Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Bigorexie, orthorexie et autres troubles alimentaires méconnus

Bigorexie, orthorexie et autres troubles alimentaires méconnus

3 éléments 

Lorsqu’il est question de désordres alimentaires, on pense inévitablement à l’anorexie et à la boulimie. Pourtant, il existe plusieurs autres types de problèmes liés à l’alimentation. Cette série se penche sur les troubles alimentaires dits « non spécifiques », et plus méconnus, comme l’orthorexie ou la bigorexie.

Photo : Les troubles alimentaires sont avant tout des troubles psychologiques. - iStock / Karen Karakhanian

Les troubles alimentaires se soignent à la fois avec des nutritionnistes et des psychologues.
Les troubles alimentaires se soignent à la fois avec des nutritionnistes et des psychologues.   Photo : iStock

Dans cette entrevue, la nutritionniste Guylaine Guèvremont décrit plusieurs troubles alimentaires non spécifiques. « Les personnes qui en souffrent pensent que c’est parce qu’elles manquent de contrôle et de volonté, alors qu’il s’agit plus d’un problème de gestion des émotions », explique-t-elle. Le duo nutritionniste-psychologue est indispensable pour les soigner.

L'après-midi porte conseil

Avec : Dominique Poirier (animatrice), Guylaine Guèvremont (invitée)

L'orthorexie est l'obsession des nutriments présents dans notre alimentation.
L'orthorexie est l'obsession des nutriments présents dans notre alimentation.   Photo : iStock

Manger santé, c’est bien. En revanche, en être obsédé peut mener à un grave trouble alimentaire : l’orthorexie. La psychothérapeute et nutritionniste Josée Guérin explique les mécanismes qui conduisent à ce comportement alimentaire excessif.

Bien dans son assiette

Avec : Sophie-Andrée Blondin (animatrice), Josée Guérin (invitée)

Suppléments alimentaires et surentraînement ne font pas bon ménage.
Suppléments alimentaires et surentraînement ne font pas bon ménage.   Photo : iStock

La crainte obsessionnelle d’être insuffisamment musclé et de prendre du poids, de même que le contrôle anxiogène et rigide de l’alimentation et de l’activité physique sont des signes de bigorexie. La chercheuse au Laboratoire d’évaluation et d’intervention sur la problématique du poids de l’Université Laval, Isabelle Labrecque, explique les facteurs de risque qui peuvent mener à ce trouble alimentaire.

Culture physique

Avec : Robert Frosi (animateur), Isabelle Labrecque (invitée)

Santé

Toutes les listes Santé
Un homme porte ses mains à la tête. Des gribouillages comportant des points d'interrogation et d'exclamation entourent sa tête.

2 éléments

Un couple fait du vélo au couché du soleil près d'un lac.

5 éléments

Un garçon s'amuse avec des représentations d'atomes

5 éléments

Toutes les listes Santé

Chargement en cours