle combine adresse, concentration et stratégie, comme le tir à l’arc et le curling. Robert Frosi a rencontré Kassandra Dufresne, 17 ans, championne canadienne et classée huitième au monde à la pétanque. Elle représente donc le Canada partout dans le monde. Mais la pétanque n’est pas seule à avoir des velléités olympiques : l’escalade lorgne aussi une place aux Jeux.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Maria Izquierdo, Pierrette Bourassa, Josée Dufresne et Kassandra Dufresne (invitées)

Pierre-Luc Thériault pendant son match contre l'Ougandais Gilton Chelibe Charlotte aux Jeux du  Commonwealth à Glasgow en 2014
Pierre-Luc Thériault pendant son match contre l'Ougandais Gilton Chelibe Charlotte aux Jeux du Commonwealth à Glasgow en 2014   Photo : AP Photo/Peter Morrison

Pierre-Luc Thériault, originaire de Saint-Fabien près de Rimouski, est un des seuls athlètes de son niveau à pratiquer son sport, le tennis de table, au Canada. Le pongiste peine à trouver du soutien et des endroits pour s’entraîner, et il doit même s’exiler pour pouvoir exceller dans son sport. Devoir faire des campagnes de financement pour s’offrir l’entraînement dont il a besoin pour se perfectionner, voilà le lot de l’athlète qui choisit un sport moins populaire, et ce, même si les résultats sont au rendez-vous.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Pierre-Luc Thériault et Guylaine Bélanger (invités). Remerciements : Corneille et USA Table Tennis

Les Jeux équestres mondiaux 2014
Les Jeux équestres mondiaux 2014   Photo : iStock

Pour certains, les sports équestres n’ont plus leur place aux Jeux olympiques. La pratique du dressage leur paraît cruelle : box trop petits, diète mal adaptée, chevaux isolés, etc. Par contre, les billets pour les événements équestres sont souvent ceux qui se vendent le plus rapidement, et il ne semble pas y avoir de véritable volonté de retirer ces épreuves de la liste. Le cheval est présent aux Olympiques depuis 680 av. J.-C., quand la course de chars a fait son apparition dans les épreuves.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Éric Lamaze, Roger Deslauriers et Pauline Barbier (invités). Remerciements : France 2

Anne Maltais s'entraîne en vue des sélections olympiques en 2009.
Anne Maltais s'entraîne en vue des sélections olympiques en 2009.   Photo : Presse Canadienne/Darryl Dick

Comment peut-on vivre quand on s’est entraîné pendant 10 ou 15 ans, qu'on a sacrifié vie sociale, personnelle et professionnelle, dans l’unique but de se rendre aux Jeux olympiques dans la discipline de son choix, et qu’au moment des sélections, on manque le bateau par cinq centièmes de seconde? « Le sport est très cruel », disent les athlètes qui n’ont pas réussi, pour toutes sortes de raison, à se qualifier pour les Olympiques et qui ont vu leur rêve s’effondrer devant elles. La vie continue, certes, mais les regrets et la douleur demeurent.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Manon Simard et Anne Maltais (invitées)

La fièvre sexuelle est très forte aux Jeux olympiques.
La fièvre sexuelle est très forte aux Jeux olympiques.   Photo : Istock

Lors des Jeux olympiques de Sydney, pas moins de 100 000 condoms ont été distribués dans le village des athlètes, et cela n’a pas suffi, rappelle Robert Frosi. « On est avant tout des êtres humains qui ont des sentiments et certains besoins! », dit l’athlète François Hamelin. Si certains sportifs préfèrent l’abstinence avant la compétition pour préserver leurs forces, d’autres lâchent leur fou, explique l’athlète Benoit Huot. Pour le sexologue Alain Gariépy, il est important que chaque sportif apprenne à se connaître pour voir si la sexualité lui permet de s’épanouir ou si elle lui nuit.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), François Hamelin, Benoit Huot et Alain Gariépy (invités)

