Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Bar des sciences : politique et science, des alliés qui ne s’entendent pas toujours
Rencontres publiques

Bar des sciences : politique et science, des alliés qui ne s’entendent pas toujours

6 éléments 

En 2013, le débat sur la place qu’accorde le gouvernement conservateur de Stephen Harper à la science fait rage. De nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer un « musellement » des scientifiques travaillant pour le fédéral. D’autres se plaignent des orientations budgétaires qui défavorisent la recherche fondamentale. Les intervenants de ce bar des sciences, organisé par l’émission Les années lumière, rappellent l’importance d’éclairer la prise de position politique par des arguments scientifiques solides. Ils estiment que la science ne peut avancer que si elle est communiquée et qu’elle fait l’objet de débat. Il faut lutter contre la politique idéologique qui tente de mettre la science à son service plutôt que l’inverse, disent-ils.

Yanick Villedieu (animateur), Catherine Potvin, Jean-Marc Fleury, Patrick Fafard et André Brahic

Un bar des sciences enregistré au bar Le petit Chicago, à Gatineau, et diffusé le 7 avril 2013

Photo : La science ne doit pas être influencée par des orientations politiques, estiment les chercheurs. - iStock

C’est ce que pense l’astrophysicien André Brahic. « Ils sont pleins de bonne volonté, mais ils sont ignorants. » Ils devraient mieux comprendre la science, dit-il.

Rencontres publiques

« Les politiciens veulent des réponses, les scientifiques posent des questions, et les journalistes veulent des histoires », explique un intervenant. Il en résulte parfois de lourdes déformations dans les reportages.

Rencontres publiques

L’ex-député Richard French s’emporte contre les intervenants de ce débat en leur reprochant de se draper dans la « pureté de la science », sans comprendre les importantes questions auxquelles doivent répondre les politiciens.

Rencontres publiques

Un scientifique qui travaille depuis sept ans à l’étranger témoigne de l’effet des compressions du gouvernement conservateur sur la réputation scientifique du pays.

Rencontres publiques

Un professeur de sciences politiques analyse les objectifs du gouvernement conservateur à la fin des années 2000 et note qu’il y est écrit, noir sur blanc, que la science doit se mettre au service des entreprises.

Rencontres publiques

Politique

Toutes les listes Politique
De nombreux scandales ont secoué le pays depuis le début du siècle.

9 éléments

Gravure d'Albrecht Dürer (1515) utilisée pour le matériel promotionnel du Parti rhinocéros

6 éléments

Ça s'explique écrit en blanc sur fond bleu.

128 éléments

Toutes les listes Politique

Chargement en cours