Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Il y a 50 ans, l’année 1967

Il y a 50 ans, l’année 1967

8 éléments 

L'année 1967 ne se résume pas à Expo 67. Il y a aussi eu le célèbre « Vive le Québec libre! » du général Charles de Gaulle, le départ de René Lévesque du Parti libéral du Québec et l'inauguration du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. C'est également l'année pendant laquelle les collèges classiques ont été remplacés par les cégeps.

Photo : Carte postale de l'Expo 67 - Kenn Chaplin

Un père et sa fille devant le chantier d'Habitat 67
Un père et sa fille devant le chantier d'Habitat 67   Photo : Safdie Architects

Les journalistes Roger Nantel et Jean Paré prévoient de quoi sera faite l’année 1967 : Expo 67, bien sûr, mais aussi hausse du coût de la vie et grève des professeurs à Montréal.

Présent

Avec : Andréanne Lafond et Henri Bergeron (animateurs), Roger Nantel et Jean Paré (invités)

Des voitures et des camions entrent dans le tunnel Louis-H. Lafontaine, à Montréal.
Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine a ouvert à la circulation le 13 mars 1967.   Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

À la veille de l’inauguration du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, le porte-parole du ministère de la Voirie provinciale de l’époque détaille les voies d’accès au nouveau pont et décrit le système de sécurité à l’intérieur du tunnel. Il invite même les citoyens à venir visiter « leur tunnel » à bord d’autobus avant l'ouverture de celui-ci à la circulation.

Présent

Avec : Jean Paré (journaliste), Claude Bernard (invité)

Cérémonie d'ouverture de l'Expo 67
Carte postale de la cérémonie d'ouverture de l'Expo 67   Photo : ameriquefrancaise.org

La journaliste Michèle Juneau se rend dans la rue pour savoir comment les Montréalais se sentent à la veille de l’ouverture d’Expo 67. Tandis que beaucoup se réjouissent d’accueillir des touristes, certains s’inquiètent de la cohue que les visiteurs pourraient provoquer.

Présent

Avec : Michèle Juneau (journaliste)

Le général de Gaulle au balcon de l’hôtel de ville de Montréal, le 24 juillet 1967
Le général de Gaulle au balcon de l’hôtel de ville de Montréal, le 24 juillet 1967   Photo : Archives de Montréal

C’est ainsi que le général de Gaulle termine son discours au balcon de l’hôtel de ville de Montréal. C'est le délire dans la foule, mais la consternation à Ottawa et dans tout le Canada anglais. Le président français était arrivé à Montréal en empruntant le chemin du Roy depuis Québec en compagnie du premier ministre Daniel Johnson.

Émission spéciale

Avec : Charles De Gaulle (invité)

Des étudiants dans une salle bondée
Des étudiants dans une salle bondée   Photo : Getty Images / Keystone

En 1967, les collèges classiques sont remplacés par les cégeps. Le journaliste Jean Paré se rend au collège qui va devenir le cégep Édouard-Montpetit pour recueillir l’impression des étudiants. De l’avis de plusieurs d’entre eux, cela ne semble pas changer grand-chose à leurs études.

Présent

Avec : Andréanne Lafond et Jean Mathieu (animateurs), Jean Paré (journaliste)

Une femme en manteau pose devant des montagnes et un lac.
En 1967, la mode est aux couleurs en hiver et aux manteaux qui rallongent.   Photo : iStock

« Cet automne, la silhouette devient un peu plus romantique, avec des couleurs très vibrantes, […], mais la femme va rester moderne. » La designer créatrice de mode québécoise Marielle Fleury commente ce que sera la mode féminine à l’automne-hiver 1967. Si les jupes restent toujours courtes, les manteaux, eux, rallongent.

Présent

Avec : Nicole Godin (journaliste), Marielle Fleury (invitée)

Gros plan sur René Lévesque
René Lévesque a quitté son poste de député libéral en octobre 1967.   Photo : Radio-Canada / Guy Dubois

C’est en 1967 que René Lévesque, alors député libéral, quitte le PLQ. Le journaliste Paul Racine résume les raisons qu’il a invoquées en conférence de presse pour expliquer son geste. La thèse du statut particulier du Québec et la situation économique de la province semblent l’avoir motivé à quitter son poste.

Le Radiojournal de Radio-Canada

Avec : Paul Racine (journaliste)

Un vox pop nous replonge dans l'année 1967
Un vox pop nous replonge dans l'année 1967   Photo : iStock

Le journaliste Jean Paré parcourt une rue achalandée de Montréal pour demander aux passants qui est, selon eux, l’homme de l’année au Canada. René Lévesque est celui qui est nommé le plus souvent, suivi du maire Jean Drapeau. Le premier ministre Daniel Johnston, le cardinal Paul-Émile Léger et le général Charles de Gaulle sont désignés au moins une fois chacun.

Présent

Avec : Henri Bergeron (animateur), Jean Paré (journaliste)

Société

Toutes les listes Société
Histoire d'enquête écrit sur un fond texturé

13 éléments

Les drones changent la façon de faire la guerre.

6 éléments

Un homme avec une canne regarde vers le centre-ville de Montréal.

8 éléments

Toutes les listes Société

Chargement en cours