La golfeuse professionnelle Aditi Ashok
La golfeuse professionnelle Aditi Ashok   Photo : Getty/Lintao Zhang

« Le golf, c’est un loisir… mais à un très haut niveau, c’est du sport! », rappelle le commentateur sportif René Pothier. Il aura pourtant fallu attendre 112 ans avant qu’il soit réinscrit au tableau des disciplines olympiques, puisque le golf a fait partie des Jeux de 1900 et de 1904. Le journaliste Robert Frosi revient sur l’histoire de ce sport, considéré comme snob par certains, avec l’historien Laurent Turcot. Quant à René Pothier, il évoque la décision de grandes vedettes professionnelles de ne pas participer aux Jeux.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Laurent Turcot et René Pothier (invités)

Des médaillés olympiques anonymes
Des médaillés olympiques anonymes   Photo : Getty/Bongarts/Alexander Hassenstein

Ce ne sont pas tous les athlètes olympiques qui deviennent célèbres. Certains gagnent des médailles et restent malgré tout dans l’ombre. Parlez-en à Guillaume Leblanc. En 1992, il a remporté l’argent en marche athlétique aux Jeux de Barcelone. Toutefois, une frénésie médiatique a été suscitée par les déboires de la nageuse Sylvie Fréchette, victime d’une injustice lui ayant fait perdre la médaille d’or. Résultat : Guillaume Leblanc n’a eu aucune attention médiatique. « C’est le cours de la vie », philosophe-t-il. Quant à l’haltérophile Yves Carignan, tous les yeux étaient rivés sur lui lors des Jeux de Montréal en 1976. Après un résultat décevant, il s’est isolé pour méditer en pleine nature et est devenu pêcheur de homard.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Guillaume Leblanc et Yves Carignan (invités)

Ana Luiza Nicolae
Ana Luiza Nicolae   Photo : Facebook/Ana Luiza Nicolae

Ana-Luiza Nicolae est un phénomène. La jeune femme de 17 ans obtient des résultats scolaires spectaculaires tout en compétitionnant dans l’équipe féminine de volleyball du Québec relève. Nommée athlète féminine de l’année, elle réussit quand même, malgré les longues heures d’entraînement, à obtenir une moyenne scolaire de 96 %. « Je l’ai déjà qualifiée d’extraterrestre », avoue une ancienne professeure. « Je me demande comment elle fait, si elle dort la nuit », dit une coéquipière. Car elle s’implique aussi dans des causes humanitaires. La recette d’Ana-Luiza est pourtant simple : « J’aime simplement ce que je fais », dit-elle, tout en reconnaissant avoir une mémoire phénoménale.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Ana-Luiza Nicolas, Christine Barnes, Sylvain Noël, Marie-Geneviève Bélanger (invités)

Pierre-Alexandre Rousseau en 2008
Pierre-Alexandre Rousseau en 2008   Photo : PC/AP/Laurent Cipriani

Le skieur acrobatique Pierre-Alexandre Rousseau s’est cassé le cou un mois avant les Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002. Plutôt que de tomber dans la dépression, le jeune homme est resté positif et a vécu sa convalescence dans le moment présent. S’il a passé à travers cette épreuve avec une grande force psychologique, c’est qu’il avait travaillé sur son mental pendant des années. Les psychologues sportifs veillent à ce que les athlètes puissent se construire eux-mêmes, explique le spécialiste Fabien Abejean. « Ça prend des échecs et de la souffrance », dit-il, pour atteindre les sommets.

Au cœur des anneaux

Avec : Robert Frosi (animateur), Pierre-Alexandre Rousseau, Fabien Abejean et Chantal Petitclerc (invités)

Sports

Toutes les listes Sports
Bruny Surin après un relais 4 x 100 m à Atlanta en 2001

5 éléments

La pratique sportive est une nouvelle méthode de réinsertion scolaire.

3 éléments

Ben Johnson après sa victoire, puis pendant la Commission Dubin

5 éléments

Toutes les listes Sports

Chargement en cours